Le Puy : voies cyclables, un projet tout tracé ? sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy : voies cyclables, un projet tout tracé ?

Date : 15/01/2019 | Mise à jour : 16/01/2019 11:27
Partager

Ce mardi 15 janvier 2019, les élus de la Ville et de l'Agglo du Puy ont présenté le tracé dédié aux cyclistes récemment créé pour joindre le Pôle d'échange intermodal et la Place Michelet.

Le tracé de la voie cyclable partagée entre bande et piste, pour rejoindre la place Michelet depuis le pôle d'échange intermodal (et vice versa)  est, à ce jour, en pointillé. Au départ de la gare SNCF du Puy, le long de l'avenue Charles Dupuy jusqu'au croisement de la rue Mgr Norbert Rousseau, la piste est fin prête à recevoir les cyclistes mais reste à finaliser les travaux de signalétiques, comprenez le marquage au sol et l'installation de panneaux verticaux. La partie qui longe le Square de Lattre de Tassigny est quant à elle terminée, même si le maire du Puy, Michel Chapuis, y verrait bien des signalements lumineux au sol. La première partie des travaux, entre la gare et la rue Auguste-Aymard, a été réalisée en décembre 2018. Concrètement, le long du Square de Lattre, le trottoir a été mis au niveau de la chaussée pour y tracer une bande piétonne, une bande cyclable bi-directionnelle et la chaussée. 200 mètres linéaires ont ainsi  été réalisés sur un total de 700 mètres.

A lire : Vidéo : des vélos électriques sur l'agglo du Puy 


Pour le reste, il faudra attendre la fin des travaux de l'église des Carmes. Le tracé longera alors la rue Auguste-Aymard puis l'église des Carmes et débouchera sur l'avenue de la Dentelle par le petit porche de l'église pour ensuite être dirigé sur le petit pont du Dolaizon en direction de la rue des Carmes, du boulevard Maréchal-Fayolle et enfin la place Michelet. Une fin des travaux prévue pour ? "Courant 2019", répond le maire du Puy. 

Réfléchir à la mobilité douce

Quelle est l'ambition de la Ville en matière de voies cyclables ? Michel Chapuis, maire du Puy-en-Velay répond :
 

A lire aussi : Le Puy : la rue Louis Pascal et ses deux sens de circulation

De nouvelles infrastructures

En matière de vélos électriques, un domaine dont l'Agglo est en charge, Le Puy jusqu'alors en pleine période d'expérimentation avec huit équipements en location à la boutique Tudip (quatre autres à la Maison de services au public de Craponne-sur-Arzon), connaîtra une accélération. Une trentaine de vélos électriques supplémentaires entreront en piste dans la Cité ponote d'ici le printemps pour un total de 40. Une accélaration accompagnée d'installation de nouvelles infrastructures. "C'est la continuité du projet Vélo en Velay, explique Jean-Paul Bringer, vice-président chargé des transports à l'Agglo du Puy. Nous allons acquérir de nouveaux vélos et pour cela, nous avons besoin d'une boutique. Elle sera mise en place aux colonnes Michelet, à l'endroit de l'ancienne boutique Tudip. Nous allons aussi ajouter une grande consigne à vélos qui va permettre d'avoir un espace partagé entre les Vélos en Velay et les vélos particuliers." Un projet qui devrait voir le jour dans le courant de l'été.

Le développement du vélo dans l'Agglo du Puy

L'Agglo du Puy a répondu à l'appel à projets "Vélo & Territoire" lancé au mois de septembre 2018 par le minsitère de la Transition écologique et solidaire et l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) afin de favoriser le développement du vélo. L’objectif de cet appel à projets est d’accompagner les territoires afin de leur permettre d’anticiper le déploiement du plan vélo en soutenant la définition, l’expérimentation et l’animation de leur politique cyclable. "J'espère que nous serons retenus et que cela permettra de lancer une étude de développement du vélo sur l'Agglo. Nous avons eu la visite il y a quelques mois de Mme Banoun (coordinatrice interministérielle pour le développement de la marche et l’usage du vélo, Ndlr). J'espère qu'elle appuiera fortement notre dossier pour qu'on puisse travailler encore plus profondément sur ce secteur", confie Jean-Paul Bringer.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 20 janvier 2019 - 05h33
Arrêtons de jeter l'argent par les fenêtres ! Ma solutions aux déplacements urbains : le téléphérique ! Plusieurs lignes autours du Puy, avec comme épicentre la vierge. Imaginez le confort pour tous, la venue massive de touristes, le 13H de Jean-Pierre Pernaud !

Signaler un abus

img_journalisteJG le 17 janvier 2019 - 09h56
J'ai vu cette "piste" : 200 mètres (!) parsemés de dessins sur le trottoir c'est une plaisanterie De la pure com pour le prix d'un pot de peinture, au moins c'est pas cher pour nos impôts On attend avec gourmandise les 100 mètres suivants le long de la Poste et de l'église des Carmes sur un trottoir ultra étroit et bien défoncé Gamelles garanties, et piétons gare à vous Et 300 mètres cyclables, quel exploit Mieux vaudrait le bus gratuit avec transport de vélos

Signaler un abus

img_journalistelb le 16 janvier 2019 - 21h37
La ville du puy se prêterait très bien aux déplacements à vélo, pour s'en rendre compte je propose simplement aux gens d'essayer. Etant un pratiquant régulier je peux vous dire qu'aller de Brives à Vals ou Espaly se fait très bien et vite! l'étroitesse des rues est au contraire un argument pour les vélos( les vélos passe partout pas les voitures!). Dommage que l'on pense vélo uniquement en fin d'aménagement. C'est révélateur du conservatisme automobile encore bien ancré dans les mentalités

Signaler un abus