St-Vidal : Zoomdici vous ouvre les portes du spectacle déambulatoire

mer 18/07/2018 - 14:41 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:53

"C'est une grosse satisfaction", lâche Vianney d'Alençon, qui a racheté la forteresse de Saint-Vidal il y a deux ans pour la faire renaître de ses cendres en proposant un tryptique inédit à l’échelle régionale qui alimente ce projet d’envergure : la réhabilitation des jardins, l’ouverture de quinze salles de la forteresse sous forme de déambulation à travers des moments clés de l’histoire régionale et enfin, un spectacle nocturne exceptionnel où se mêlent acteurs et figurants bénévoles, pyrotechnie et vidéo-projection.
----La forteresse de Saint-Vidal à l'honneur sur TF1
La forteresse de Saint Vidal bénéficiera d’une mise en lumière dans l’émission de TF1 «Sept à Huit» ce dimanche 22 juillet 2018 à partir de 18h15 pour un reportage de 25 minutes.-----"Dans les temps de passage" pour atteindre son seuil de rentabilité
Bénéficiant d'une large campagne de communication et de la curiosité des Altligériens, l'ouverture et le lancement ont connu un vértiable succès à Saint-Vidal mais il faudra désormais "attendre les bilans de juillet et d'août", met en garde le propriétaire, qui assure être "dans les temps de passage" pour atteindre son seuil de rentabilité.
Mais il refuse de s'attarder sur les chiffres : "on a de très bons retours des visiteurs, c'est plus important que les chiffres. Pour moi, c'est le meilleur des résultats et on a réussi ce que l'on visait : surprendre nos spectateurs, de 7 à 77 ans".
Une attraction touristique bien partie pour s'ancrer dans la programmation estivale de la Haute-Loire
Les spectacles nocturnes sont presque tous pleins (jauge maximale de 350 personnes, il est conseillé de réserver) "grâce avant tout aux bénévoles", insiste-t-il, car ils sont environ 120 à jouer parmi les quelque 200 membres actifs de l'association. Sept professionnels permettent d'encadrer le tout, mais uniquement lors du spectacle déambulatoire.
Ajoutez à celà les jardins refaits en intégralité pour offrir 10 000 m² de surprises aux visiteurs et vous obtenez une attraction touristique qui semble bien partie pour s'ancrer dans la programmation estivale de la Haute-Loire.

 

Maxime Pitavy

  • Pour aller plus loin

La rédaction de Zoomdici avait déjà énoncé les principales attractions. Le projet, qui bénéficie de 300 000 euros de subventions de l'agglomération du Puy, avait suscité quelques interrogations et réserves de la part de l'opposition, mais il a bien été validé par la collectivité, alors que la Région débloquera 600 000 euros et le Département 300 000 euros, pour un total d'environ 1,2 million d'euros. 
Alors que nous faisions le point sur les dernièrs avancées du projet et des spectacles estivaux, qui débutait en juin 2018, nous avons profité de notre rencontre avec Vianney d'Alençon début octobre pour l'interroger sur cette polémique. Vous trouvez ici sa réponse. Les plans 3D du jardin ont ensuite été dévoilés début décembre et on peut également citer les multiples soutiens de "célébrités" au projet de Vianney d'Alaçon. Enfin le projet de la forteresse nécessite des bénévoles mais aussi des professionnels. Quatre comédiens et un technicien de maintenance et d'opération spectacle étaient recherchés début février pour une période allant de mai à septembre. Zoomdici avait consacré un article lors de la venue des équipes de France télévision pour un reportage, qui révélait notamment une partie du spectacle nocturne.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire