Nuits de Saint-Jacques : c'est parti pour la billetterie sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Nuits de Saint-Jacques : c'est parti pour la billetterie

Date : 09/12/2019 | Mise à jour : 09/12/2019 16:36
Partager

Dès l'ouverture de la billetterie, une quinzaine d'aficionados faisait le pied de grue devant l'office de tourisme du Puy. Ils expliquent leur choix, avec une nette préférence pour -M-.

Si près de 90 % des réservations se font en ligne le premier jour, il y avait quand même une petite queue qui allait même jusqu'à l'extérieur de l'office de tourisme ce lundi après-midi.
Dès 14h, les places pour le célèbre festival de musique ponot étaient disponibles et on pouvait choisir soit un pass' trois soirées (105 €), soit deux soirées (75 €), soit à la carte entre Jean-Louis Aubert (44 €), -M- (44 €) ou Claudio Capéo (40€). Parmi les fans rencontrés sur place, c'est Matthieu Chedid qui suscitait le plus grand intérêt.

Pourquoi se déplacer ?

Si beaucoup réservent en ligne (environ 90 % des réservations le premier jour, puis de l'ordre de 70 % du volume total au final), il y a des aficionados du ticket, ceux qui veulent détenir l'objet entre leurs mains. ils vont continuer à défiler au guichet dans les jours à venir, c'est souvent pour pouvoir faire un beau cadeau de Noël, plutôt qu'un e-ticket.
Il y a aussi ceux qui ont un faible débit internet et qui ne veulent pas attendre de longues minutes que la page se charge, avec la crainte d'un bug et de tout devoir recommencer. Et sur place, on a aussi rencontré un fan de -M- qui nous a dit que le site du Festival ne marchait pas, donc sa femme lui a demandé de se dépêcher d'aller vite chercher les places. Contactée, la direction du Festival assure pourtant que tout fonctionne parfaitement, l'interface de paiment également.

Une jauge de 3 000 personnes... pour l'instant

c'est sur cette estimation que tout a été négocié mais les organisateurs savent très bien d'expérience que le Festival peut accueillir bien plus de monde. Pour preuve le record d'affluence avec "Boulevard des Airs" l'an dernier, qui avait réubni la bagatelle de 6 500 spectateurs. Plus du double de la jauge initiale.
L'objectif du festival est donc de remplir au plus vite la jauge de 3 000 pour ensuite entrer en négociations (notamment avec la préfecture pour des questions de sécurité) et espérer l'étendre et ainsi répondre à la demande des fans.

Venus chercher le fameux sésame



À l'instar de Stéphanie, tous sont venus chercher le fameux sésame pour une soirée inoubliable. Parmi les personnes interrogées sur le parvis de l'Office de Tourisme du Puy, c'est clairement -M- qui a le vent en poupe. "Je l'ai vu il y a dix ans mais comme il passe au Puy, c'est sûr que j'y retournerai", nous confie Stéphanie, la première à s'exprimer dans ce micro-trottoir : 



À l'office de tourisme, au théâtre ou sur la toile

Outre l'office de tourisme, il sera possible dès mardi à 12h30 de se rendre au guichet du théâtre pour réserver ses places pour le festival, où il est possible de payer avec le Pass Région et les chèques cultures, alors qu'à l'office de tourisme, seuls les chèques Happy Kdo et les chéques vacances sont acceptés, en plus de moyens de paiement classiques. 
Il reste sinon la toile où l'on peut directement réserver ses billets sur le site web du Festival. "On s'attend à une forte affluence mercredi et samedi", expliquent les organisateurs, "car les gens ont souvent plus de temps libre et font leur emplettes".


Maxime Pitavy



 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...