Forteresse de Saint-Vidal : place au spectacle sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Forteresse de Saint-Vidal : place au spectacle

Date : 03/10/2017 | Mise à jour : 05/10/2017 20:44
Partager

Le scénario est enfin bouclé, il ne reste plus qu'à le mettre en scène.  Zoomdici vous livre les clefs des spectacles estivaux, alors qu'un acteur célèbre a été sollicité pour cette étape. Le point sur les dernières avancées du projet, qui débutera en juin 2018.

La rédaction de Zoomdici avait déjà énoncé les principales attractions, de la visite de la vingtaine de pièces du château, avec un parcours dans le temps allant de Vercingétorix à la Bête du Gévaudan, en passant par un jardin de 10 000 m² refait en intégralité sans oublier en point d'orgue un spectacle nocturne de son et lumière projeté en 3D sur les façades du château, afin de servir de décor à une fresque panoramique jouée par des comédiens et des bénévoles sur une scène à 360°.
Le projet, qui bénéficiera de 300 000 euros de subventions de l'agglomération du Puy, avait suscité quelques interrogations et réserves de la part de l'opposition, mais il a bien été validé par la collectivité, alors que la Région débloquera 600 000 euros et le Département 300 000 euros, pour un total d'environ 1,2 million d'euros.

Comment attirer la jeunesse vers les sites patrimoniaux ?

Vianney d'Alançon est un entrepreneur qui a racheté en 2016 le château de Saint-Vidal. Il est le porteur du projet.
Il est souvent difficile d'attirer la jeunesse vers les sites patrimoniaux...  Comment est-ce que l'on fait vivre le patrimoine et comment le rend-on attractif auprès des jeunes publics ? 



Les clefs du spectacle : dates, tarifs et durées

Ils auront lieu les vendredis et samedis soir en période estivale et débuteront dès le mois de juin 2018. Un peu plus de 300 places seront à disposition pour chaque représentation ; le tarif sera de l'ordre de 10 €. 80 à 100 personnes devraient être présentes sur scène, avec "un maximum de bénévoles", selon les organisateurs. Engager deux ou trois professionnels reste une éventualité cependant.
Le spectacle ne devrait pas dépasser les 35 minutes, un choix éditorial pour maintenir le spectateur en haleine : "on veut beaucoup d'actions, tout en allant toucher au coeur le spectateur", espère Vianney d'Alançon, le porteur du projet, "lui donner beaucoup d'émotions et lui faire ressentir un lien charnel avec cette terre et cette histoire de Saint-Vidal".

Les indiscrétions d'Urbain Cancelier

"On a deux ou trois grands noms de la voix off mais on attend toujours des réponses et on ne vous dévoilera pas de nom aujourd'hui". Est-ce qu'il y aura un rôle pour lui ? "Je ne sais pas encore, on ne me l'a pas proposé (rires). Pour l'instant, j'apporte simplement mon savoir et mon oeil extérieur sur la mise sur scène".

D'abord boucler le scénario, puis former les acteurs bénévoles

"Époustouflé par le projet", le comédien Urbain Cancelier (déjà passé au Puy pour jouer sur les planches du théâtre en compagnie de Laurent Deutsch) est venu travailler quelques jours sur la mise en scène après avoir bouclé le scénario. La formation des acteurs bénévoles ne viendra qu'au début de l'année 2018. 
Connu et reconnu sur les planches comme au cinéma (entre autres Ridicule de Patrice Leconte en 1996, et plus tard Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain de Jean-Pierre Jeunet en 2001 dans le rôle de l'épicier acariâtre aux côtés de Jamel Debbouze), le comédien se dit "submergé par 1 000 ans d'histoire". Le scénario est prêt ? La mise en scène peut débuter ? 



Sièges et vie populaire dans le Velay de l'époque

Le siège du château par Henri IV sera le moment clef de cette fresque historique qui dévoilera autant la vie paysanne que les guerres de religion. Cette fresque sera composée de huit tableaux de cinq minutes chacun environ. Les principales séquences illustreront la vie populaire dans le Velay de l'époque, les premiers troubles et l'appel de Saint-Vidal, qui était l'un des hommes les plus puissants de la région à l'époque.
Plusieurs sièges du château seront mis en scène, jusqu'au dernier (1491). La mort de Saint-Vidal et son enterrement feront également partie du spectacle. Toute cette épopée sera retracée de manière attractive, afin de "faire redécouvrir leurs racines aux vellaves et qu'ils s'approprient leur patrimoine".

Où candidater pour être figurant ? 

Les répétitions avec les bénévoles figurants vont commencer en janvier prochain. "On a déjà de très nombreuses sollicitations pour jouer", assure Vianney d'Alançon. Ceux qui désirent participer à ce projet peuvent contacter l'association pour la Valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan à secretariat@saintvidal.com.

La forteresse intégrée au Puy de Lumières ? 

Peut-on envisager que la forteresse de Saint-Vidal puisse intégrer le dispositif Puy de Lumières (qui souhaite s'élargir à d'autres sites de l'Agglo) dans les années à venir ? La réponse de Vianney d'Alançon.




Maxime Pitavy









Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteCB le 13 octobre 2017 - 21h18
Autant d'argent en subvention sans aucune précaution, sans garantie? Il faut qu'il ait des amis!

Signaler un abus

img_journalisteR le 7 octobre 2017 - 16h40
cela n'a pas été la CROIX et la bannière pour trouver des aides publiques (haha !)

Signaler un abus

img_journalisteCG le 6 octobre 2017 - 10h12
1,2 million de subvention public pour un projet privé qui va "éventuellement faire travaillé 2 ou 3 professionnels".... mais on marche sur la tête ! J'espère que les "bénévoles" ne seront pas au rendez vous ! C'est purement scandaleux ! Attention de ne pas déménager le Roi de l'Oiseau à Saint Vidal les bénévoles ne sont pas dupes !

Signaler un abus