Une programmation riche et festive pour le Festival Buena Onda

Par Laetitia Dubois ven 13/05/2022 - 16:00 , Mise à jour le 15/06/2022 à 09:45

Après 2 années d'absence, le Festival Buena Onda renaîtra les 13 et 14 mai prochain avec son lot de bonnes ondes musicales mais aussi de tournois sportifs, d'animations pour enfants et d'un marché local.

Ce festival est résolument convivial et ouvert à toutes les musiques actuelles du moment : "On choisit délibérément une programmation éclectique, ça se rapproche plus de nos valeurs d'ouverture et de nos goûts musicaux", précise Max Boyer, Président de l'association "Buena Onda", qui porte ce festival.

Cette année, une première soirée sera consacrée aux musiques et danses africaines d'aujourd'hui et d'ici. Puis le samedi, dès le matin, le festival s'ouvre aux sportifs de tous bords et de tous âges avec l'organisation de tournois sportifs, un marché artisanal et local s'installera aux abords de la salle socio culturelle de Sanssac l'église. Des animations seront proposées aux enfants et une scène ouverte aux groupes amateurs sera installée dans l'après-midi avant la grande soirée du samedi soir où trois groupes se succèderont : O'Cab,  Radio Tutti Feat Barilla Sisters et La Cafetera Roja.

"En Djoula, Sabaly veut dire la voie du zen"

L'Afrique à l'honneur

Pesa Motema et les DjembeFoli

L'association de danse africaine au Puy en Velay "PesaMotema" et le groupe de percussions les DjembeFoli viendront enrichir cette soirée africaine.

La première soirée du Festival fera la part belle au continent africain avec le groupe SABALY. Formé en 2002, SABALY se dresse comme un pont entre Afrique et France. Ce mariage d'instruments électriques et africains est un mélange réussi de tradition et de modernité pour un groupe qui se veut la représentation d'un monde ouvert et cosmopolite. Issouf Monkoro, chanteur charismatique du groupe, est un vrai chauffeur d'ambiance et sa joie de vivre est communicative. D'une voix puissante et chaude, il porte des textes écrits en Français et en Djoula, dialecte du Burkina. S'inspirant de la vie et du quotidien, ses chansons délivrent avec sincérité et simplicité un message d'amour, de paix et de sagesse.

La musique de Sabaly prend bien ses racines en Afrique mais curieuse de nature, elle se fraye un chemin de par le monde pour se teinter de rock, de funk et de reggae. Son répertoire rythmé, festif et même parfois explosif, est une envoûtante invitation à la danse. Entre les différents instruments, le dialogue est constant et offre une grande place à l'improvisation et à la magie de l'instant. Balafon, N'goni, N'tama et autres percussions typiques de l'Afrique portent l'auditeur sur des terres couleur pourpre. "En Djoula, Sabaly veut dire la voie du zen" et c'est bien dans cet état d'esprit que les membres du groupe ont décidé de vivre leur musique.

Un Festival résolument tourné vers le partage et la joie de se retrouver

Centre Danse

Les danseuses d’Elsa Beraguas viendront présenter leurs chorégraphies pendant les changements de plateaux le samedi.

La deuxième soirée proposée par les organisateurs montre une réelle envie de retrouver le plaisir d'être ensemble avec trois groupes particulièrement festifs : "Ces dernières années ont été éprouvantes pour tout le monde, on voulait vraiment mettre l'accent sur la joie de se retrouver enfin autour de la musique", précise Max Boyer, Président l'association Buena Onda.
Tout d'abord, les jeunes musiciens Vassy et P-L, parfois accompagnés du cousin, bourré de talent du groupe O'Cab : musiciens ponots qui invite l'auditeur dans un voyage entre différents styles, du jazz à la musique des Balkans en passant par le blues, la chanson française ou encore le rock.

Place aux groupes amateurs

Trois groupes amateurs le samedi après-midi : Bruloju, Dekal'age et Station'Air.

Puis la soirée se poursuivra avec Radio Tutti feat Barilla Sisters. Le groupe propose un baleti moderne, une musique enfiévrée pour un bal sans frontière, inspirée des tarentelles italiennes. Grâce aux Barilla Sisters, le rythme, les danses et les voix du sud de l'Italie sont à l'honneur, tandis que les arrangements s'autorisent toutes sortes de croisements et de métissages inédits allant de la cumbia au hip-hop. Que ce soit dans des réarrangements personnels ou des compositions, le son du groupe offre un riche panel de sonorités où les instruments phare du mezzogiorno tels que l'accordéon et le tambourin côtoient les sons actuels des synthétiseurs et des percussions électroniques, le tout agrémenté par des percussions d’Amérique latine et une section de cuivres à toute épreuve.

La Cafetera Roja pour finir en beauté

Pour beaucoup, les premières années de La Cafetera Roja , c’était « L’auberge espagnole », le film de Klapisch sorti en 2002, porté par la magnifique B.O. de l’ancien programmateur de Nova, Loic Dury ; un collectif hip hop, rock festif, bêtes de scène, bouffeurs de planches, créateurs d’un “Eurorap” vitaminé de guitares et de batterie. Une famille qui se choisit à l’oreille, à Barcelone, en 2008, multigénérationnelle, mixte, autodidacte, un cercle étoilé sur un champ d’azur, un groupe européen.

La Cafetera Roja, c’est le refus des étiquettes, ils ne sont pas rock, pas trip hop, pas reggae, pas chanson, pas jazz, pas latino, leur gloubiboulga, c’est le temps qui l’a mijoté, la “sono mondiale” s’y est invitée, leur langage, ils se le sont inventé. Ils sont aujourd’hui, “hip hop – world“, tout autant que “rock-électro". En quittant Barcelone, leur Espagnol se transforme, se mélange au Français, à l’Allemand, à l’Anglais, ils fabriquent leur propre Esperanto, leur son transpire la joie du jouer ensemble.

Un tournoi sportif va être organisé au coeur du festival Buena Onda #5
Le tournoi est ouvert à tous. Il se veut amical et familial. L’esprit festif est prioritaire. Le plaisir, le fairplay, le partage et la convivialité seront les maître-mots du tournoi. 10 équipes mixtes de 5 à 8 joueurs (2 filles minimum par équipe) vont pouvoir s’affronter sur 6 activités : (Soccer 5, Volley, Ultimate, Molky, Tir à l’arc et Course d’orientation). Le tournoi débutera le samedi 13 mai 2022 à partir de 8h et se terminera dans l’après-midi.

De 8h à 9h, les équipes pourront s’échauffer et le capitaine de chaque équipe se verra expliquer les règles principales. Les rencontres commenceront à partir de 9h. Le prix de l’inscription est de 60€ par équipe.

Et un concours de pétanque en doublettes, ouvert à tous, inscription sur place à partir de 13h.

Un marché artisanal et local

Pour vous apprendre à mieux connaitre la région et déguster ou découvrir tous les produits issus de l’artisanat local. Le marché artisanal du festival va rassembler une vingtaine de stands. Il débutera le samedi 13 mai 2022 à partir de 10h00. Seuls les artisans pro proposant leur propre création peuvent s’inscrire.
De plus, un espace pour les associations écologiques sera installé (Zéro déchets, Renov43velo, préservation de l’environnement…).

Tarifs :
Plein Tarif : soirée 16€ / PASS 2 jours : 30€
Préventes :
- Les 50 premières places de la soirée du vendredi : 12€
- Les 50 premières places de la soirée du samedi : 12€
- Les 75 premiers PASS 2 JOURS : 20€

Salle socio culturelle de Sanssac l'église

Affiche Festival Buena Onda
Affiche Festival Buena Onda Photo par Buena Onda

 

 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire