On vient de loin pour voir Picasso au Puy sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

On vient de loin pour voir Picasso au Puy

Date : 03/08/2017 | Mise à jour : 07/08/2017 10:07
Partager

Ouverte depuis presque un mois, l'expo Picasso se pose comme un rendez-vous incontournable pour les touristes visitant ou traversant la région.

L’expo Picasso à l’Hôtel-Dieu, c’est comme une grande bouffée de fraîcheur et pas seulement grâce à la climatisation et à la lumière atténuée qui tranche avec la chaleur quasi insoutenable que distille un soleil de plomb, à l’extérieur.
Martine (Frontignan, 60 ans) s’approche, le visage impatient de découvrir l’expo, mais semble bien décidée à ne pas gâcher son plaisir et à procéder avec méthode : « en réalité j’ai une faiblesse pour le travail de préparation des peintres, et ça tombe bien car elle entame sa visite par une rangée d’études, l’œuvre achevée m’intéresse presque moins », poursuit-elle un brin malicieuse.

«Une expo comme celle-ci ça ne se loupe pas»

En vacances dans sa famille, étant originaire de ma région, l’amatrice d’art pictural estime qu’une expo comme celle-ci « ça ne se loupe pas.»
La thématique de la maternité rajoute à l’intérêt que beaucoup ont pour le peintre, comme Karine (36 ans, Nantes) : « j’adore Picasso et en plus j’attends un bébé. Pour moi tout ceci est évidemment très émouvant, très parlant.»
Et le lien mère enfant s’exprime aussi dans ce moment de découverte du génie, c’est le cas pour Marine (Le Puy, 12 ans) : « Maman nous a proposé de venir voir cette expo et c’est une bonne idée, car on apprend plein de choses inattendues. Je connaissais un tout petit peu l’artiste avant de venir.»
Et en effet, ce qui se transmet entre Madame et ses enfants est très précieux, surtout qu’elle semble connaître pas mal d’éléments de l’existence du maître, qui ont été déterminants pour ses créations.

«On cherchait quelque chose à visiter durant le trajet»

Et les inconditionnels du père de Guernica ne manquent pas, comme Pierre et Raymonde (60 et 62 ans, Macon) : « On partait en vacances dans les Cévennes et l’on cherchait quelque chose à visiter durant le trajet. Quand on a vu qu’il y avait cette expo au Puy, nous n’avons pas mis longtemps à nous décider : nous sommes des amoureux de Picasso et nous essayons de ne rater aucune opportunité de venir approcher son œuvre.»
L’expo restera jusqu’au 11 octobre et bon nombre de visiteurs vont encore affluer, histoire d’admirer le legs qu’a fait le peintre à l’humanité, en symbiose temporaire avec le patrimoine exceptionnel vellave dont ils n’auront pas manqué de s’imprégner. Aucun écrin, si beau soit-il, n’aurait en effet rêvé d’un tel joyau.

J.J.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAJ le 6 août 2017 - 08h46
Très belle initiative... Bravo Pablo !! Mais n'oublions pas le travail des artistes vivants qui exposent également et pourrait supporter le regard de visiteurs plus nombreux ! ...Attention à l'orthographe... AJ

Signaler un abus