Une nouveauté au Puy : les bons de stationnement

ven 31/08/2018 - 13:05 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:54

"Le principe est simple", explique en préambule le maire du Puy-en-Velay Michel Chapuis, "en fonction d'un panier d'achats, les commerçants qui participent à cette opération pourront donner à leurs clients un ticket permettant de rembourser le stationnement".

Une trentaine de boutiques signalées par un autocollant "ici on vous offre du stationnement"
Pour l'instant, un peu plus de 30 boutiques participent en offrant 1h30 à 3h30 de stationnement (les 30 minutes offertes par la Ville sont comprises), soit des tickets d'une valeur allant de 1,20 € à 2,40 €.
Les boutiques participantes sont identifiées par un autocollant "ici on vous offre du stationnement". En fonction du panier moyen que les commerçants auront défini, le client bénéficiera d'un ticket bonificateur à faire valoir au moment du paiement. Ce panier moyen demeure plus ou moins arbitraire, comme nous l'avait confié Laurence Cottier, la co-présidente de l'Office de commerce en juin dernier.

Seulement pour les parkings à barrière et le parking souterrain
Le dispositif ne sera en revanche pas opérationnel pour les places en zone orange ou verte, mais seulement pour les parkings à barrière en surface et le parking souterrain. Un choix qui s'explique avant tout par des motifs techniques : avec les horodateurs, les clients payent leur stationnement à l'avance alors que pour les parkings du dispositif, le client paye en récupérant sa voiture. Il lui suffira donc de donner le ticket pour régler (en partie ou intégralement) son stationnement.
"On a plus de 1 000 places aux parkings à barrière", rappelle Yves Devèze, adjoint aux commerces à la Ville du Puy, "et on y trouve toujours à se garer". Dans cette opération, le parking Bertrand De Doue n'entre pas en compte, ni celui d'Estrouilhas (escompté en septembre de prime abord), qu'on "espère opérationnel pour la Toussaint", assure le maire du Puy Michel Chapuis, "avec une centaine de places supplémentaires et une navette pour rejoindre le centre-ville".

La Ville et l'Office de Commerce s'unissent pour financer une partie de ces tickets
Les commerçants pourront acheter ces tickets à prix réduit à l'Office de Commerce et de l'Artisanat pour les offrir à leurs clients. Pour permettre ces tarifs préférentiels, la Ville du Puy et l'Office de Commerce et de l'Artisanat s'unissent pour en financer une partie.
En effet, les commerçants qui souhaitent en acheter bénéficient d'une remise de 20 % octroyée par la mairie et l'Office de Commerce ajoute une remise supplémentaire de 25 % pour tous ses adhérents. Une démarche qui s'inscrit dans la continuité du plan commerce de six millions d'euros

Jusqu'à 3h30 de parking offert
Les commerçants pourront offrir, au choix, des bons de stationnement de : 
* 1h30 de stationnement gratuit aux parkings en surface du Breuil et de Michelet, ou 2h au parking souterrain du Breuil ;
* ou de 2h30 de stationnement gratuit aux parkings en surface du Breuil et de Michelet, ou 3h30 au parking souterrain du Breuil.

Une mesure pour lutter contre la désertification en centre-ville ? 
Avec la réforme du stationnement, les commerçants avaient peur de voir les clients déserter le centre-ville. Cette mesure vise donc à lutter contre ce phénomène ? 

Flashback sur la réforme du stationnement au Puy
C'était le dossier brûlant de la rentrée. Comme Zoomdici l'avait annoncé en avant-première, le tarif des amendes a changé et les 120 horodateurs ont été modernisés pour environ 630 000 €. Puis pour vous permettre de bien comprendre la réforme du stationnement au Puy, Zoomdici vous a proposé une infographie complète, pour résumer les principaux changements au 1er janvier 2018. 
Avec un prix de l'abonnement qui a presque doublé (33 à 60 €), Les pendulaires sont donc très remontés et leur pétition a fait plus que doubler au cours du mois de décembre. En attendant la réunion fin janvier, Zoomdici avait fait le point sur les avancées du dossier. Puis en début d'année, les nouveaux horodateurs ont commencé à être installés... en attendant l'arrivée de la voiture Lapi, qui verbalise avec une très forte cadence. Zoomdici s'interrogeait enfin mi-janvier sur le nombre de places qui restent pour s'abonner au Puy, alors que l'arrivée de nouveaux parkings se fait attendre.

Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire