Foot : Le bilan positif de la mi-saison ponote

mer 28/12/2016 - 12:31 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

A la trêve des confiseurs, c’est le moment de dresser un premier bilan sportif pour le Puy foot 43 Auvergne. Et quel bilan : en partant de la CFA aux catégories de l’école de foot, tous les voyants sont au vert.
En début de saison, nous avions reçu le coach de l'équipe fanion Roland Vieira dans notre émission Zone Mixte et il avait annoncé la couleur de ses ambitions : monter en National. Un pari osé tant les infrastructures et les budgets ne sont pas les mêmes que ses principaux adversaires Villefranche et Grenoble. 
L'adjoint aux sports de la mairie du Puy Guy Chouvet allait même un peu plus loin en termes d'ambition : il voudrait pour sa part voir l'équipe vellave intégrer la Ligue 2 d'ici cinq ans. Une annonce qui s'inscrit dans la logique d'un nouveau stade s'accompagnant de nouvelles ambitions.

Honneur aux femmes
Une fois n'est pas coutume, on ouvre le bal avec le foot féminin où l'on note la présence des Ponotes dans ce nouveau championnat de D2 où elles évoluent dans la poule B alors qu'elles s'étaient maintenues lors de la dernière journée la saison dernière tandis que six équipes de D2 devaient descendre. La deuxième division, c'est tout simplement le plus haut niveau pratiqué en Haute-Loire en football.
L'objectif est à nouveau le maintien cette année et la belle victoire dans le derby auvergnat lors de la dernière journée leur permet de respirer et de se hisser à la 10ème place du classement de D2. De quoi passer l'hiver au chaud puisque c'est la trêve : retour à la compétition le dimanche 15 janvier, avec un déplacement à Metz (8ème). 

Les équipes ponotes premières de leurs championnats respectifs
Quand on dit que tous les voyants sont au vert, c'est que l'ensemble des équipes vellaves se portent au mieux dans les autres divisions. S'ils se sont maintenus in extremis l'an dernier, les Ponots sont en effet premiers en CFA après avoir arraché le nul dans les derniers instants face à Grenoble mercredi dernier. Le club reste donc invaincu et conserve son fauteuil de leader, avec quatre confortables points d’avance sur le second à mi-parcours.
En Régional 1, même constat puisque le Puy foot (B) a pris la tête du classement en s'imposant à St-Georges mi-décembre. Prudence cependant car ce championnat est très serré : seulement trois points séparent le leader ponot du septième (Lempdes) et Thiers, à un point, compte un match en retard. Il n'est pas certain d'ailleurs que le club fasse monter sa réserve en CFA2 si l'occasion se présente. On note enfin des Ponots confortablement installés dans leur fauteuil de leader en U16 Division Honneur (DH), en U15 Division Honneur (DH), alors que les U18 (en DH aussi) sont deuxièmes, et n’oublions pas les U17 Nationaux, qui pour leur troisième année consécutive à ce niveau, se situe à la 8ème place.

La formation au coeur du projet, validée par une distinction nationale
Outre tous ces résultats sportifs, le club a reçu, le "Label Jeunes FFF niveau Elite" qui représente une véritable distinction nationale. Seulement 64 clubs en France ont obtenu cette distinction lors de la saison 2015/2016. Plus que jamais, la formation a une place primordiale dans le projet de développement du Puy Foot 43, comme nous l'avait confirmé le coach Roland Vieira en début de saison au micro de Zone Mixte, notre émission 100 % sport. "L’obtention de ces bons résultats est le fruit du bon travail des éducateurs, tous diplômés (ndlr : BMF ou BEF), sous la direction d’un responsable technique, titulaire du DES, du travail de l’école de Foot et de son action sociale, sans oublier la bonne collaboration entre les établissements scolaires et le club pour le fonctionnement des sections sportives 1er et 2nd cycle", souligne le service communication du club ponot.

Quel club peut prétendre jouer à ce niveau avec une moyenne d’âge de 21 ans seulement ?
Autre facteur de réussite, et non des moindres : "les excellentes relations avec les clubs avoisinants" qui facilitent le départ de certains éléments souhaitant évoluer à un niveau supérieur. Cette envie de former de jeunes joueurs est représentée au club, par l’équipe évoluant en championnat de Régional 1.
En effet il est difficile de jouer en CFA à 20 ans, mais quel club régional peut prétendre jouer à ce niveau avec une moyenne d’âge de 21 ans seulement et une dizaine de joueurs nés entre 1997 et 1998, voire 1999 ? Surement aucun.

De nouveaux objectifs au printemps ?
Avec un bilan aussi encourageant à mi saison, le club se fixera peut-être de nouveaux objectifs au printemps : National et CFA2 pour ses équipes séniors ? U19 et U17 en championnat National ? Il est encore trop tôt pour le dire et "il est hors de question de brûler les étapes", nous confie-t-on en interne.
’ensemble du club sait qu’il reste un travail énorme à faire pour le deuxème club auvergnat (après Clermont foot) avant de basculer dans un autre monde avec la fusion des deux ligues (Auvergne et Rhône Alpes). Zoomdici avait d'ailleurs consacré un important dossier à cette problématique l'été dernier, en interviewant le Président du district Raymond Fournel, dont vous pouvez retrouver le détail ici. "Le ciel est bien dégagé au-dessus du stade Massot, mais la route est encore longue", conclut la responsable communication du club vellave.

Maxime Pitavy 

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire