Vidéo : Un Grand Trail qui s'inscrit dans la durée sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Vidéo : Un Grand Trail qui s'inscrit dans la durée

Date : 08/06/2019 | Mise à jour : 11/06/2019 07:23
Partager

Ce samedi 8 juin avait lieu la huitième édition du Grand Trail du Saint-Jacques, un événement sportif devenu petit à petit incontournable en Haute-Loire. Cette année encore, le trail a récolté un fort succès. Retour sur l'ambiance.

Composé d'un large éventail de parcours, le trail du Saint-Jacques tire sa force dans la multitude de distances proposées, convenant à tous les profils sportifs. Envie d'une balade tranquille ? Vous pouvez faire la randonnée de 22 km. Féru de sports extrêmes ? Les 115 km pourront constituer pour vous le challenge parfait. Quant au 17 km des Chibottes, elle reste l'épreuve reine qui réunit le plus de monde à chaque édition (environ 550 coureurs y ont participé cette année). Au total sur l'intégralité des épreuves, on retrouve donc les 17 km, 35 km, 49 km puis 77 km, jusqu'à l'épreuve la plus difficile : les 115 km, sans oublier la randonnée. Toutes épreuves confondues, 1 785 participants ont pris le départ de cette 8ème édition.

« C'est un très joli parcours, il y a une ambiance superbe »

« C'est la troisième fois que je fais cette course, c'est un très joli parcours, il y a une ambiance superbe », lance Floriane, 40 ans. L'épreuve reine des 17 km a décidément séduit de nombreux coureurs, dont le président de la Région Rhône-Alpes-Auvergne, Laurent Wauquiez, qui a lui aussi pris part à la course des Chibottes. « Quand on arrive en haut d'Eycenac, on a un paysage sublime, c'est toute la nature de chez nous », affirme-t-il, avant de rajouter « après, il ne faut pas se raconter d'histoire, les côtes de chez nous, elles sont dures ! ».

Les vainqueurs

L'interminable trail de 115 km, « l'Ultra », a été remporté par un Ponot, Vivien Reynaud, avec un temps de 12h01'21" creusant alors un écart de plus d'une heure et demie avec le deuxième, Samuel Usson (de Saint-Pierre Eynac), qui finira en 13h38'09". Très fier de sa victoire, Vivien Reynaud affirme : « C'est un parcours très exigeant, vallonné, où il est extrêmement difficile de récupérer ».
Cédric Bonnefoy a lui terminé les 17 km en 1h15'58", devançant Richard Chausse de 46 secondes et la première féminine, Delphine Demars terminant en 1h31'26".
En 4h11'35", c'est Aurélien Collet qui s'impose quant à lui sur les 49 km.
Mathieu Boucherit fera de même sur les 77 km en 7h51'43" enfin Jérôme Durieu dominera les 38 km en 3h12'51".
> À lire aussi : Grand Trail du Saint-Jacques : trois nouveautés pour la 8e édition


F.R.




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...