Une voie verte sur les berges du Dolaizon

sam 18/01/2020 - 14:13 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

Ce vendredi 17 janvier 2020, à l'instar de Michel Joubert il y a une dizaine de jours, Michel Chapuis s'est contenté de dresser un bilan de sa mandature, sans davantage se projeter sur 2020. Laurent Wauquiez, qui a clos le discours, s'en est chargé.

Un cheminement le long du Dolaizon, de la gare jusqu'à Vals
On le sait depuis un moment déjà et Laurent Wauquiez nous l'avait déjà confié au micro : "créer la plus grande voie verte d'Europe est l'un des projets qui me motive le plus", avait-il déclaré. Si du côté de Rosières et du goudronnement de la Galoche, qui s'arrête pour l'instant à Saint-Julien-du-Pinet, le projet est actuellement au point mort (jusqu'aux municipales certainement), le rêve du Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes semble tout de même prendre forme.
"On a fait des études et on sait maintenant exactement où le tracé va passer", a-t-il annoncé à la tribune lors de la cérémonie des voeux de la Ville du Puy, "il y aura un raccordement depuis la gare du Puy jusqu'à Vals, pour proposer un beau cheminement sur les berges du Dolaizon". Il sera possible d'y cheminer à pied, ou à vélo. Les travaux, bien évidemment, seront financés par la Région.

> Lire aussi : Le Puy : voies cyclables, un projet tout tracé ? (15/01/2019)

Côté emploi
Laurent Wauquiez a confirmé l'installation de Légulice et son usine à champignons à Chaspuzac, qui a pour ambition de créer 150 emplois. Les producteurs bretons de champignons LOU ont vu leur projet retardé de quatre ans. Mais l’entreprise Légulice devrait démarrer la construction à l’automne pour une mise en service fin 2021. 
Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a enfin annoncé une enveloppe de 300 000 euros dans le cadre d’un programme visant à aider et à moderniser le commerce en centre-ville.

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire