Circo 2 NUPES Azelma Sigaux : "La campagne de mon adversaire est basée sur un mensonge"

Par Nicolas Defay mar 14/06/2022 - 17:00 , Mise à jour le 14/06/2022 à 17:00

Azelma Sigaux, candidate de la Nupes dans la 2ème circonscription de la Haute-Loire, est opposée au député des Républicains Jean-Pierre Vigier. Du haut de ses 33 ans, elle représente la jeunesse et « la seule alternative possible à la politique actuelle du gouvernement », selon son analyse.

La dernière ligne droite de la course aux législatives se termine le dimanche 19 juin. Dans la seconde circonscription du département, le bras de fer pour le siège de député se joue entre Azelma Sigaux de la coalition de la gauche et Jean-Pierre Vigier du parti des Républicains. Avec son suppléant Jullian Carrié, les représentants de la Nupes enchaînent les réunions publiques et les tractages dans les terres du centre et de l’ouest altiligérien.

« Convaincre les gens de se mobiliser ce dimanche 19 juin »

« Nous sommes dans une très bonne dynamique, partage-t-elle. Et nous avons un calendrier très rempli. Nous tentons d’aller partout, notamment dans les quartiers populaires pour convaincre les gens de se mobiliser ce dimanche 19 juin. »

Elle ajoute : « Nous sommes conscients qu’il y a un gros écart entre mon adversaire et nous, mais c’est possible. Jean-Pierre Vigier n’est pas une alternative à Macron. Le parti Ensemble et les Républicains votent les mêmes choses, vont dans le même sens. La seule alternative possible à la politique actuelle du gouvernement, c’est la Nupes ».

« J’espère sincèrement que les gens ne seront pas dupes »

L’auteure-romancière et rédactrice web de 33 ans explique : « Contrairement à d’autres, on ne veut pas mentir sur le rôle du député. La campagne de mon adversaire est basée sur un mensonge. Jean-Pierre Vigier s’appuie sur ce qu’il a fait en tant que Conseiller régional pour faire campagne aux législatives. Cette méthode est interdite et les arguments faussés. Il fait espérer aux gens des financements de la Région via son rôle de député. C’est ignoble de présenter les choses ainsi. Et j’espère sincèrement que les gens ne seront pas dupes ».

Photo par Nicolas Defay

« Nous représentons aussi la jeunesse. Notre génération est celle du climat »

Ce mardi 14 juin, elle et Jullian Carrié tractent dans les rues du Puy-en-Velay. « Nos arguments principaux touchent les problématiques locales comme la ruralité et l’isolement géographique, la disparition des services publics, le combat pour conserver et augmenter le pouvoir d’achat, le Smic revalorisé et la retraite à 60 ans, décrit entre autres Jullian Carrié. Nous représentons aussi la jeunesse. Notre génération est celle du climat. La Nupes, à l’inverse des Républicains, est très concentrée sur ce chapitre capital pour l’ensemble des Altiligériens, des Français et du monde entier ».

Selon Azelma Sigaux, la planification écologique sera source de 1,6 millions d’emplois à l’échelle nationale.

« Il faut que la Haute-Loire en soit ! »

« Il nous faudrait 30 000 voix pour l’emporter, affirme Jullian Carrié. Je pense vraiment que c’est possible. Mais pour ça, il faut que tout le monde se mobilise dans les urnes. Nous sommes là et nous sommes une très grande force politique de changement ».

Azelma Sigaux complète : « Après le 19 juin, avec 406 circonscriptions où la Nupes est présente en France, il y aura assurément un grand nombre de députés de cette couleur. Il faut que la Haute-Loire en soit ! »

« J’ai porté plainte contre Atlantico »

Abstention record au 1er tour

52,5 % des électeurs n’ont pas voté dimanche dernier au plan national. En Haute-Loire, vous êtes 47,2 % à ne pas être allés aux urnes.

À la question de connaître son ressenti après la sortie d’articles lapidaires la concernant sur les médias Atlantico et Valeurs Actuelles, Azelma Sigaux indique : « J’ai porté plainte contre Atlantico et j’aurais fait la même chose pour Valeurs Actuelles si j’en avais les moyens financiers. J’en ai marre de cette diffamation à répétition contre moi. Je le redis encore et encore, je ne suis pas une personne violente, anti-flic et compagnie. Je suis quelqu’un d’humaniste, anti raciste et pacifiste. Point ! »

Jullian Carrié de conclure : « Valeurs Actuelles est un journal d’extrême droite très assumée. En fait, c’est limite un compliment lorsqu’ils attaquent Azelma car cela nous conforte dans nos idées en totale contradiction avec eux ».

> Consulter les programmes des candidats encore en lice au second tour des législatives

Photo par Nicolas Defay
Jullian Carrié et Azelma Sigaux sur le boulevard du Breuil au Puy-en-Velay ce mardi. Photo par Nicolas Defay

Les prochaines rencontres face aux électeurs d'Azelma Sigaux et Jullian Carrié :

Mercredi 15 juin : Tractage devant l'hôpital de Brioude à 12h

Mercredi 15 juin : RDV 17h30 devant la superette d'Espaly Saint Marcel pour un porte-à-porte

Jeudi 16 juin : Marché de Langeac 9h30

Jeudi 16 juin : 17h30 Place du Plot, porte-à-porte

Vendredi 17 juin : Marché Saugues 9h30 Tractage

Vendredi 17 juin : Réunion publique 18h30 à Brioude, Place Postel, Immeuble l'Instruction, Salle Allier.

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

4 commentaires

fa

jeu 16/06/2022 - 15:00

Azelma Sigaux est la porte parole  du groupusculaire Rassemblement des Ecologistes pour le Vivant (REV). Son site Internet est édifiant ! Comme l’a bien noté un récent article du Point « fin de la pêche, fin de la chasse, fin de la viande et de l’élevage, fin du nucléaire, fin des frontières ». J’en passe et des meilleures… On parle de « contrôle de la population mondiale » (comment et par qui ? Qu’en sera-t-il de l’euthanasie ?). D’experts autodésignés qui, faisant fi de toute démocratie,  se targueraient de parler au nom de la nature, des arbres et des animaux  (puisque ceux-ci ne peuvent pas s’exprimer, c’est bien commode !). Ceci porté par une candidate récemment épinglée par l’observatoire du complotisme Conspiracy Watch.

ch

jeu 16/06/2022 - 11:35

Pour une fois , Azelma a raison : les gens ne sont pas nupes. Ils ont vite compris à qui ils avaient à faire : une candidature hors sol, enrobée des promesses irréalisables de Mélenchon, expression de la mentalité "gilet jaune casseur" et favorable à tous les dictateurs de la planète ! Non, nous ne sommes pas nupes !

ga

mar 14/06/2022 - 18:01

Si seule la jeunesse était un argument politique, Aya Nakamura pourrait être premier ministre. Pour avoir des compétences à voter des lois, il faut aussi avoir des valeurs morales décentes et républicaines bien loi du "La police est méchante", "tout le monde doit travailler moins et gagner plus ... si on ne travaille pas du tout c'est encore mieux" etc ... C'est tellement triste que la Haute-Loire n'est pas trouvé un seul candidat ni bisounours, ni fan de paresse, ni vieux réac au point de se retrouver avec un tel choix au second tour : un parvenu ou une gilet jaune.

al

mar 14/06/2022 - 17:40

Bravo à Azelma Sigaux ! Sa jeunesse, ses convictions ! Bravo !

Son adversaire lui n'a  pris que la suite de son père... et n'a depuis pas démontré grand chose à part sa proximité servile avec M. Wauquiez...

La victoire de Azelma Sigaux va être historique ! Et si jamais elle n'était pas pour cette fois-ci, ce n'est que partie remise ! La graine d'espoir est plantée !

Merci Mme Azelma Sigaux vous m'avait donné le sourire !