Forteresse de Saint-Vidal : cinq recrutements en ligne de mire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Forteresse de Saint-Vidal : cinq recrutements en ligne de mire

Date : 20/02/2018 | Mise à jour : 22/02/2018 18:13
Partager

Le projet de la forteresse nécessite des bénévoles mais aussi des professionnels. Quatre comédiens et un technicien de maintenance et d'opération spectacle sont recherchés pour une période allant de mai à septembre.

En sommeil depuis des décennies, le château de Saint-Vidal, qui a été racheté en 2016 par un entrepreneur privé originaire du département, Vianney d'Alançon, s'apprête à renaître de ses cendres. La forteresse rouvrira ses portes au mois de juin 2018.
Vianney d'Alançon souhaite faire rimer transmission et émotion par la création d'une "scénographie inventive, qui sublime le décor naturel", en conjuguant arts du spectacle et technologie de pointe. Pour y parvenir, il compte s'appuyer sur un tryptique : 
- le parcours de déambulation à travers quinze salles de la forteresse qui retrace l’histoire régionale depuis Vercingétorix jusqu’au XVIII ème siècle 
- Le spectacle nocturne, qui reprend l’histoire du Velay au XVI ème siècle, mêlant vidéoprojection, pyrotechnie et plus d’une centaine d’acteurs et figurants bénévoles
- La réhabilitation des jardins.

Le concours de plus d’une centaine d’acteurs et figurants bénévoles

Depuis son rachat en juin 2016 par Vianney d’Alançon, la forteresse de Saint Vidal entreprend différents chantiers en phase avec le projet d’envergure porté par l’association pour la valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan. La mise en place d’un spectacle nocturne retraçant l’histoire du Velay au XVI° siècle qui mêle vidéo projection et pyrotechnie nécessite le concours de plus d’une centaine d’acteurs et figurants bénévoles. A ce titre, il n’est jamais trop tard pour rejoindre l’aventure et l'équipe se dit "ravie d’accueillir à chaque répétition de nouveaux venus". Prochain rendez-vous : le 25 février à 14h à la salle polyvalente de Chaspuzac.

Priorité aux locaux

L’association pour la valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan souhaite "privilégier le recrutement au niveau local".

Recherche quatre comédiens dotés d’une bonne expérience de la scène

Nombreuses sont les entreprises locales qui s’affairent sur le site afin de rendre possible cette fantastique aventure. Mais l’implication des talents et savoir-faire locaux ne s’arrête pas là. Déjà plusieurs personnes ont été recrutées et un nouveau recrutement à lieu actuellement pour plusieurs profils.
D'abord quatre comédiens dans le cadre des spectacles de cet été pour une période de cinq mois entre Mai et Septembre. Issus de formation théâtrale et dotés d’une bonne expérience de la scène, les comédiens seront amenés à interpréter un rôle dans un des spectacles phares sous la direction d’un metteur en scène.

Recherche technicien passionné par le monde du spectacle

L'association est également à la recherche d’un technicien de maintenance et d’opération spectacle sur la même période. Passionné par les technologies du monde du spectacle, dynamique, responsable et soucieux du détail : tel est le profil recherché.
Le futur technicien devra également être issu de formation technique, à l’aise avec l’informatique et riche d’une expérience dans la régie technique de spectacle.
"D’autres recrutements seront faits dans un troisième temps", assure l'association.



>> Si vous souhaitez faire partie intégrante de l’aventure, les candidatures sont à adresser à : secretariat@saintvidal.com 


  • Pour aller plus loin sur le sujet : 

La rédaction de Zoomdici avait déjà énoncé les principales attractions. Le projet, qui bénéficiera de 300 000 euros de subventions de l'agglomération du Puy, avait suscité quelques interrogations et réserves de la part de l'opposition, mais il a bien été validé par la collectivité, alors que la Région débloquera 600 000 euros et le Département 300 000 euros, pour un total d'environ 1,2 million d'euros. 
À titre de comparaison, la subvention de l'agglo est étalée sur cinq ans, ce qui porte à 60 000 euros par an, quand le Roi de l’Oiseau par exemple se voit octroyer 95 000 euros de l'agglo par an.
Alors que nous faisions le point sur les dernièrs avancées du projet et des spectacles estivaux, qui débuteront en juin 2018, nous avons profité de notre rencontre avec Vianney d'Alençon début octobre pour l'interroger sur cette polémique. Vous trouvez ici sa réponse. Enfin les plans 3D du jardin ont été dévoilés début décembre et on peut également citer les multiples soutiens de "célébrités" au projet de Vianney d'Alaçon.





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteVV le 23 février 2018 - 13h51
Il y a une rumeur intéressante en ce moment qui bruisse dans les rues ponotes. Il paraîtrait que le but à terme serait de délocaliser purement et simplement le Roi de l'oiseau à Saint Vidal et d'en faire un Puy du Fou bis. Pas si farfelu finalement étant donné les sommes faramineuses d'argent public (notre argent à tous) versées ces derniers temps dans les poches d'un particulier.

Signaler un abus

img_journalisteJB le 22 février 2018 - 21h07
Appeler l'association du roi de l'oiseau à son secours ! est ce pour la détrousser d'une partie de sa subvention communautaire ?

Signaler un abus

img_journalisteM le 21 février 2018 - 14h47
Mr le comte un peu de pudeur!!! apres les elus.. apres les artistes!! apres les bénévoles!! pas si nombreux!! des qu'ils ont été au courant des 1M.2 euros d'argents public!! le notres le leurs!! pas si bete en haute loire?? dans les territoires comme ils disent a PARIS!! maintenant vous nous fetes le chantage a l'emploi comme pour l'implantation d'une grande surface.... comparaison peu glorieuse?? demandé a nos agriculteurs qui sont aujourd'hui façe a la prefecture???

Signaler un abus