Les manifestations antifasciste et anti-pass interdites samedi au Puy

Par A.Wa ven 04/02/2022 - 07:45 , Mise à jour le 04/02/2022 à 07:45

Le préfet interdit les manifestations ce samedi 5 février 2022, de 13h à 20h, dans le centre-ville du Puy-en-Velay. 
Motif : éviter tout affrontement entre des éléments du  cortège hebdomadaire anti-pass et le réseau antifasciste de Haute-Loire, récemment créé.
RAFAHL, c’est son nom, appelait à un rassemblement régional ce samedi à 14h, place Cadelade. Il dénonce la montée de l’antisémitisme au Puy via une librairie, ou encore la venue en novembre de la Fraternité des templiers catholiques du Monde.

Ce jeudi 3 février au soir, la préfecture a communiqué :

"Compte tenu de l’annonce de plusieurs manifestations au Puy-en-Velay le samedi 5 février après-midi, et dans un souci de concilier l’exercice du droit de manifester avec les impératifs de l’ordre public, le préfet a pris ce jeudi 3 février un arrêté portant sur une interdiction de manifester dans une partie du centre-ville.

Cette interdiction de manifester s’appliquera ce samedi 5 février 2022 entre 13h00 et 20h00 dans le périmètre intérieur délimité par les voies suivantes selon le plan annexé au présent communiqué :

- Boulevard du Breuil - partie haute (boulevard non inclus dans le périmètre d’interdiction)
- Boulevard Saint-Louis (boulevard non inclus dans le périmètre d’interdiction)
- Avenue de la Cathédrale (incluse dans le périmètre) ;
- Rue Raphaël (incluse dans le périmètre ) ;
- Rue et place Guy François (incluses dans le périmètre) ;
- Rue Saulnerie vieille (incluse dans le périmètre) ;
- Rue Saulnerie (incluse dans le périmètre) ;
- Rue Chenebouterie (incluse dans le périmètre) ;
- Place du plot (incluse dans le périmètre) ;
- Rue courrerie (incluse dans le périmètre) ;
- Place du Clauzel (incluse dans le périmètre) ;
- Rue Meymard - partie basse (incluse dans le périmètre) ;
- Place du Martouret et patte d’oie de la rue Chaussade (incluses dans le périmètre) ;
- Rue Porte Aiguière (incluse dans le périmètre).

Le préfet précise qu’il s’agit d’une interdiction de manifester uniquement à l’intérieur de ce périmètre afin de préserver l’ordre et la sécurité publique. La circulation piétonne et automobile s’y fera de manière habituelle.

Cette décision est motivée par l’appel à manifester, non déclaré en préfecture , d’un collectif contre l’extrême droite, qui vient s’ajouter à l’organisation de manifestations régulières et non déclarées qui se déroulent depuis juillet 2021 contre la politique gouvernementale dans la lutte contre la pandémie COVID19.

La concomitance de ces manifestations non déclarées forme un risque supplémentaire de troubles à l’ordre public liés à la présence de groupes de mouvances politiques opposées. L’objectif est d’éviter tout affrontement et de veiller à la tranquillité publique du centre-ville."

> Lire l’arrêté

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

he

ven 04/02/2022 - 08:22

Le plus élémentaire des comportements de la part de ces manifestants serait de respecter l'arrêté de la Préfecture. Si vous commencez à bafouer les règles de la République on peut se faire une idée de votre façon d'appréhender les contraintes inhérentes à la démocratie que vous prétendez défendre.