Michel Chapuis prêt à défendre son bilan à la tête de la Ville du Puy sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Michel Chapuis prêt à défendre son bilan à la tête de la Ville du Puy

Date : 18/01/2020 | Mise à jour : 20/01/2020 08:19
Partager

Pas d'annonce, ni de projet ni de candidature même si elle ne fait aucun doute, mais plutôt un bilan de la mandature écoulée à l'approche des municipales ce vendredi soir à la cérémonie des voeux de la Ville du Puy.

Difficile d'annoncer des projets avant les municipales, puisqu'on ne sait pas encore qui sera aux commandes de la municipalité (c'est d'ailleurs une année toujours difficile pour la commande publique), alors les voeux du maire Michel Chapuis ont surtout mis en lumière un bilan qu'il s'apprête à défendre becs et ongles.

Pas (encore) d'annonce de candidature du ticket Chapuis-Wauquiez

Il se murmure aussi que s'il avait annoncé sa candidature ce vendredi soir, la cérémonie aurait pu être prise en compte sur ses comptes de campagne et sur son temps de parole. De toute façon, le maire sortant n'a jamais intérêt à se déclarer trop tôt, pour ne pas être pris à partie par ses détracteurs dans le rôle de funambule entre maire en exercice et candidat.
Idem pour Laurent Wauquiez, dont la présence sur la liste de Michel Chapuis ne fait guère de doute (ce qui pourrait lui permettre, à terme, de briguer la présidence de l'agglomération du Puy) : présent sur l'estrade, il a martelé son attachement au Puy et à ses habitants : "je suis certes bien occupé à la Présidence du conseil régional, mais mes plus grandes satisfactions, c'est de voir toutes ces belles choses s'épanouir au Puy. Pour moi, le plus important, c'est ici, avec vous", a-t-il glissé en guise de déclaration d'amour à un territoire où il a fait ses débuts politiques.

Une cérémonie des voeux sur le thème "ville amie des enfants"

Comme chaque année, Michel Chapuis a tenu à mettre en avant le tissu associatif vellave et trois associations ont accueilli le public avec de vertigineuses démonstrations du club d'escalade, fier de ses 316 licenciés, de la Hip-hop académie ou encore de zumba avec "Gym pour tous". Puis il a cité un proverbe africain, "il faut tout un village pour élever un enfant", alors qu'il avait choisi de placer la cérémonie des voeux sous le thème "ville amie des enfants", label décerné par l'UNICEF en 2012.
Dans la poursuite de ce thème, il a évoqué la rénovation complète de la cour Jeanne d'Arc et celle de l'école Edith Piaf au Val-Vert, ainsi que le remplacement du chauffage électrique énergivore de l'école de Taulhac. "Veiller à la santé de nos enfants, ça passe par la qualité de l'alimentation avec des produits locaux dans nos cantines", a-t-il ajouté.

De nouveaux médecins et un hôpital en développement

Côté santé, le maire du Puy s'est félicité de l'arrivée de nouveaux médecins, "en première installation pour la plupart, qui ont vissé leur plaque sur la ville". Il a souligné l'installation d'un service coronographie à l'hôpital du Puy, qui pemettra par exemple de poser des stents, de petits ressorts au secours des artères, mais aussi la création d'un nouveau service de médecine interne spécialisée pour les cas complexes et bien sûr l'arivée de deux scanners et deux IRM pour réduire les délais d'attente.
"Notre hôpital propose une offre de soins de plus en plus étoffée et de très bonne qualité", a jugé le maire du Puy, "c'est très important pour l'attractivité de notre ville, à la fois pour faire venir de nouveaux médecins et de nouveaux habitants".

"Mon opposition très ferme à l'agrandissement de Lidl à Chadrac, et mon opposition très ferme à l'ouverture les dimanches après-midi à Géant, avec des caisses automatiques"

Autre secteur primordial pour l'équipe de Michel Chapuis : les commerces. "Je veux redire ici ma volonté de le soutenir et de le défendre, ça commence par mon opposition très ferme à l'agrandissement de Lidl à Chadrac, et mon opposition très ferme à l'ouverture les dimanches après-midi à Géant, avec des caisses automatiques", a-t-il déclaré.
"Pour moi c'est inconcevable car nos petits commerces sont souvent tenus par une seule personne", a-t-il ajouté, "et ils ne peuvent pas lutter, c'est impossible pour eux d'ouvrir toute la semaine et en plus le dimanche". L'occasion pour l'actuel maire du Puy de remercier l'ancien, Laurent Wauquiez, qui "pendant que d'autres écrivaient des motions, a pris directement contact avec la direction générale du groupe. Ton intervention a été déterminante", a-t-il jugé.

Pour que "consommer en ville soit un véritable plaisir"

Le maintien des commerces, c'est aussi une politique foncière ciblée pour remembrer des pas de porte et limiter la vacance commerciale : le déménagement de Carrefour en haut de la rue Pannessac a justement l'objectif d'irriguer toute la rue. Et le maire du Puy d'insister sur l'aménagement des espaces publics pour que "consommer en ville soit un véritable plaisir".
Il a cité pêle-mêle la mise en plateau de la rue Chèvrerie, le stationnement gratuit à certaines périodes commerciales ou encore le renforcement des illuminations de Noël... sans oublier toutes les animations locales et touristiques, comme la course du 1er mai, le grand trail du Saint-Jacques, le national de pétanque, l'urban trail, la corrida, le Roi de l'oiseau, Puy de Lumières, ou encore les festivals Interfolks, les Nuits basaltiques et les incontourbales Nuits de Saint-Jacques.

De nouvelles caméras et de nouveaux policiers

Reste la sécurité, un enjeu primordial pour l'électorat ponot et Michel Chapuis a poursuivi l'installation de caméras de vidéo protection ; "aujourd'hui, 65 caméras assurent un maillage efficace de notre commune".
Le maire a également recruté deux policiers municipaux, "pour une police plus efficace, plus nombreuse, pour une plus grande amplitude horaire". Des vélos électriques ont également été acquis, "pour un meilleur rayon d'action et plus de réactivité d'intervention".

"Nous mesurons au cas par cas l'utilité de chaque euro d'argent public dépensé"

Enfin le maire du Puy a tenu à relever qu'il est "très soucieux de faire des économies", sans doute une référence à l'attaque de l'oppositoin, qui pointe du doigt l'opacité des dépenses publiques, en citant un marché de performance énergétique avec une entreprise locale qui "garantit une gestion écoresponsable et intelligente".
Et Michel Chapuis d'appuyer : "avec mon équipe, nous mesurons au cas par cas l'utilité de chaque euro d'argent public dépensé". Ce qui lui aurait permis de maintenir un niveau d'investissement élevé Bd Bertrand, Place de la Libération, au grand Massot ou encore à la salle Jeanne d'Arc. Et "pour autant, les impôts n'ont pas augmenté", s'est-il félicité.

Il a conclu dans un message d'humilité, "à notre échelon, nous ne sommes pas là pour apporter des solutions aux grandes questions économiques et sociales, mais c'est ici, au niveau de la commune, que sont pris en charge des besoins essentiels de votre quotidien. C'est pourquoi notre méthode de travail, c'est d'abord la rencontre, notre ADN, c'est l'écoute et l'échange. Et je suis convaincu que nos habitants ont besoin de ces élus de proximité qui vont à votre rencontre et qui vous écoutent".

Maxime Pitavy




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteM le 20 janvier 2020 - 06h54
Bientot on viendra au PUY pour visiter ses poarkings qui poussent dans tous les coins. La navette ok mais avec son cabat chargé c'est galère les hyper offrent des parkings gratuits et des prix attractifs. L'augmentation du stationnement a fait fuir les "forains" qui constituaient le gros des acheteurs. Hormis les métiers de bouche quel avenir pour les autres commerces ? quelle est leur durée de vie ? Pourquoi certaines villes sont revenues au stationnement gratuit ?

Signaler un abus

img_journalisteGA le 19 janvier 2020 - 13h02
Ce que demandent le habitants, ce sont de vrais services & équipements, dont ils puissent bénéficier chaque jour !

Signaler un abus

img_journalisteSR le 18 janvier 2020 - 22h01
Mr Chapuis pourrait demander un peu de goudron mis sur la voie de Rosières pour réparer la plupart des rues du Puy. Là-bas c'est inutile pour conserver une voie à l'état naturel, ici ça serait indispensable.

Signaler un abus