Quand la légende Martin Fourcade s'entraînait en Haute-Loire

lun 19/02/2018 - 11:47 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

Dans un final haletant, Martin Fourcade a remporté la quatrième médaille de sa carrière aux Jeux olympiques d'hiver ce dimanche 18 février 2018.
Au moment de franchir la ligne d'arrivée, le biathlète français ainsi que l'Allemand Simon Schempp étaient deux à se jeter sur la ligne d'arrivée.
Le Français pense alors être battu. Mais l'intervention d'une photo-finish offre la victoire à Martin Fourcade, d'une poignée de centimètre. Une photo désormais, dans l'histoire du sport français.
S'il lui reste encore deux courses pour parachever sa légende, Martin Fourcade est déjà entré dans l'histoire avec ses quatre médailles d'or olympique, le record français.

  • Retrouvez ci-dessous la vidéo de ce grand moment de sport sur France TV : 

Objectif : faire venir les tricolores chaque année en Haute-Loire
Du lundi 23 au vendredi 27 mai 2016, pas moins de 20 membres de l'équipe de France de biathlon, dont le champion Martin Fourcade, étaient présents en Haute-Loire pour s'entraîner et bénéficier des infrastructures du centre de tir sportif de Beaulieu, avec le but pour le club de faire venir les tricolores chaque année en Haute-Loire. Fidéliser la venue des bleus était le principal objectif, en attendant une clientèle internationale ou d'autres sports comme le pentathlon.
Mais depuis, le staff des bleus a choisi un autre point de chute pour sa préparation en se déplaçant à Antibes. En fait, c'est un problème de logement dans les gîtes en face du stand qui a contraint les bleus à ne pas revenir en Haute-Loire mais il n'est pas exclu de les revoir en 2018.

Une technologie unique en Europe... ainsi que l'air pur de moyenne montagne
En mai 2014 déjà, onze membres de l'équipe de France de biathlon (dont Martin Fourcade) sont venus s'exercer à la carabine (voir notre vidéo) à Beaulieu sur les cibles électroniques car l'équipement altiligérien possède une technologie tout à fait particulière : il propose des tirs à 50 mètres en indoor (à l'intérieur), un dispositif que seul Munich partage en Europe.
Si on ajoute à cette technologie l'air pur de moyenne montagne, propice à la centaine de kilomètres quotidiens que les athlètes tricolores devaient réaliser à velo, ainsi que le matériel de musculation.

>> Pour aller plus loin, vous pouvez vous référer à nos précédents articles : 

* Vidéo : Martin Fourcade et l'équipe de France de biathlon en stage à Beaulieu 

* Fourcade & Co à Beaulieu : "on veut les faire venir chaque année"

* Bain de foule en Emblavez pour Martin Fourcade

* Les multiples facettes du stand de tir de Beaulieu

* Le secret de Martin Fourcade se cacherait-il en Haute-Loire ?

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire