Les "anti pass" mobilisés au Puy en Velay

Par Laetitia Dubois sam 08/01/2022 - 16:30 , Mise à jour le 08/01/2022 à 16:30

Dans un contexte sanitaire et social très tendu, l'appel à manifester ce samedi 8 janvier a été entendu au Puy en Velay. Une mobilisation conséquente a eu lieu dans les rues de la cité ponote. Les "anti pass" ont répondu à l'appel pour protester contre "une loi visant à réduire de plus belle nos libertés".

Après quelques semaines de trêve dues aux vacances de Noël, la mobilisation a repris : "Nous sommes plus de 600 personnes, voire plus, notait un manifestant présent depuis plus de six mois, ça fait du bien de voir que les gens ne sont pas d'accord avec ce gouvernement". Après l’interview d’Emmanuel Macron le 4 janvier, qui disait vouloir "emmerder" les non-vaccinés, et qui a aussi enflammé les débats sur le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal, le contexte est particulièrement tendu et a fait naître un rebond de participation au Puy en Velay.

"C'est la première fois que je viens, mais là, ce n'est plus possible, surtout pour nos enfants"

Un cortège où cohabitent détermination et bonne humeur

Au fil des mois, les manifestants se retrouvent et se reconnaissent. Leur détermination est palpable. Les embrassades pour se souhaiter une "bonne année" ont fait place à une colère commune. Mais les événements politiques de la semaine ont mobilisé de nouvelles personnes : "C'est la première fois que je viens, mais là, ce n'est plus possible, surtout pour nos enfants, explique une manifestante venue en famille, je suis vaccinée, mais je ne veux pas faire subir cette obligation à mes enfants".

Un nombre de cas toujours en hausse

Quelque 328 214 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés en vingt-quatre heures en France, selon les dernières données publiées par Santé publique France vendredi 7 janvier. Il y a une semaine, le vendredi 31 décembre, 232 200 nouveaux cas de Covid-19 avaient été recensés.

Manifestation anti pass le 8 janvier 2022 au Puy en Velay Photo par Laetitia Dubois

Une certaine cohésion régnait dans les rangs du cortège. Partis de la place du Breuil, les manifestants sont allés jusqu'à l'hôpital "en soutien pour les soignants".

"La manifestation n'est pas déclarée en Préfecture, mais c'est notre droit de citoyen. Le peuple est souverain, il faut savoir désobéir"

Article 431-9 du code pénal

Version en vigueur depuis le 01 janvier 2002
Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002

Est puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende le fait :
1° D'avoir organisé une manifestation sur la voie publique n'ayant pas fait l'objet d'une déclaration préalable dans les conditions fixées par la loi ;
2° D'avoir organisé une manifestation sur la voie publique ayant été interdite dans les conditions fixées par la loi ;
3° D'avoir établi une déclaration incomplète ou inexacte de nature à tromper sur l'objet ou les conditions de la manifestation projetée.

La police aux abords de la manifestation indique qu'aucune des manifestations ayant eu lieu depuis le début de la mobilisation n'ont été déclarées en rappelant l'article 432-9 du code pénal.

"La rue est à nous"

"La manifestation n'est pas déclarée en Préfecture, mais c'est notre droit de citoyen. Le peuple est souverain, il faut savoir désobéir", explique une organisatrice, présente depuis la première heure.

"On est vraiment dans un état totalitaire, le gouvernement accroît sa main-mise sur la population", explique l'un ; "Le Président devrait être là pour faire le bien, Macron se comporte comme un roi qui méprise son peuple", explique l'autre.

"Ils poussent un cran de plus mais ne parlent pas de systèmes immunitaires ni des effets secondaires gravissimes."

Tous s'accordent à refuser d'être tenus pour responsables : "Nous ne sommes pas responsables de la fermeture des hôpitaux".

"Nous continuerons à montrer notre désaccord. Nous allons faire voir à l'emmerdeur ce qu'il en est".

Remobilisation ce samedi 8 janvier 2022 au Puy en Velay Photo par Laetitia Dubois

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

21 commentaires

ab

lun 10/01/2022 - 18:50

J'aime de moins en moins les extrêmes. Que ce soit les libertaires qui confondent la science et les profits outranciers des laboratoires pharmaceutiques ou les sécuritaires qui sont près à perdre leurs acquis pour être rassurés. Et même notre président qui se désolidarise encore une fois d'une partie de sa population en l'insultant, alors qu'il devrait tous nous représenter... Tout ça m'attriste plus que ça me révolte.

Signé: un vacciné anti-pass.

du

lun 10/01/2022 - 13:00

Il y a dans cet excellent article de Zoom43 quelque chose qui néanmoins manque singulièrement de "modération". En effet, il contient la photo d'un enfant, facilement identifiable, affublé d'une pancarte. Il pourrait avoir à subir, il faut le craindre, les quolibets de ses camarades d'école et de ses proches dans les jours et semaines qui viennent. Que des parents instrumentalisent leurs enfants dans des manifestations de rues, c'est de plus en plus fréquent et extrêmement choquant. Dans ce cas précis, cet "enfant" n'est d'ailleurs pas qualifié comme tel mais réduit au statut de "mineur", ce qui en dit assez sur la façon dont il est considéré par ses parents. Ce qui tue aujourd'hui ce n'est pas la covid 19 mais la connerie, et contre la connerie il n'y a pas de vaccin.

me

lun 10/01/2022 - 07:48

c est vrai le monde se résume à mon nombril, mes droits pour les devoirs on verra après !!je sais tout sur tout je suis même plus savant que les savants c'est simple y a qu'à, faut qu'on et puis si çà se trouve ce vaccin fait aussi tomber les cheveux, les ongles etc... au fait respecter le code de la route n'est ce pas une atteinte à mes libertés que dire du permis à point . Chacun devrait pouvoir faire sa loi à sa mesure en fonction de ses besoins non ? et quand je me soigne j'étudie tous les effets des médicaments pris c'est simple puisque je suis savant

ch

dim 09/01/2022 - 23:16

Les commentaires font peur. Vous mélangez tout. C'est l’obligation qui dérange. Je me suis fait vacciné car je n’avais pas le choix, par obligation . J’en étais malade le jour où je l’ai fait mais quand j’entends  que l’on devrait faire payer les gens pour les soins alors là je suis outrée avec toutes les aides qui sont distribuées par ci par la, prime de Noël,  prime de truc, prime de bidule, et puis quoi encore, on marche sur la tête. J'espère que les gens vont se réveiller,  on nous monte les uns contre les autres pour mieux nous dominer. Cela fait très peur.

he

dim 09/01/2022 - 23:10

Pour une manifestation non déclarée je me demande bien s'il arrivait un gros incident avec des conséquences graves, si le Préfet ne serait pas reconnu responsable de n'avoir pas pris des décisions de nature à ce qu'elles ne se déroulent pas, (la manifestation).

Quand à faire payer les frais médicaux aux malades non vaccinés c'est illégal ; pourtant beaucoup de Français doivent bien penser que ce serait tout à fait normal. Un sondage express sur zoom pourrait bien être une bonne question.   

ch

dim 09/01/2022 - 16:56

La vulgarité injurieuse de Macron ne peut que mobiliser les anti vaccins, voire les rendre sympathiques alors que l’opinion est très majoritairement pro vaccin. Mais Macron a voulu montrer qu’il en a, pour s’exprimer comme lui.

od

dim 09/01/2022 - 13:55

Tous les pays qui nous entourent sont vraiment beaucoup plus répressifs pour les non vaccinés. Je n'étais pas favorable à ce vaccin au tout début mais j'ai bien fini par aller sur la voix de la sagesse pour ne pas finir en réanimation. Selon des données de la Santé Publique, il n'y a absolument aucun malade vacciné à 3 doses dans les services de réanimation donc !!!!! Je ne suis toutefois pas favorable à la vaccination pour les enfants et les jeunes de 18-30 ans. Mais je ne descendrais pas foutre le bazar dans la rue pour raconter ça. Je pense que si tous les plus de 50 ans se faisaient vacciner, cela éviterait le remplissage des réanimations. Quand je les vois serrés les uns contre les autres et s'embrasser, j'espère qu'ils tomberont bien malades !!!!

du

dim 09/01/2022 - 12:43

La plupart des commentaires me font peur! Vous mélangez tout!

On peut être vacciné et contre ces pass liberticides!

Quand votre politique ne marche pas, vous pointez du doigt une frange de la population qui va porter le chapeau... C'est utilisé depuis la nuit des temps!

Cette pandémie est le prétexte pour pouvoir contrôler la population par la peur en lui faisant renoncer à ses libertés fondamentales!

 

mi

dim 09/01/2022 - 12:13

Je voudrais que tout ces gens soient gravement malades et s'ils ont besoin d'être hospitalisés tous les frais sont pour eux : pas de prise en charge de la sécurité sociale ni mutuelle. Qu 'ils se rendent dans les hôpitaux auprès des personnels soignants qui eux sont vaccinés pour soigner malheureusement des personnes non vaccinés : je pense que quelque part ils doivent éprouver de la rancoeur et du dépit.

Pourquoi le préfet n'interdit-il pas ces manifs inutiles ? ça suffit que le pays soit dirigé par une poignée de gens idiots,: nos sénateurs (M. Duplomb, Vigier et Mme Valentin) posez-vous les bonnes questions et reposez les pieds sur terre......

 

 

 

cl

dim 09/01/2022 - 09:17

Quand allez vous comprendre que ce " vaccin ' est un échec. Il n'empêche ni d'attraper ni de transmettre la maladie alors que les rappels se font tous les trois mois ! Renseignez-vous sur les effets secondaires de ces injections,  AVC thromboses myocardites, paralysies, troubles du cycle menstruel, cécité ...  Chacun connait des cas dans son entourage  à moins de vivre en ermite. Quand des milliers de lits d'hôpitaux sont supprimés chaque année il ne faut pas s'étonner qu'en hiver ces établissements souffrent, ce n'est pas nouveau....Fin décembre, en Haute Loire il y avait 6 personnes en soins critiques. Si vous connaissiez les critères appliqués pour définir un ' non vacciné " vous comprendriez la supercherie dans le calcul du ratio vaccinés/non vaccinés.

 

me

dim 09/01/2022 - 08:46

lle peuple est souverain !!! a quoi servent les éléctions? qu' attends le Préfet pour verbaliser les organisateurs de manifestations illégales? Quand au soutien aux infirmières on atteint les sommets !! au fait la loi va être applicable point barre

lo

dim 09/01/2022 - 08:28

Ils font vraiment pitié à voir et à entendre. Mais combien sont-ils à être vaccinés  (en cachette surement. .) et qui manifestent pour le plaisir parce qu'ils s'emm...chez eux ..?? Quand au Préfet qui a laissé se dérouler cette manif sans autorisation, à mon avis il n'a pas tout compris...Pfffffff...

du

dim 09/01/2022 - 00:37

Ce qui caractérise les antis-vaccins, aussi divers soient-ils, c'est leur haine de la démocratie. Ils agitent les grands principes républicains en prétendant les défendre alors que fondamentalement ils travaillent à les rendre inapplicables. En cela ils sont encouragés et stimulés localement par Mme Valentin ou M.Duplomb qui développent inlassablement et sur tous les sujets les mêmes thèses obscurantistes. Fascinés par le chant de ces coqs de village qui , du haut de leurs tas de fumiers, mettent nos vies en danger en faisant de la santé publique le sujet politique qu'elle ne saurait être, lls ne voient pas que la seule liberté possible c'est précisément celle de pouvoir être soigné, donc vacciné, toutes et tous de la même façon, gratuitement et collectivement.

de

sam 08/01/2022 - 19:44

Vos "petites libertés" sont en danger mais quid de vos vies ! 

Vous trouvez la situation longue ? Peut-être parce que vous refusez un traitement qui pourrait au moins permettre de désenclaver les hôpitaux. 

Vous avez de la haine ? Arrêtez de lire Actu43 et de suivre bêtement votre gourou qui vous conduit vers l'extrême droite.

mi

sam 08/01/2022 - 19:26

C'est idiot de contester car la vaccination obligatoire par pandémie sera établie progressivement par tous la pays Pare la mondialisations des échanges commerciaux  malheureusement les pandémies seront plus fréquentes Ce que redoute l'OMS !!!!

ho

sam 08/01/2022 - 19:18

La France, un état totalitaire ! Très drôle ! ...

dg

sam 08/01/2022 - 18:51

La liberté consiste à faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. À ces intelligents qui engorgent nos hôpitaux et qui rigoleront moins quand ils seront intubès ! Ils sont ridicules et inconscients. Tant pis pour eux puisqu'ils l'ont choisi on ne les plaindrera après. 

el

sam 08/01/2022 - 18:24

quelle honte, vraiment avec ces manifestants, nous touchons le fond de la nullité intellectuelle. Ces manifestants n'ont jamais rien vu de leur vie , qu'ils aillent enRussie, enCorée du Nord, au Brésil, et tant d'autres pays d'Afrique subsaharienne.. et ils pourront parler de démocratie et de dictature.  En réa au Puy, il y a 90 pour cent de non vaccinés, allez demander aux soignants ce qu'ils pensent de vos imbécilités.

ga

sam 08/01/2022 - 18:23

Ils accablent le gens raisonnables d'être des moutons mais vaut-il mieux être le mouton de la science, de son généraliste et de dirigeants pondérés ou de l'obscurantisme, des pseudos thérapeuthes et du duo Zemmour-Mélanchon ? Ce qui rassure c'est qu'on voit beaucoup de cheveux blancs sur la foule. La jeunesse va plus à l'école que le sont allés nos anciens.

he

sam 08/01/2022 - 18:17

des mots qui questionnent : manifestation non déclarée ; soutien aux soignants, les soutenir serait justement de ne pas les obliger à vivre dans un univers surchargé ; réduire nos libertés, allez demander si les malades en réa ne préfèreraient pas avoir la Liberté de vivre leurs ailleurs que branchés et intubés avec les gentilles conséquences que ça aura pour le reste de leur vie. Si ça n'avait pas perturbé le service, le directeur de l'hôpital aurait vous emmener faire un tour en réa ; embrassades pour les retrouvailles, sans masque ni distanciation.      

Je

sam 08/01/2022 - 18:14

 Cathos intégristes ( toujours les mêmes) de la bonne société locale  , extrême droite antisémite « enracinée » , militants eugénistes adeptes de l’immunité naturelle ( !!!) et scandant « mon sang est pur » ( !!!) , naturo-psychopates, gourous guérisseurs , raéliens en toge blanche .. j’en passe ! Et quelques militants humanistes perdus dans la masse ! Et tous de jouer le jeu de la stratégie électorale de celui qu’ils prétendent combattre … pitoyable !