Une quinzième victime de la route en Haute-Loire

mar 31/12/2019 - 12:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

Il s'agit de la quinzième personne à perdre la vie sur les routes de Haute-Loire en 2019. Un bien triste bilan à relativiser cependant puisque l'an dernier, ce sont 29 personnes qui avaient été tuées sur les routes du département.
Mais 2018 était "une année noire" selon le préfet de Haute-Loire Nicolas de Maistre : il fallait remonter à 2009 pour recenser un tel niveau de mortalité.
À titre de comparaison, on recensait 12 victimes en 2017 et la moyenne est de l'ordre de 18 victimes par an entre 2013 et 2017.

La moitié des victimes en voiture, un tiers a plus de 75 ans
Les deux dernières victimes étant des piétons à Espaly et à Dunières : ils sont 3 en 2019 (un homme de 83 ans à Monistrol début mars), soit 20 % des victimes. On relève la présence de deux vélos et de deux motos, le reste (plus de la moitié) des victimes étaient en voiture.
L'accident de ce 30 décembre a eu lieu en agglo, ce qui porte à 7 le nombre de victimes dans ce périmètre (contre 8 hors agglo). géographiquement, on constate aussi que cette année les accidents mortels ont eu lieu très principalement à l'est du département (de St-Bonnet à Bas-en-Basset), avec seulemebnt trois victimes sur le bassin du Puy et une à Vorey. On n'en recense aucune dans le Brivadois.
Enfin concernant l'âge des victimes, il est le cinquième à avoir plus de 75 ans ce qui en fait la classe d'âge la plus représentée, avec un tiers des victimes en 2019. On note également 20 % de 45-64 ans et 20 % de 18-24 ans.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire