La forteresse de Saint-Vidal, bientôt la star du JT de France 2 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

La forteresse de Saint-Vidal, bientôt la star du JT de France 2

Date : 08/04/2018 | Mise à jour : 09/04/2018 11:07
Partager

Au cœur de la vallée de la Borne, la forteresse de Saint-Vidal, l'un des fleurons de l'architecture militaire de l'Auvergne, se dresse fièrement dans un écrin de verdure. Animée par un projet ambitieux porté par l'Association pour la Valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan, elle s'est révélée vendredi 6 avril 2018, devant les caméras de France 2.

Depuis ce mastodonte de pierres encore très bien conservé, s'échappe le chahut d'un orchestre mécanique mené par la bétonnière, la découpeuse électrique etc. C'est une véritable fourmilière qui s'active autour de cette forteresse. Le ballet bien rôdé des ouvriers dans ce chantier colossal donnerait presque le tournis. Il faut dire que le temps est compté car le Château de Saint-Vidal ouvrira ses portes au public le samedi 2 juin 2018, selon la volonté de Vianney d'Alançon, le propriétaire des lieux depuis presque deux ans. L'enfant du pays, amoureux du patrimoine local, s'est lancé le défi de refaire vivre ces vieilles pierres à travers un projet articulé autour de trois axes : un spectacle de déambulation long de 15 salles mises en scène selon un moment-clé de l'Histoire, de l'époque de Vercingétorix à celle de la Bête du Gévaudan ; la visite des trois jardins (à l'italienne, à la française et le jardin d'eau), et la mise en scène d'un spectacle nocturne dédié à l'histoire du Velay au XVIe siècle. Un projet ambitieux qui attise la curiosité. A tel point que la Forteresse de Saint-Vidal a fait l'objet d'un reportage qui sera très prochainement diffusé dans la série "Chemins de Traverse", dans le journal de 13 heures du dimanche présenté par Leïla Kaddour sur France 2. Ce rendez-vous hebdomadaire permet aux téléspectateurs de découvrir "les trésors cachés du patrimoine français." Le tournage a eu lieu toute la journée du vendredi 6 avril 2018.

Un projet découvert grâce à la presse locale


Thierry Simonet, cameraman, et Étienne Prigent, rédacteur, ont fait le déplacement depuis Lyon pour mettre à l'honneur ce projet inédit qu'ils ont découvert grâce à la presse locale. Ils ont planté leur caméra dans les jardins, suivi les ouvriers qui s'affairaient dans chacune des salles du château, interviewé le chef de chantier, ainsi que le propriétaire des lieux et président de l'Association pour la Valorisation du Velay, Auvergne et Gévaudan, Vianney D'Alançon. Et pour donner un avant-goût aux téléspectateurs de ce que sera le spectacle nocturne, une poignée de bénévoles costumés s'étaient même donné rendez-vous sur la terrasse sud du château.
La date de diffusion du reportage n'a pas encore été fixée, alors restez vigilants si vous ne voulez pas le rater.

Stéphanie Marin

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...