Tous

Brioude

La Haute-Loire chouchoute Lisa Bellelle, sa première Miss depuis 12 ans

dim 02/07/2017 - 04:42 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:46

« Je m’appelle Lisa Bellelle, j’ai 20 ans, je viens d’une commune à côté d’Auzon, j’ai été ravie de faire cette expérience, j’ai rencontré de superbes filles, je suis contente de porter les couleurs de la Haute-Loire.»
La jeune femme, titulaire d’un BTS Négociation et relation client, n’a visiblement pas eu à forcer la main du public et du jury de la soirée pour remporter ce concours de Miss Haute-Loire, si l’on en croit les organisateurs qui parlent presque d’un plébiscite en sa faveur.

Belles prestations scéniques
« Mon entourage m’a dit : c’est toi, c’est toi… Mais moi je n’étais vraiment pas sûre », confie Lisa, qui assure aussi au passage que, d’être Miss, n’a jamais été un rêve de petite fille chez-elle.
Cette manifestation a été à l'initiative de l'association CASPER (comité d'animation et de sauvegarde du patrimoine et de l'environnement en région d'Allagnon) et sa présidente Laila Malhomme entend bien la pérenniser dans le Brivadois.
Le public de la Halle aux grains a passé une soirée comme il en rêvait, semble-t-il, depuis longtemps, entre les défilés des candidates, les belles prestations scéniques des « Miss Vedettes », celles des « Mistinguettes » et les chansons originales qu’a proposées Nico, l’animateur de la soirée.

«On a huit belles nénettes»
C’est le cas de Cécile (51 ans, Jumeaux 63) : « Je trouve qu’on a huit belles nénettes, le recrutement a été à la hauteur. Cette élection est la bienvenue, nous en avons vaguement entendu parler, ma mère et moi, alors on a immédiatement décidé de venir. Nous aimons bien partager ce genre de soirée de gala.»
Cela semble aussi se vérifier pour Yohan (26 ans, Le Puy-en-Velay) : « On passe une bonne soirée, c’est super d’avoir ça près de chez-soi. Enfin, je ne suis pas neutre. Je suis venu encourager une amie qui concourt et je suis sûr qu’elle va gagner parce que c’est elle la plus belle.»

Élection de Miss Auvergne en septembre
Un tel événement a de quoi fédérer pas mal de monde, comme Sabine (46 ans, Lamontgie 63) : « J’ai été contactée pour faire les parures, car je suis créatrice de bijoux. Je n’en avais pas spécialement entendu parler, de cette élection, mais je vois que malgré tout l’engouement a pris.»
C’est une première édition et il faut maintenant que ce rendez-vous annuel s’inscrive dans les habitudes locales, « oui j'ai peur que le public brivadois ne se soit pas spécialement déplacé, scrute Georgette (66 ans, Brioude), je vois bien que la plupart des gens viennent de l’extérieur
Prochaine étape : les première et deuxième dauphines de Lisa Bellelle, respectivement Laurine Martin et Audrey Vally, accompagneront leur Miss Haute-Loire pour la prochaine élection de Miss Auvergne 2017, le 16 septembre prochain à Montluçon.

J.J.


Voici les huit candidates qui étaient en lice :


Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire