Les Halles ponotes ouvriront bien dans trois mois

Par Nicolas Defay jeu 01/09/2022 - 17:15 , Mise à jour le 01/09/2022 à 17:15

L’information courait timidement sur les langues et les oreilles du Puy-en-Velay. Guillaume Fourcade la certifie. Les Halles du marché couvert ouvriront leurs portes au début du mois de décembre.

Il est certain que l’affaire des Halles du Marché couvert va encore faire couler beaucoup d’encre. L’enquête du Parquet National financier (PNF) est toujours en cours pour dénouer un sac de nœuds qui fait les choux gras des médias locaux et nationaux.

Beaucoup, et à juste titre, pensait l’aventure des Halles ponotes posée sur la bande d’arrêt d’urgence pendant un temps indéfini, au moins le temps que l’enquête aboutisse. Mais Guillaume Fourcade nous l’a confirmé : « Nous recevons la date de livraison du bâtiment à la fin du mois de septembre ».

Une partie des noms des commerçants dévoilée

La seconde information d’importance est l’ouverture des Halles. « Mes partenaires et moi souhaiterions une ouverture dès le début du mois de décembre ».

Depuis quelques mois, Guillaume Fourcade et son associé Frédéric Bayer avaient à ce propos déjà commencé à sélectionner celles et ceux qui les accompagneraient dans le navire. Pour l’instant, cinq talents et le comité de promotion de la Chambre d’Agriculture de la Haute-Loire ont alors apposé leur signature.

Guillaume Chazot, pâtissier de la fabrique gourmande de Saint-Julien-Chapteuil. Le champion du monde de glace, Rémi Montagne. Le duo Romain et Olivier de Coco et Rico (spécialisé dans le poulet frit et hamburgers). Jean-Michel Jacquin pour les huîtres. Franck Chargueraud s’occupera du fromage en partenariat avec Audrey Millard qui n’est autre que la championne du monde du métier de fromager.

Quant au comite de promotion, il regroupe tout un contingent de producteurs fermiers du département.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

7 commentaires

m.

dim 04/09/2022 - 10:32

Je me pose une question en lisant l'article, où en est l'enquête? Dans combien de temps on nous dira la vérité? Où alors il y aura un pourrissement du dossier comme pour la pollution des lagunes de Pralhac. C'est pas pour demain qu'on aura des justificatifs de l'utilisation de nos impôts en France. Les vaches à lait commencent à fatiguer de payer les dépenses de nos élus.

ro

sam 03/09/2022 - 17:53

Au Puy, il manque des artisans boulangers. On attend, en vain, l'ouverture de boulangeries traditionnelles proposant des pains de qualité faits maison. Les restaurants et les cafés, il y en a suffisamment.

he

sam 03/09/2022 - 08:18

Mr Fourcade n'a pas prévu d'ouvrir comme ça par une révélation du saint-esprit ; il a sûrement eu des informations émanant de la mairie, (c'est bien la mairie qui lui remettra les clés) lui permettant d'ouvrir ; l'enjeu financier étant important pour lui. De toute façon lui n'a rien fait de répréhensible : il a eu le marché, point. Les joutes juridiques, d'écoutes, de marché truqué ce n'est pas son affaire. 

th

sam 03/09/2022 - 07:00

Tant mieux on doit passer à autre chose de plus apaisée le perdant ne doit pas être mauvais perdant même s'il y a eu sans doute quelques maladresses les halles du Puy comme celles de Saint Etienne (halles Mazerat) un véritable temple du bien-manger (et du bien-boire), avec une partie marché et une partie restauration.

ch

ven 02/09/2022 - 21:33

Verra-t-on l'incontournable panneau bleu : la Région soutient le marché couvert et son omniprésent président en tête de gondole pour encourager "nos" commerçants, "notre "savoir-faire et "notre" bon-sens paysan ?

bc

ven 02/09/2022 - 20:35

« L’information courait timidement sur les langues et les oreilles du Puy-en-Velay. » avec ou sans écoutes ? 

Beaucoup de champions dans cette halle, reste un suspens : qui sera le champion après l’enquête du Parquet National Financier ? 
 

ga

ven 02/09/2022 - 18:26

Et refermeront au jugement..... dernier ?