Enduro : "On estime à plus de 3,5 millions d’euros les retombées"

jeu 01/09/2022 - 12:00 , Mise à jour le 01/09/2022 à 12:00

L'Office de tourisme du Puy-en-Velay l'affirme : "On estime à 3,5 millions d’euros les retombées économiques sur le territoire". Entre papiers et contre-papiers, entre espèces animales et végétales et espèces sonnantes et trébuchantes, une chose est certaine. Les International Six Days of Enduro font beaucoup parler d'eux et de leurs conséquences.

Pilotes, motos, pollutions, Natura 2000, protecteurs de l'environnement, faune, flore, subventions, économie...l'évènement adoré par les uns, exécré par les autres fait couler des sauts d'encre au rythme des joutes littéraires qui parcourent les médias. Cette fois, c'est l'Office de tourisme du Puy-en-Velay de mettre l'honneur la manifestation en insistant sur les retombées économiques générées par l'évènement.

Ci-dessous, son communiqué de presse dans sa totalité ▼

"Depuis plusieurs années, la Communauté d’agglomération du Puy-en-Velay investit dans l’événementiel le considérant comme un levier majeur pour le tourisme et donc l’économie de son territoire. On se rappelle du Tour de France mais on pense également aux évènement liés à la pétanque, aux festivals ou encore au Trail du Saint Jacques by UTMB qui revient chaque année. Les répercussions entraînées par les International Six Days of Enduro (ISDE) confirment la règle. On estime déjà à plus de 3,5 millions d’euros les retombées directes".

"La 96e édition des ISDE a posé ses valises au Puy-en-Velay, réunissant les top pilotes mondiaux de la discipline Enduro durant 6 jours. Depuis 10 jours sur le territoire du Velay, ce sont plus de 3.000 personnes, dont 650 pilotes venus du monde entier (30 pays représentés.) qui découvrent la région".

Une économie boostée par l’événement

"Pour l’accueil de toutes les délégations de l’événement sans compter le public estimé à près de 100.000 spectateurs attendus, on estime à 3,5 millions d’euros les retombées économiques sur le territoire : réservations d’hôtels, restauration, consommations diverses...

L’office de Tourisme de la Communauté d’agglomération a géré plus de 10.000 nuitées et on estime au même nombre les réservations « en direct » avec les hébergeurs.

L’organisation des ISDE a réalisé une étude sur l’impact d’un telle manifestation pour un territoire : Pour 1€ investi, ce sont 4,20€ qui sont générés en faveur de l’économie (hôtellerie, restauration, consommation des spectateurs, visites...) À noter que 65% des dépenses engagées par l’organisation pour la mise en place matériel de la manifestation sont directement injectés auprès de prestataires locaux".

Des retombées médias internationales

"La visibilité d’un événement international doit aussi être mesuré. À la télévision, les ISDE touchent plus d’un million de téléspectateurs avec plus de 40h de diffusion de l’épreuve dans 80 pays, sur les 5 continents.

Sans oublier les médias radios internationaux, la presse écrite et la couverture régionale de l’événement. Sur les réseaux sociaux, on compte plus d’1,5 millions de personnes touchées sur les publications Facebook et plus de 2 millions de vues de vidéos sur les plateformes digitales de l’ISDE (Facebook, Youtube...)

Sans compter les milliers de fans qui partagent le souvenir de l’épreuve avec en toile de fond la ville du Puy-en-Velay et sa région".

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

13 commentaires

ru

sam 03/09/2022 - 15:10

Et à combien estime-t-on les dégats ? J'ai beau suivre l'actualité je n'ai pas vu le chiffre .

ol

sam 03/09/2022 - 11:42

Quatre sites Natura 2000 empruntés, cinq zones d'intérêt floristique et faunistique, deux zones d'importance pour la conservation des oiseaux, le parc naturel du Livradois Forez. Des chemins réservés à la randonnée pédestre, parce que préservés de l'érosion, de l'artificialisations saccagés. Des habitants ignorés, etc.

Où sont les pouvoirs publics, où sont les enjeux de préservation de notre patrimoine collectif, d'exemplarité en matière de sécurité routière, où est la République ? 

ne

sam 03/09/2022 - 08:08

Il y a plus de mécontents que de personnes ravis.... faites le calcul .  Les gens en ont assez des nuisances, allez faire votre loisir d'un autre âge ailleurs mais plus en Haute Loire !

ch

ven 02/09/2022 - 21:24

3,5 millions d'euros de "retombées économiques" pour le département, suite aux ISDE. On nous annonce, par ailleurs, que 100 000 personnes se sont déplacées pour suivre cette compétition ; j'en déduis que chaque participant a dépensé 35 euros pour cette occasion...pendant une semaine ! Ils ont dû faire comme les corbeaux l'hiver : passer avec la musette !

dr

ven 02/09/2022 - 19:14

Hélas tant que les élus seront dans le déni des nuisances réelles  occasionnées par ces loisirs d'un autre âge, nous autres habitants des zones concernées  seront traités comme des empêcheurs de tourner en rond et/ou des écologistes tristes et jaloux, voire hargneux. 

Il n'empêche que beaucoup de départements ne veulent plus de ces manifestations qui sont tout sauf neutre pour l'environnement et qui ne rapportent pas autant que le laissent croire des estimations pour le moins fantaisistes.

Enfin plus que 2 jours à tenir avant que ce soit ENFIN terminer. 

Courage car après va falloir restaurer tout leurs dégâts : motos et touristes venus exprès pour ça, à moins que ce soit eux qui nettoient ensuite ????

J'EN DOUTE.

ch

ven 02/09/2022 - 14:06

Moi je dis bravos aux organisateurs et bénévoles qui bossent durs depuis des mois et qui font le nécessaire pour que tout ce déroule dans les meilleurs conditions !!!

Pas comme certains qui ne font que critiquer quoi que l on fasse, qui se disent écolos et qui en se promenant à pieds laissent leurs détritus au bord des chemins (je sais de quoi je parle je bosse dans les bois et si vous voyez ce que je ramasse le long des sentiers pédestres....)

Il y a de la place pour tout le monde et dites vous bien que si les méchants motards et autres méchants quadeurs n étaient pas là pour ouvrir vos chers chemin vous ne marcheriez que sur les routes !!!!!

fa

ven 02/09/2022 - 12:21

Comment croire l'étude de l'office de tourisme,Il finance l'événement,il vont pas nous démontrer que c'est fiasco financier.

Une étude indépendante sinon rien.

m.

ven 02/09/2022 - 11:34

Retombée économique au Puy comme d'habitude mais aux alentours du pâddock que des emmerdes toute la semaine, aucune retombée économique. Combien va nous coûter tout ça(eau, électricité, assainissement, remise en état des chemins). Notre village a été traversé en long, en large toute la semaine, matin et soir. On a vu personne pour venir voir si tout allé bien, au contraire aucun respect de leur panneau 30 (motos  et voitures),ce matin on m'a doublé alors que je tournais chez moi dans le village et pas a 30. Et la presse nationale où est-elle? Un soi-disant grand évènement, rien sur TF1, A2, L'équipe. Pas si intéressant que ça alors, par-contre l'après, là-aussi plus personne. On ira se plaindre où et chez qui? Que du blabla ces gens-là, rien à foutre des autres.

ol

ven 02/09/2022 - 11:09

Bonjour,

J'ai l'impression que l'évènement est très peu relayé dans les médias, pas de trace sur l'Equipe, ni sur TLSP. Les médias spécialisés relaient un petit peu.

C'est une bonne chose pour ne pas contribuer à l'afflux de moto dans la région. 

En revanche c'est en opposition avec la vitrine des grands espaces vellaves présentée par les élus et relayée par les acteurs ponots du tourisme.

Alors, cette quasi absence dans les médias, voulue ou subie par les organisateurs, les élus, collectivités ?

No lo so.

ri

ven 02/09/2022 - 09:46

Tout ce qui détruit la planète est bon pour le PIB. On voit qu'en 2022, personne, absolument personne, et surtout pas nos dirigeants, n'a compris ce qui était en train de se passer sur Terre. Quand il fera 50°C à l'ombre, les motards trouveront sans doute moyen de climatiser les parcours, avec des subventions de la Région...

ga

ven 02/09/2022 - 08:38

"L' évènement fait couler des sauts d'encre" ! ou des seaux ! de beaux euros par millions, les ISDE peuvent aussi être positifs.

ph

jeu 01/09/2022 - 15:36

Il serait nécessaire de mettre en parallèle le coût de la régénération des espaces saccagés par les motos .Mais qui va payer pour ces reprises ,si elles sont faites !

ch

jeu 01/09/2022 - 12:37

Le commerce, le commerce.... toujours lui mais on oublie très facilement les inconvénients pour la population placée autour des parcours et des accès ! heureusement la course  ne dure qu'une semaine : je vais pouvoir traverser la route devant chez moi sans risques !

les limitations de vitesse ... c'est pour les autres et on devrait supprimer les panneaux : ils nous coûtent bien cher pour rien ou pour une efficacité discutable .

mais quel est le coût réel d'une telle manifestation ?

je n'ai pas rencontré de "radar" comme certaines manifestations moto ont implanté "elles" ! et sans panneaux !