Planter des haies pour le bien de tous

Par N.De mar 15/03/2022 - 08:00 , Mise à jour le 15/03/2022 à 08:00

Les élèves de l’ISVT de Vals-près-le-Puy participent à un chantier de plantation de haies chez un agriculteur de Landos, en partenariat avec la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux) Auvergne-Rhône-Alpes.

Les haies rendent de nombreux services : elles délimitent les parcelles, servent de coupe-vent, fournissent de l’ombre aux animaux, favorisent l’infiltration de l’eau dans les sols, évitent l’érosion des sols, etc.

C’est pourquoi Didier et Sébastien Robert, agriculteurs à Landos, procèdent depuis deux ans à la plantation de haies et arbres isolés dans leurs parcelles, en partenariat avec la LPO Auvergne-Rhône- Alpes (conseil technique et financement). Pour partager leur expérience concernant la plantation de haies et les services qu’elles rendent, ils ont accueilli vendredi 11 mars une quinzaine d’élèves l’ISVT de Vals-près-le-Puy, en formation dans le domaine agricole, pour participer à un chantier participatif de plantation.

Photo par DR

80 mètres de haies plantées 

Les élèves ont planté en un après-midi une haie de 80 mètres de longueur qui contribuera à protéger du vent les prairies et le bétail de la ferme. Les haies favorisent aussi l’accueil de la biodiversité, qui elle-même nous rend également de nombreux services (limitation des populations de ravageurs de culture par exemple).

Parmi les espèces accueillies, certaines sont emblématiques de notre territoire comme c’est le cas de la Pie-grièche grise, un oiseau spécialiste des milieux agricoles. Cette espèce est fortement menacée, et compte moins de 1 000 couples en France aujourd’hui. Avec environ 70 % des effectifs nationaux présents en Auvergne, notre territoire a une grande responsabilité dans le maintien de cette espèce dans notre pays, c’est pourquoi il est important qu’associations de protection de la nature et agriculteurs œuvrent ensemble à sa préservation.

C’est d’ailleurs la nécessité de sauvegarde de cette espèce qui permet à la LPO Auvergne-Rhône-Alpes de bénéficier du soutien de l’Europe, du conseil régional, de la DREAL et du conseil départemental de Haute-Loire, pour accompagner les agriculteurs dans la plantation de haies. Le maintien des haies contribue à la sauvegarde de l’ensemble de la biodiversité des milieux agricoles, mais également à l’esthétique de nos paysages, et donc à l’attractivité (notamment touristique) de notre territoire.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

mi

mar 15/03/2022 - 13:04

hm - Bonne initiative, replanter des haies c'est bon pour la faune mais il aurait peut-être fallu éviter de les "raser", ainsi que les talus, murettes etc... pour agrandir la surface cultivable et donc augmenter les aides de la PAC. Ca sent le repenti à plein nez, surtout un plateau de plus en plus venté. Quand à la diminution voire disparition de certaines espèces, il faudrait peut-être étudier les méfaits de l'agriculture intensive, l'utilisation de semences de plus en plus traitées et dont certaines "anti-corvidés". Palombes, grives, vanneaux, merles passaient par centaines de milliers il y a une cinquantaine d'années, aujourd'hui quelques centaines!. Migrations quasiment nulle.