Le Puy Urban Trail : la course au patrimoine sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Le Puy Urban Trail : la course au patrimoine

Date : 14/04/2019 | Mise à jour : 14/04/2019 20:15
Partager

Ce dimanche 14 avril, un peu plus de 400 coureurs étaient réunis pour participer aux différentes courses et randonnées de la première édition du « Puy Urban Trail ». Une bonne opération pour l'organisateur « FitRunSports » dont les bénéfices de l'événement sont reversés à une association caritative.

Une (re)découverte du patrimoine ponot

C'est à 9 heures, sous un soleil timide et une fraîcheur printanière, que les coureurs se sont élancés du Musée Crozatier. Trois courses étaient proposées pour satisfaire les coureurs des plus chevronnés aux débutants. Parmi elles, la Vielha Vila, un parcours de 4 km permettant de découvrir la vieille ville et de s'essayer au trail urbain. La course reine de l'événement, l'Urban, s'étendait quant à elle sur 9 km et était destinée aux habitués des trails courts. Enfin, le parcours des Seigneurs, se déroulant sur 24 km, permettait aux coureurs les plus aguerris de découvrir des lieux historiques à proximité du bassin ponot. Une petite et une grande randonnée sous forme de visite guidée étaient également au programme pour les marcheurs. L'objectif de tous ces parcours, et ce qui a fait la saveur de cette première édition de l'Urban Trail, était la redécouverte du patrimoine de la ville par le sport. Ainsi, la cathédrale, le rocher d'Aiguilhe ou encore la statue de Saint-Joseph d'Espaly ont été des points de passage incontournables de l'événement.

Des problèmes de signalétiques

La rubalise n'aura pas suffi à guider les coureurs dans leur périple. Même avec la présence des bénévoles pour cadrer le parcours, certains participants ont peiné à se repérer dans la vieille ville et ses alentours malgré les « à droite, à droite ! » ou « non pas par là ! » des spectateurs. À la fin de la course, quelques coureurs se sont retrouvés avec des écarts de un ou deux kilomètres sur leurs applications mobiles, alors qu'ils avaient réalisé le même parcours. Mais pour une première édition, les organisateurs sont excusés, d'autant plus que les bénéfices de l'événement sont reversés à une association caritative.

Les podiums

Deux courses comportaient un classement : l'Urban et les Seigneurs. Le podium du parcours des 9 km est composé de William Rivat, qui décroche la première place en 38 minutes et 14 secondes. Il est suivi de très près par David Mattrand et Léo Servel, qui mettront respectivement deux dixièmes et quatre dixièmes de plus que le vainqueur. Pour ce qui est de la course des Seigneurs sur 24 kilomètres, Jean-Christophe Play l'emporte sur un temps de 1 heure et 48 minutes. Hugues Girard le talonne avec quatre dixièmes de retard et Philippe Prost prend la troisième position avec un temps de 1 heure et 52 minutes.

 

F.R

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteJG le 14 avril 2019 - 20h29
Encore un peu brouillon, mais sympa... D'autres sources indiquent 800 participants, ce qui serait pas mal pour une première édition Avec en tout cas beaucoup d'amateurs et de débutants, c'est bien

Signaler un abus