Vélo dans l'agglo : "Pour chaque citoyen, il y a un usage différent de la ville"

Par AP lun 17/05/2021 - 17:00 , Mise à jour le 18/05/2021 à 14:22

A la suite d'une enquête menée en novembre 2020 pour comprendre les habitudes de déplacements à vélo des habitants de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay, plusieurs actions pour favoriser les déplacements doux seront mises en place. 

« L’enquête nous amène à mettre des actions en place, c’est là tout le travail réalisé avec les communes. On doit continuer à faire avancer les choses comme on fait depuis cinq ans. Les communes sont volontaires à ce changement de culture », expose Jean-Paul Bringer, vice-président délégué au transport et à la mobilité. Des propos auxquels se rajoutent ceux de Michel Joubert, président de la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay : "Grâce aux résultats [de cette enquête] recensant les pratiques et les attentes des habitants, nous pourrons continuer à adapter nos projets pour développer l'usage du vélo sur le territoire".

Cette enquête, c'est "Enquête Vélo grand public". Réalisée en novembre 2020, elle a permis à la communauté d'agglomération du Puy-en-Velay de comprendre les avis des habitants et de sonder leurs attentes quant à leurs usages du vélo. Ainsi, 732 participants se sont prêtés à cette enquête.

Profils :

  • 47% sont compris dans la moyenne d'âge des 45-64 ans
  • 60% sont des hommes
  • 40% utilisent des VTT contre 31% des VAE (vélo à assistance électrique)
  • 64% travaillent dans l'Agglomération
  • 59% l'utilisent pour faire du tourisme ou des balades
  • 7% n'utilisent jamais le vélo. Les autres utilisent en grande partie le vélo entre 1 à 3 fois par semaine.

Constats / avis : 

  • 56% pensent que le manque d'aménagement et la sécurité sont les principaux freins à la pratique du vélo
  • 71% sont forcés de prendre des axes non aménagés
  • 59% trouvent que la qualité et la quantité de stationnements vélo sont insuffisantes
  • 55% trouvent qu'il n'est pas évident de garer son vélo
  • 30% pensent que prendre un autre moyen de transport avec un vélo est trop compliqué
  • 40% utilisent le vélo pour plus de 30 minutes

 

"Il y a une volonté forte, de l’Agglomération comme de la Ville, de mettre en place des mobilités douces. C’est la raison pour laquelle, à chaque fois que c’est possible, lorsque l’on refait une voie ou une avenue, nous essayons d’y adjoindre une piste ou bande cyclable, dans les limites du possible." Michel Chapuis.

Lauréate de l'appel à projets "Vélo et territoires", la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay a donc lancé l'élaboration de son schéma directeur cyclable qui devrait s'étendre, a minima, sur les cinq prochaines années. Celui-ci devrait être rendu par le cabinet fin-juin et être présenté en septembre. "L'intérêt de ce schéma, c'est d'exister et de se projeter sur les futurs déplacements et possibilités", précise Jean-Paul Bringer.

Michel Chapuis et Jean-Paul Bringer Photo par Axel POULAIN
Michel Chapuis et Jean-Paul Bringer Photo par Axel Poulain

La Communauté d'agglomération a ainsi souhaité prendre en compte, via l'enquête effectuée, les attentes des participants. Autrement dit : 

  • aider à l'achat de vélo(s) à assistance électrique
  • proposer un plus grand nombre de vélos électriques en location
  • augmenter le nombre de stationnements vélo
  • mettre en place des ateliers de réparation vélo
  • développer un sentiment de sécurité lors de déplacements, notamment via un réseau cyclable continu
  • favoriser une politique de vélo au travail

"Pour chaque habitant, chaque citoyen, il y a un usage différent de la ville", explique Michel Chapuis. Avant de poursuivre : "Un usage pour celui qui y habite, un usage pour celui qui y commerce, pour celui qui vient travailler. On doit donc adapter la ville à chaque pratique. Certains ont absolument besoin de leur voiture quand d’autres peuvent facilement faire leur trajet à vélo. Il faut donc trouver un équilibre entre ces différents usages." 

"Il faut que chaque utilisateur d'une mobilité sache partager." Jean-Paul Bringer

Le vélo à l'honneur en mai / juin

Entre mai et juin, l'événement national "Mai à vélo" lancé par les Ministères de la transition écologique et des sports, vise à promouvoir l'usage de la bicyclette sur le long terme auprès du grand public. La Communauté d'agglomération souhaite à nouveau se mobiliser dans cette optique et ce, en proposant cinq temps forts étendus sur les prochaines semaines, dédiés à la pratique du vélo : 

  • Jeudi 20 mai : une journée vélo au lycée Simone Weil, du Puy-en-Velay, destinée à promouvoir la pratique du vélo et à inciter les scolaires à privilégier ce mode de déplacement ;
  • Lundi 31 mai : l'étape 2 de la course Critérium du Dauphiné, qui passe en Haute-Loire (arrivée à Saugues le 31 mai) ;
  • Samedi 5 juin : la 2e édition de la "Fête du Vélo", à Brives-Charensac, où plusieurs stands et ateliers autour de la thématique seront proposés ;
  • Samedi 19 juin : une présentation des services de mobilité sur le marché de Craponne-sur-Arzon, avec notamment la possibilité d'essayer les vélos électriques et de découvrir le panel de véhicules électriques en location sur la commune ;
  • Jeudi 24 juin : la Sap-Auvergne, défi vélo mixte entre valides et personnes handicapées d'une durée de 30h en faveur du don de moelle osseuse, partira de Tence, fera une étape au Puy-en-Velay, avant de repartir vers le mont Gerbier de Jonc. 

Vélo-en-Velay, un service croissant malgré la crise sanitaire

QUELQUES CHIFFRES SUR VÉLO-EN-VELAY

  • 180 usagers ont utilisé le service cette année
  • 301 contrats passés en 2020
  • Un pic de fréquentation sur la période estivale
  • 12 vélos électriques supplémentaires depuis début 2021
  • 66 usagers et 86 contrats passés au 31 mars 2021

Lancé en 2018 par la communauté d'agglomération, le service Vélo-en-Velay propose aujourd'hui une soixantaine de vélos à assistance électrique et une boutique dédiée. Un service qui donne la possibilité aux habitants de la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay de louer un vélo, le temps d'une semaine, d'un mois ou d'un trimestre.

Cette possibilité résulte aussi "d'un nouveau souhait des personnes de pouvoir se déplacer d'une autre façon", selon Jean-Paul Bringer.

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

2 commentaires

ro

mar 18/05/2021 - 17:39

Pour favoriser l'usage du vélo, il y a des incontournables comme l'aménagement et L'ENTRETIEN de pistes cyclables sur les routes départementales et en agglomération.

la réservation de certaines rues aux piétons et vélos, comme le samedi jour de marché au Puy.

la sécurisation des pistes cyclables avec une signalisation routière particulière au vélo.

la création d'ateliers de réparation ou chacun peut apprendre à réparer un pneu suite à une crevaison.

dans notre région , il faut s'inspirer de villes comme Grenoble  qui depuis plus de 40 ans ont  développé un réseau de pistes cyclables remarquable pour l'avoir pratiqué pendant plusieurs années.

cu

lun 17/05/2021 - 22:07

La vérité est que le Puy-en-Velay a obtenu la TRES mauvaise note de 2,1 sur 6 à l'enquête de la FUB (fédération française des usagers de la bicyclette).

En regardant les résultats de l'enquête, vous verrez non seulement que l'attente est forte mais que le résultat n'y est pas (dans les paroles beaucoup comme là mais dans les faits non).