"Valoriser Le Puy pour que son éclat se traduise sur tout le Velay"

jeu 11/01/2018 - 17:52 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

Comme le veut la tradition lors des voeux, une première partie est consacrée au bilan de l'année écoulée, et une autre aux perspectives qui s'offrent à la collectivité pour l'année à venir. 
La cérémonie de mardi soir au centre culturel de Vals n'a pas dérogé à la règle.

Tourisme : une année de tous les records
Le premier événement que le Président Michel Joubert a tenu à mettre en avant a été le tourisme, fortement boosté par la venue du tour de France en juillet dernier, mais aussi Puy de Lumières, qui a donné au Puy "un aspect de ville touristique avec des soirées estivales animées telles les villes du Sud. Le milieu hôtellerie-restauration a eu du mal à faire face à ce succès et a parfois été débordé", a détaillé le Président Michel Joubert, alors que de nouveaux espaces mis en lumières doivent voir le jour dès 2018 : "Brives bien sûr et demain j'espère La Chaise-Dieu car ça draine du public chez nous et ça permet de faire vivre les emplois touristiques", a déclaré Laurent Wauquiez à la tribune, sans que l'on sache vraiment à quel titre il intervenait.

De nouveaux événements touristiques dans la nouvelle agglo
Enfin, toujours dans le volet touristique, "l'exposition Picasso a connu un bon succès avec plus de 30 000 visiteurs", a rappelé Michel Joubert, dont notamment plus de 6 000 scolaires. Zoomdici avait d'ailleurs constaté que l'on venait de loin pour profiter de l'expo Picasso.
Des événements comme le Trail St-Jacques, l'international de pétanque ou le Roi de l'Oiseau, auxquels il faut désormais ajouter le country de Craponne ou le festival de musique classique de la Chaise-Dieu ont également connu leur habituel succès.

----Deux petits nouveaux à l'agglo
Un événement politique qui a polarisé l'année 2017 en Haute-Loire, c'est la nouvelle agglo, passée de 28 communes à 71, de 54 conseillers à 95 et composée de 82 000 habitants. Il faut désormais compter 73 communes, avec l'ajout de Monistrol-d'Allier et Saint-Préjet-d'Allier depuis le 1er janvier.-----"L'objectif est de valoriser Le Puy pour que son éclat se traduise sur tout le Velay"
"Ces divers événements sont dans la ligne de l'étude de stratégie touristique que nous avons conduite en 2016-2017", a poursuivi le Président de l'agglo, "et qui nous a fixé pour objectif de faire connaître notre territoire à l'extérieur et inciter à ce que les visiteurs augmentent leur temps de séjour chez nous".
Une ambition conforme au schéma de cohérence territoriale adopté par la collectivité et dont "l'enjeu principal est de valoriser le coeur urbain de notre territoire, à savoir notre chef lieu Le Puy, pour que cet éclat se traduise sur tout le Velay", a déclaré Michel Joubert, qui a tenu à mettre en exergue "le soutien massif et constant du Président de Région, qui avec le pacte 43, a permis d'apporter des financements exceptionnels à notre agglomération", avant d'équilibrer sa déclaration en remerciant "les mécènes privés qui nous ont apporté leur concours, ainsi que les autres partenaires publics, le Département notamment et l'Etat".

En 2018, un chantier incontournable avec la question du transport... et du stationnement
Au moment de se tourner vers 2018, c'est bien sûr la mise en route du contournement du Puy qui saute aux yeux : "ce sera l'événement phare qui va nous amener à prendre de nouvelles habitudes, mais qui, surtout, apportera une nouvelle respiration routière au centre ville du Puy". Il a également été question des nouveaux parkings relais, d'Estrouilhas à Cluny, en passant par Quincieu, voire la salle des Orgues ou Sainte-Marie.
La compétence transport est en effet l'affaire de l'agglo et "ces parkings sont surtout faits pour les gens des communes extérieures qui viennent au Puy", ces fameux pendulaires très remontés contre la réforme du stationnement, comme l'a révélé Zoomdici. De nouvelles réflexions sur le transport, via une évolution du réseau Tudip ou la location de vélos électriques doivent également émerger en 2018.

----"Notre champ d'intervention est trop vaste"
"Dégager des priorités, ce sera l'objet de 2018 à travers le choix définitif des compétences et surtout la façon de les exercer : délégations, conventions de gestion et de l'organisation de sa représentation territoriale", a lancé Michel Joubert qui avait confié peu avant : "je pense personnellement que notre champ d'intervention est trop vaste".

-----Économie : extension des zones de St-Germain et de l'aérodrome de Loudes
Autre chantier incontournable pour l'agglo du Puy : l'économie et 2018 verra l'extension de la zone de St-Germain avec de nouvelles implantations prévues. Idem pour celle de l'aérodrome de Loudes. Quant à celle des Baraques, "directement reliée au contournement, elle devrait rapidement trouver preneur". Sur le site du Pensio, c'est un hôtel d'entreprises dédié aux start-up du numérique qui va voir le jour. On peut enfin mentionner la réouverture du musée Crozatier, "fermé depuis près de dix ans et qui va passer quasiment de l'âge de pierre à une présentation moderne des riches oeuvres qu'il contient". Là encore, le chantier a pris de multiples retards et on espère le voir ouvert à l'été 2018.
Enfin Michel Joubert a tenu à souligner "la ténacité des frères Charreyre, dirigeants d'Altriom, qui viennent d'être frappés par un violent incendie et qui vont repartir de l'avant pour reconstruire. Nous avons besoin de cette entreprise qui a fait preuve d'innovation et nous a permis de trouver un système performant pour le traitement de nos déchets ménagers".

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire