"Un moment historique dans le développement de la Haute-Loire" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

"Un moment historique dans le développement de la Haute-Loire"

Date : 07/02/2017 | Mise à jour : 08/02/2017 07:36
Partager

Avec 111 millions d'euros jusqu'à 2021, la Région propose un pacte "sur mesure" à la Haute-Loire. "Je veux qu'on pose les fondations pour l'avenir de nos enfants pour les 20 ans qui viennent", assure le Président de Région Laurent Wauquiez.

Le pacte régional pour la Haute-Loire, ce sont 111,5 millions d'euros qui viendront irriguer le département de 2017 à 2021 inclus. L'enveloppe totale est de 146 millions d'euros car le Département  ajoute 35 millions d'euros.
Pour être tout à fait complet, notons que la Région apporte également six millions d'euros par an à la Haute-Loire via le nouveau schéma régional de développement économique, sans oublier le CPER (contrat plan état région), qui depuis cet automne a grimpé jusqu'à une enveloppe totale de 1,1 milliard d’€ pour des projets structurant l'ensemble du territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Un pacte "sur mesure" pour la Haute-Loire

Ces 111,5 millions d'euros de la Région correspondent à un pacte régional dont seuls trois départements (sur douze) vont bénéficier : le Cantal, l'Ardèche et la Haute-Loire, avec chacun une enveloppe propre. Notons que ce pacte est signé par la Région, le Département et l'agglo du Puy.
"Le choix finalement est assez simple, c'est donner plus à ceux qui ont moins", répond Laurent Wauquiez, le Président de Région, lorsqu'on lui demande de justifier ce choix d'un accompagnement sur mesure, "une région, pour qu'elle tienne bien, il faut à la fois conforter les villes les plus importantes, mais il faut aussi veiller à ne pas laisser sur le bord de la route les territoires les moins peuplés". 

"Un moment historique dans le développement de la Haute-Loire"

Si le Président du Département Jean-Pierre Marcon se félicite de ce "formidable levier pour le développement de la Haute-Loire", reconnaissant que sa collectivité n'a guère été habituée à de telles enveloppes, le Président de Région parle carrément d'un virage historique dans le développement de la Haute-Loire pour les 20 ans à venir.



Le désenclavement du département

Concernant le désenclavement de la Haute-Loire, les projets routiers comprennent deux grands ponts à Bas-en-Basset et à Langeac, l'échangeur de la RN 88 à Monistrol, des travaux connexes au contournement du Puy, des améliorations des RD 500 et 23, sans oublier l'inscription au CPER des RN 88 (Yssingeaux/Le Pertuis/Saint-Hostien) et RN 102 (créneaux de dépassement et déviation des Combes). Notons enfin des travaux visant au développement de l'aéroport de Loudes.




D'autres articles à venir

Pour davantage explorer ce sujet, d'autres articles  seront proposés sur :
- le soutien à l'économie (une AOP pour le fromage aux artisous est dans les tuyaux),
- le développement touristique, avec un rêve : créer "la plus grande voie verte d'Europe".

Une compensation au PNR du Haut-Allier

Les montants supplémentaires accordés à la haute-Loire devraient offrir plus de marge de manoeuvre aux élus et "le Haut Allier va avoir l'apport le plus important", assure Laurent Wauquiez, après avoir annoncé l'arrêt du projet de PNR. L'ancien maire du Puy déclare aussi qu'il veut "faire du stratégique tout en accompagnant de petits projets, c'est à dire aussi bien l'école de la Nature à Freycenet par exemple, que les RN 88 et 102". 

"L'argent, je ne le fais pas pousser"

Autant de projets louables pour le département, mais où trouver l'argent ? "Je ne le fais pas pousser", plaisante le député altiligérien, "j'applique la même discipline qu'avec Michel Chapuis à la mairie du Puy en baissant les dépenses de fonctionnement". Il développe cet argument au micro de Zoomdici.



Maxime Pitavy


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistea le 7 février 2017 - 14h34
Comme musicien il est au top ce marchand de chansons...que ne dirait-il pas pour que l'on parle de lui positivement alors qu'il est le pire président de région du territoire français...et le pire c'est que certains le croient ...

Signaler un abus