« Dry January » : trois livres pour interroger son rapport à l’alcool

Par EMa mar 10/01/2023 - 06:00 , Mise à jour le 10/01/2023 à 06:00

Lors des fêtes de Noël et du Nouvel an, de nombreux Français ont consommé de l'alcool. Face aux éventuels débordements, certains peuvent et veulent se rattraper avec le « Dry January » (janvier sec), le mois de janvier sans alcool. Les libraires du Puy-en-Velay partagent leurs bouquins pour relever le défi.

Vous avez sûrement déjà entendu parler du challenge du « Dry January » ! Lancé en 2013 en Grande-Bretagne, la règle est simple : ne pas boire d’alcool à partir de l’heure du lever de soleil le 1er janvier, jusqu’à la fin du mois.

Principal objectif de ce challenge, mené seul ou en groupe : mesurer son rapport à l’alcool et évaluer les bienfaits sur la santé d’une consommation réduite à zéro.

Pour vous accompagner dans ce mois de sevrage, les libraires du Puy donnent quelques conseils lectures pour s’interroger sur son rapport à l’alcool.

Père et fils de Larry Brown

« Père et fils » de Larry Brown, publié le 1er janvier 2017
« Père et fils » de Larry Brown, publié le 1er janvier 2017 Photo par Martinet Enzo

Thibaut Ferrand, gérant et libraire de la librairie L’arbre à livres, au Puy-en-Velay propose un bouquin issu de la littérature américaine. Il s’agit du roman noir « Père et fils » de Larry Brown, publié en 2017.

« Cet auteur a pour spécialité d’écrire sur l’Amérique miséreuse, dans des milieux sociaux où la vie est vraiment très compliquée, sans argent, et souvent ce sont des histoires avec beaucoup d’alcool », a décrit Thibaut Ferrand.

« Un livre qui nous fait nous rendre compte de la différence entre ces petits verres partagés entre amis et les dérives qui peuvent survenir très vite. »

« Toute l’histoire tourne autour de la relation entre un père, qui est un ancien mutilé de guerre alcoolique et son fils qui sort de 3 ans de prison après avoir tué un enfant en étant alcoolisé au volant. La présence d’alcool est récurrente tout au long de l’histoire. Elle passe à la fois par des moments sympathiques et conviviaux, mais aussi par des moments d’excès, où les personnages boivent énormément pour oublier leurs difficultés.
Dans ce livre, l’alcool ne soigne pas les démons, ça les exacerbe. Les personnages pensent avoir une solution à leurs problèmes, mais ça ne fait que les aggraver »
, a résumé le libraire ponot.

Sans alcool de Claire Touzard et Le dernier pour la route d’Hervé Chabalier

Myriam Fillere, libraire à la Fnac du Puy, partage deux livres, idéal pour accompagner votre Dry January :

  • Claire Touzard, « Sans alcool », est le témoignage d’une jeune femme qui a sombré dans l’alcool. Sa plongée, les années noires, sa remontée, son combat pour se maintenir la tête hors de l’eau. Ce livre est le journal de son sevrage.

« Le témoignage de cette femme transforme le livre en un lieu d’échange entre le lecteur et l’auteur. Cette connexion aide le lecteur éventuellement à se dire qu’il n’est pas seul. Il permet de se remettre en question et d’évaluer son rapport à l’alcool. Ça peut aider le lecteur à s’interroger sur son potentiel mal-être et de se dire que des gens s’en sortent. »

  • Le dernier pour la route d’Hervé Chabalier, est une biographie publiée en 2004.

« Ce livre est l’un des premiers à parler du sujet de l’alcool sans se voiler la face, sans faux-semblant. Il parle de ce sujet avec des mots crus. C’est un livre qui peut aider les gens à avoir un déclic », a assuré Myriam Fillere, libraire à la Fnac du Puy.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés