Marche des naturalistes sur les tracés des enduristes...

Par N.De ven 26/08/2022 - 12:00 , Mise à jour le 26/08/2022 à 12:00

...et une lettre à destination du Préfet. Dimanche 28 août, dès 9h30, une marche est organisée pour la biodiversité et le climat tout au long des limites de la zone Natura 2000 « gorges de l’Allier » qui sera traversée la semaine prochaine par le Mondial d’Enduro.
En parallèle, les Naturalistes interpellent Eric Etienne, Préfet de la Haute-Loire, pour rappeler les importants dégâts que les 600 motos vont occasionner sur leur passage.

"A travers la randonnée de plusieurs kilomètres accessible à tous, vous seront présentées les espèces impactées par le passage de plus de 600 motos durant plusieurs jours, et notamment les rapaces dont les jeunes sont encore dépendants !", partage les Naturalistes de Haute-Loire.

Ils ajoutent : "Malgré l’opposition des associations de protection de la nature de Haute-Loire, avec des études d’impact insuffisantes, les organisateurs et la Préfecture de Haute-Loire considèrent encore les zones Natura 2000 (désignées par L’Etat et l’Europe pour leurs milieux et leurs espèces en péril), comme un terrain de jeu pour des compétitions de sports mécaniques".

Afin de marquer leur désapprobation à cet évènement, il organise une marche ce dimanche 28 août à 9h30, au départ de la place du Vernet. Piquenique sorti du sac.

L'autre point de pression est un courrier adressé au Préfet de la Haute-Loire

"Durant 6 jours, va se dérouler fin août à travers la région et principalement le département de la Haute-Loire, une compétition mondiale d’enduro impliquant plus de 600 motards qui traverseront sans aucunes limites nos espaces naturels sensibles que sont les gorges de l’Allier et de la Loire classées en zone Natura 2000 par l’Etat Français et l’Europe.

Les naturalistes de Haute-Loire se permettent de vous interpeller et de solliciter votre clairvoyance sur ce qui est, et sera sans aucun doute une atteinte à l’environnement mais également au rapport de confiance établi entre les différents acteurs de terrain, notamment dans le cadre de sites Natura 2000".

"AUCUNE évaluation digne de ce nom n’a été diligentée et menée de manière sérieuse pour cet évènement"

"Alors que nous sommes dans une phase de sixième extinction des espèces végétales et animales à l'échelle mondiale, et nous en faisons partie, que le taux de CO2 atmosphérique n'a jamais été aussi élevé depuis des milliers d'années, notamment du fait de nos utilisations d'énergies fossiles démesurées remettant en cause les conditions même de l'habitabilité planétaire, vous n’êtes pas sans savoir que le réseau Natura 2000 est un des outils fondamentaux de la politique européenne de préservation de la biodiversité, visant une meilleure prise en compte des enjeux de biodiversité dans les activités humaines par une large information et une concertation étendue.

La démarche Natura 2000 privilégie la recherche collective d’une gestion équilibrée et durable des espaces en tenant compte des préoccupations économiques. Nous nous incluons volontiers dans cette démarche non exclusive qui n’a pas vocation à mettre la nature sous cloche comme nous pouvons encore très souvent l’entendre.

Mais il est néanmoins stipulé que « pour éviter les activités préjudiciables à la biodiversité, les projets susceptibles d’avoir des incidences sur les ESPECES ET les HABITATS protégés doivent être soumis à évaluation préalable ». Nous sommes contraints de vous faire part qu’à nos yeux AUCUNE évaluation digne de ce nom n’a été diligentée et menée de manière sérieuse pour cet évènement".

"Les naturalistes de la Haute-Loire, indépendants ou affiliés à différentes associations agréées auprès du Ministère de la Transition écologique, fournissent un travail sérieux et régulier dont il n’a pas été tenu compte".

"...caractère destructeur et anachronique d’un tel évènement"

La lecture des études multiples ainsi que la consultation de la base de données régionale alimentée quotidiennement, dont le sérieux et la rigueur scientifique ne peuvent être remis en cause, auraient dû convaincre les décisionnaires du caractère destructeur et anachronique d’un tel évènement (reproduction actuelle de plusieurs couples de 3 espèces protégées de rapaces tout au long des tracés).

Nous regrettons donc qu’aucune concertation préalable n'ait été organisée avec les APNE qui font référence, dénotant ici un réel dysfonctionnement dans la gestion des sites N2000 (dont il est important de rappeler qu’ils sont issus d’une injonction européenne et non d’une volonté associative, les associations étant au mieux retenues comme gestionnaires de sites, ce qui n’est pas le cas ici !)".

"Nous tenons enfin à vous faire part de notre crainte d’éventuelles perturbations lors de la manifestation par des personnes qui souhaiteraient affirmer leur opposition toute légitime".

"Le passage simultané de 600 motards, sur 2 jours sur chaque parcours aura un impact irréversible en de nombreux endroits"

"L’expertise que nous aurions pu apporter aurait relevé, si besoin est, la valeur patrimoniale exceptionnelle et l’intérêt MAJEUR de nos vallées, par ailleurs très souvent mis en avant pour attirer des touristes en quête de nature !

Le passage simultané de 600 motards, sur 2 jours sur chaque parcours (soit un total de 1200 passages !!!) aura un impact irréversible en de nombreux endroits avec comme conséquences : du ravinement, une érosion accélérée et de multiples dérangements sur les espèces. A ce jour, suite à un été caniculaire, des cours d’eau sont dans un état d’étiage inquiétant voire en manque total d’eau (par exemple l’Arzon), ce qui nous fait craindre le pire car de nombreuses espèces souffrent !"

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

16 commentaires

na

sam 27/08/2022 - 21:41

J'habite au cœur d'une zone natua 2000 et je n'ai vu personne quand à cause de la sécheresse l'arzon a cessée de couler. Il n'y avait que quelques pêcheurs et voisins pour sauver les truites qui crevées la gueule ouverte. Ils étaient où tous ses guignols qui veulent tout sauver.

bo

sam 27/08/2022 - 17:02

Les naturalistes commence par agacé on ne peut plus rien faire en france c'est quand même malheureux 

ma

sam 27/08/2022 - 14:59

Dommage pour tous ceux qui n'ont pas compris que l'on devait changer de braqué. Dommage pour la nature et tout ce qui la compose. Dommage pour les humains qui ne prennent pas soin de l'avenir de leurs enfants. Et dommage pour les autres qui allons subir parce que notre seul droit, c'est de la fermer. C'est en tout cas ce que je comprends à la lecture de certains commentaires .  

mi

sam 27/08/2022 - 09:23

hm 27/08/2022 - 09h18: 600 motos qui font défoncer tous ces chemins, traces qui resteront des années visibles dans des zônes classées et c'est autorisé par nos illustres dirigeants politiques et autres!. Moi j'ai été verbalisé au lac de naussac pour m'être approché en voiture du bord de l'eau, en dehors d'un chemin "carrossable" par la police de l'environnement (135 euros), je n'avais commis aucun dégât visible soit disant dans une zône protégée et là 600 motos qui défoncent tout, pas de problème, comme quoi plus c'est "gros" plus ça passe!.

bl

sam 27/08/2022 - 08:28

Bon dieu qu’il est difficile de nos jours de pouvoir faire une manifestation sans que quelques personnes ne soient jamais contents, ces pseudos écolos qui donnent des leçons mais qui dans leurs vies quotidiennes ne doivent pas être si écolo que ça car aujourd’hui difficile de se déplacer sans voitures, de vivre sans  portable, difficile de ne pas consommer des produits polluants etc…. Mais bon on le fait le français est un bon donneur de leçons.    il faut savoir que ce genre de manifestations peut aussi être important pour l’économie locale avec de belle retombée économique (touristique aussi) et cet argent pourra être réinvesti pour satisfaire nos besoins et autres, à ce moment là il y a moins de râleur 

ne

ven 26/08/2022 - 21:13

Un évènement honteux à une époque de restrictions, eau, essence etc.... Dèja que la nature a du mal à se remettre, et les hommes aussi,  on autorise une poignée d'individus in-civilisés a saccager nos campagnes et déranger nos citoyens par leur vacarme pétaradant.  La haute Loire donne une bien mauvaise image quant d'autres départements respectent leurs administrés et leurs paysages... Quel manque de respect !

fr

ven 26/08/2022 - 21:06

Un évènement honteux à une époque de restrictions, eau, essence etc.... Dèjà que la nature a du mal à se remettre, et les hommes aussi,  on autorise une poignée d'individus in-civilisés a saccager nos campagnes et déranger nos citoyens par leur vacarme pétaradant.  La haute Loire donne une bien mauvaise image quant d'autres départements respectent leurs administrés et leurs paysages... Quel manque de respect !

du

ven 26/08/2022 - 20:54

La croisade des enfants ne pourra rien contre les cavaliers de l’apocalypse. Le désastre aura lieu. Six cents arlequins bigarrés, poupées ridicules, fumants et pétaradants, vont labourer à mort le substrat déjà bien abimé de nos plaines, vallons et sous-bois. Ils seront applaudis par des wauquiezs, duplombs et vigiers, fiers comme des hommes sur le bord de la piste devant tant de ruralité virile. C’est ainsi. Que pouvons-nous faire, dans ce labyrinthe de l’inhumain, individuellement, collectivement, pour mériter mieux que des figures politiques immorales, involucrées ?

ph

ven 26/08/2022 - 19:29

Quel intérêt peut -on trouver à faire autant de bruit et de dégâts ? Sans oublier la consommation de carburant alors que tout le monde est invité à la modération .

m.

ven 26/08/2022 - 19:11

En plus, ils ne respectent aucune loi même préfectorale. En pleine alerte sècheresse, on lave les motos jusque entre les crampons, alors qu'on a pas pu arroser nos jardins pour manger et que c'est interdit de laver nos voitures. Nous en bon citoyen, on respecte la loi. D'où sortent-ils ces gens d'une autre planète où tout leur est permis? Le Bouchet-saint- Nicolas a vu ce que c'était de ne plus avoir d'eau? Combien d'eau vont-ils user en 6 jours et qui va payer la note de tout ça? encore nos impôts et en plus on voulait leur donner une subvention. Je pense qu'il en manquera de 10000 euros pour réparer les dégâts à la fin, encore nos impôts.Les étrangers repartiront chez eux l'esprit tranquille et la haute-loire pansera ses blessures en augmentant nos impôts....

mi

ven 26/08/2022 - 18:49

mh 26/08/2022 - 18h46: Quoique que l'on face dans ce pays, ça dérange toujours quelqu'un!. Il n'y a plus la possibilité de vivre tranquillement sans être emm.... par des illusionnistes qui rêvent d'un monde meilleur et d'une nature parfaite!. A leur place j'irais me réfugier dans d'autres contrées moins peuplées et moins modernisées.

ga

ven 26/08/2022 - 15:56

Dans les quartiers on fait du rodéo, en prison on organise des concours de karting et à la campagne on fait de l'enduro ... Le monde de la frime, du gâchis et de la beaufitude est en marche. Si en plus, les pouvoirs publics financent avec nos impôts ces manifestations, il ne faudra pas s'étonner du déclin de la planète et de la chute du niveau intellectuel de la jeunesse. Si j'ai des passions sportives, littéraires ou culturelles n'ai-je pas aussi le droit d'exister ?

h4

ven 26/08/2022 - 14:59

La plupart de ces sportifs ne paient pas le carburant, ni les motos. Ils s'en donnent à coeur joie, de faire du bruit. Vive la nature à l'état pur.

se

ven 26/08/2022 - 14:47

L : Certes ils n'ont pas complètement tord sur la forme mais cette manifestation des enduristes est programmée depuis longtemps et en plus bien autorisée. Déjà qu'eux même respecte ce qu'ils défendent et ils veulent organiser une marche sur le tracée donc des pertubateurs et des emmerdeurs. Cela risque de dégénerer. 

Tout est ainsi maintenant et ensuite des dégats 

ho

ven 26/08/2022 - 14:11

Les naturalistes cherchent à protéger l'environnement et la biodiversité, comme à Seneujols !

mi

ven 26/08/2022 - 12:34

les naturalistes cherche des dommages ,et intérêts ,comme à seneujols..