Une journée de rencontre nationaliste au Puy déclenche la polémique

Par RSi mar 03/01/2023 - 17:00 , Mise à jour le 03/01/2023 à 17:00

Ce samedi 7 janvier, la librairie Arts Enracinés organise une conférence sur le thème "l'évolution de la répression et des lois anti-nationalistes" dans son commerce du Puy. Un événement vu d'un mauvais oeil par la ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme de la Haute-Loire. Plusieurs syndicats appellent au rassemblement pour dénoncer l'événement.  

Pierre-Marie Bonneau avocat de la Communauté de liaison et d'aide aux nationalistes ainsi que Yvan Benedetti président des nationalistes seront présents à l'occasion d'une conférence ce samedi 7 janvier à la librairie Arts Enracinés du Puy. " L'objectif de cet événement est d'informer les gens sur les lois et leurs droits. Comment ils doivent réagir, s'ils se retrouvent sous le coup d'une interpellation en raison de leurs opinions politiques. C'est un thème important aujourd'hui. C'est tout simplement une conférence juridique", détaille Maxime Sanial organisateur de la manifestation et gérant de la librairie. Selon lui, les répressions envers les nationalistes se seraient accentuées ces derniers temps. 

Une rencontre nationaliste est organisée le samedi 7 janvier 2023.
Une rencontre nationaliste est organisée le samedi 7 janvier 2023. Photo par Arts enracinés

"La section départementale de la LICRA entend dénoncer le plus fermement possible les positions extrémistes défendues par ces deux individus" 

Suite à l'annonce de cette conférence la ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme de la Haute-Loire a partagé un communiqué ce lundi 2 janvier 2023. " La publicité autour de cet événement circulant sur les réseaux sociaux, notre bureau en a été saisi par un certain nombre de citoyens. " écrit l'association. Selon la LICRA, l'avocat Pierre-Marie Bonneau est connu pour être le défenseur de l'extrême-droite la plus radicale. Le second, Yvan Benedetti est le porte parole du groupe "Jeune Nation" et du parti Nationaliste français. " Il vient d'ailleurs d'être à nouveau condamné pour contestation de crimes contre l'humanité mais également pour avoir agressé des journalistes lors d'une manifestation", précise la LICRA 43. L'association compte dénoncer fermement les positions extrémistes défendues par ces deux individus. 

Lire aussi. Une conférence controversée ravive les tensions entre « antifascistes » et « nationalistes »

"Nous n'avons jamais eu de problème" 

Selon Licra 43, lors d'un précédent événement organisé par le commerce, un couple de ponots avait été violemment pris à parti par des individus plus ou moins lié aux organisateurs. " C'est faux. Il y a en effet eu une agression une fois suite à un événement dans la librairie mais cela c'est passé dans un autre quartier de la ville. On ne sait pas qui à fait ça. On veut nous accuser sans preuve. Certaines personnes cherchent systématiquement à venir à la librairie simplement pour en venir aux mains mais nous n'avons jamais eu de problème", réagit Maxime Sanial. L'entrée à la conférence se fait sur réservation et coûte 15€. " L'établissement est petit et puis on veut être sûr de qui vient au cas où", ajoute le gérant d'Arts Enracinés. 

Rafahl ou Réseau Antifasciste Haute-Loire.
Rafahl ou Réseau Antifasciste Haute-Loire. Photo par Nicolas Defay

12 syndicats appellent au rassemblement pour dénoncer l'événement 

Suite à l'annonce de cette conférence le réseau anti Fasciste de Haute-Loire ainsi que plusieurs syndicats se sont mobilisés et ont appelé ce mardi 3 janvier à un rassemblement ce samedi 7 janvier à 16h à la place du Plot du Puy. " Au cœur d'un département dont l'histoire est liée à celle de la Shoah, et particulièrement sur le plateau du Haut-Lignon, cela en est d'autant plus insupportable. (...) Fermons les locaux facistes, ne laissons pas la haine s'enraciner au Puy", écrivent-ils. Plus d'une dizaine de syndicats seront présents pour la mobilisation parmi eux le collectif Free d'Hôm, les jeunes socialistes, générations.s, Solidaires, Sud Education 43, l'Union communiste libertaire du Puy; FSU 43, RESF 43, Déclic citoyen, le PCF 43 mais aussi la CGT Sainte Marie. 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

ho

jeu 05/01/2023 - 00:12

Je veux bien faire valoir la liberté d'expression, mais laisser des représentants de l'extrême-droite radicale et du parti nationaliste français venir déverser leurs opinions haineuses, cela risque de se transformer en délit ! Curieux que les autorités ne réagissent jamais à ce type d'intervention !

ga

mer 04/01/2023 - 10:51

il s'avère toutefois assez contraignant et regrettable que certaines personnes trop politisés s'évertuent à faire obstacle à des conférençes d'un bord politique opposé au leur, alors que dans le même laps de temps par expériençe l'on sait trés bien que ses opposants réfractaires pour d'extrême gauche ne sont pas non plus exempts de reproches dans certains de leurs comportements délictuels avec plusieurs dégradations de biens publics et privés à leur encontre comme l'incendie de la préfecture du Puy en Velay, et bien d'autres faits antérieurs violents dont ils se sont rendus coupables, il serait donc fort davantage judicieux de faire son propre ménage chez soi pour éliminer les contrevenants avant d'apostropher tout autre convention citoyenne.

ph

mer 04/01/2023 - 10:19

Le droit à l'information aurait donc des limites pour certains ?

aj

mer 04/01/2023 - 10:13

Toute manifestation contribue à amplifier le phénomène. Le plus simple serait de les ignorer...

po

mar 03/01/2023 - 21:41

Les militants d'extrêmes sont poursuivis lorsqu'ils passent à l'acte, assassinant un joueur de rugby argentin ou des kurdes par exemple, ou lorsqu'ils affichent leurs convictions antisémites ou révisionnistes. Cette conférence propose donc des conseils juridiques aux délinquants et aux criminels ?

ga

mar 03/01/2023 - 18:49

D'un côté l'extrême droite, nationaliste, réac ancrée dans des valeurs d'un autre âge et d'un autre l'extrême gauche sectaire, vociférante et qui croit son seul mode de vie de paresse comme unique ... Des gens qui s'accordaient pourtant si bien quand ils étaient Gilets Juanes ensemble. Et si on prenait un peu de hauteur pour s'élever entre les 2, là ou la justice et le sens de l'effort prime sans considération de race ou de nation !