Une grève dans les maisons de retraite ce mardi

mer 24/01/2018 - 12:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:50

Un rassemblement est prévu à l'Agence régionale de santé (ARS) au Puy-en-Velay, rue de Vienne ce mardi 30 janvier 2018 à 16 heures.
Parmi les autres actions ce mardi, la CGT organise entre autres, un débrayage et un rassemblement du personnel à l'EHPAD les Pireilles de Paulhaguet.
Au Centre Hospitalier d'Yssingeaux et à l'EHPAD de Monistrol-sur-Loire, les débrayages auront lieu à 14h à l'appel de la CGT.
Les revendications essentielles sont : un agent pour un résident et l'arrêt des baisses de dotations.
L’appel à la mobilisation concerne tant le public que le privé.

Voici le communiqué de l'intersyndicale CGT, FO, CFDT, FSU et FGRFP.

"Les retraités soutiennent les personnels des EHPAD en grève ! Nous, retraités, sommes inquiets et scandalisés par la situation des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).
Alors que les dotations de fonctionnement sont en baisse, la suppression des emplois aidés va encore réduire les effectifs et augmenter les difficultés des agents en place et le stress des personnes âgées résidentes : moins de temps pour les repas, moins de temps pour la toilette, moins d’animations, etc.
Alors que la loi mettant en place le « plan de solidarité grand âge » promettait un ratio de 1 agent par résident, la moyenne est de 0,6 pour 1, voire 0,3 dans certains cas. Alors que tout le monde, y compris à travers la « mission-flash » de Mme IBORRA pour l’Assemblée nationale, reconnait les besoins criants du secteur des EHPAD, le gouvernement met en place la « convergence des tarifs dépendance et soins », ce qui signifie en clair déshabiller Pierre pour habiller Paul, prendre un peu aux établissements soi-disant bien dotés pour donner peu aux établissements en déshérence. Et rien sur la nécessité d’avoir plus d’EHPAD publics !
NON à la réforme tarifaire !
Ce sont nos anciens qui sont ainsi maltraités !
Les personnels ne sont en aucun cas responsables !
Et alors que les équipements collectifs (écoles, collèges, lycées, terrains de sport, …) sont à la charge de la collectivité, pourquoi en matière d’hébergement, les personnes âgées doivent-elles supporter les coûts, y compris ceux de l’amortissement des prêts consentis aux gestionnaires ?
Nous ne pouvons pas admettre que dans un pays qui se prétend la 5ème puissance mondiale, on consacre moins de 5 euros au repas d’une personne âgée !
Nous ne pouvons pas admettre que nos anciens ne puissent avoir une douche chaque jour et des repas à heure régulière ! Qu’on donne aux EHPAD les moyens de fonctionner !
Devant cette indignité, les personnels des EHPAD, à l’appel de toutes les organisations syndicales de salariés et d’une association de directeurs, appellent à la grève le 30 janvier 2018.
Les 5 organisations syndicales de retraités CGT, CFDT, FGRFP, FO, FSU, de Haute-Loire soutiennent le mouvement des salariés des EHPAD, appellent les pouvoirs publics à les rencontrer et participeront aux rassemblements et manifestations organisés au cours de cette journée."

Ce lundi 29 janvier, le Parti communiste de Haute-Loire (PCF 43) a informé la rédaction de Zoomdici.fr qu'il soutenait ce mouvement.

> Lire nos articles précédents :

EHPAD sur les hauteurs du Puy : le chantier avance bon train 24/10/2017

Naissance d'un espace où bébés et seniors pourront se côtoyer 14/12/2016

Costaros : Yvette, ses yeux gris-noisettes et son sourire apaisant 21/09/2016

Le rappeur RLM tourne à la maison de retraite de Tence 16/02/2016

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire