Des distributeurs gratuits de produits d'hygiène intime pour briser le tabou des règles

Par RSi ven 06/01/2023 - 12:00 , Mise à jour le 06/01/2023 à 12:00

L'opération a été lancée en 2022 par le centre d'information des droits des femmes et des familles. Depuis une vingtaine de structures d'accueil altiligériennes disposent de distributeurs gratuits de produits d'hygiène intime. 

2 millions. C'est le nombre de femmes confrontées à la précarité menstruelle en France. 2 femmes sur 10 ont des difficultés ou même parfois l'impossibilité de se procurer des protections d'hygiène intime. Un sujet tabou. " Lorsque vous ne pouvez pas changer régulièrement vos protections, cela peut engendrer des problèmes de santé", alerte Elodie Arsac, directrice du CIDFF de Haute-Loire. En 2019, l'association s'est emparée du sujet et a lancé des collectes de produits hygiéniques dans les supermarchés à l'occasion du 8 mars, journée de la femme. Une action renouvelée un an plus tard, en 2020. Au total, plus de 3000 produits ont été collectés chaque année. Suite au succès de l'action, le CIDFF a décidé de développer, un distributeur de produits hygiéniques gratuits. Une sorte de boîte en carton avec plusieurs entrées pour y insérer des protections hygiéniques de différents types. " Nous avons développé ce projet au début de l'année 2022 grâce à un financement de l'Etat dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pauvreté", poursuit la directrice. Au total, 12 000 euros ont été injectés dans le projet par le gouvernement.

Dans les couloirs de la Mission Locale, des affiches indiquent la présence du distributeur
Dans les couloirs de la Mission Locale, des affiches indiquent la présence du distributeur

Un projet made in Haute-Loire

De l'invention à l'impression, tout a été pensé, réalisé et confectionné dans le département. Le distributeur a été fabriqué par trois élèves hommes, de l'école supérieure de packaging ( ESEPAC) de Saint Germain Laprade. Un vingtaine ont d'ores et déjà été imprimés et déposés dans des lieux d'accueil tels que les centres sociaux, le centre communal d'action sociale du Puy ou encore la mission locale du Puy. " On en distribue aux partenaires qui souhaitent s'engager dans le projet. On compte en imprimer d'autres par la suite pour les installer un peu partout dans le département", ajoute Elodie Arsac. Chaque distributeur est accompagné de petits livrets explicatifs avec pour thématique " Les règles parlons en sans tabou". Un document réalisé par l'artiste ponote Louizïa.

 

" Pour moi, il en devrait pas y avoir de tabous sur ce sujet. C'est quelque chose de naturel" 

A la mission locale, un distributeur gratuit a été installé près des lavabos dans les toilettes mixtes de l'établissement. " Ce sont des toilettes que nous partageons avec toutes les structures de la cite Négocia. Hommes et femmes y ont accès", explique Anaïs Dias, conseillère en insertion de la mission locale du Puy. C'est à l'occasion de la journée mondiale de la lutte contre les violences faites aux femmes que cette dernière a rencontré les équipes du CIDFF. " Nous avons pris part à l'action Silhouettes le samedi 26 novembre 2022. C'est à ce moment là que j'ai entendu parler de ce distributeur gratuit. J'ai trouvé ça très intéressant d'en mettre un dans notre structure", explique cette salariée de la mission locale. Dès le début du mois décembre, le dispositif a été installé dans les toilettes de la cité Negocia.

"L'un de mes amis transgenres m'a dit que c'était très utile pour lui aussi" 

Un mois plus tard, un bon nombre de personnes s'en sont déjà servies. "Quand je l'ai vu j'ai trouvé ça génial. ça m'a servi. On peut prendre différentes tailles de serviettes ça va pour tout le monde. Je trouve ça bien que ce soit près des lavabos dans des toilettes mixtes. L'un de mes amis transgenres m'a dit que c'était aussi très utile pour lui et qu'il se sentait très à l'aise", témoigne une jeune fille de 18 ans. Un sentiment partagé par de nombreux bénéficiaires de la Mission locale du Puy. 

Plusieurs entrées sont prévues pour les protections de différentes tailles.
Plusieurs entrées sont prévues pour les protections de différentes tailles.

 

L'association altiligérienne Hiri's lutte contre la précarité et l'isolement au niveau de l'hygiène. Dans le département plusieurs points de collectes ont été déployés : - Belladone Piercing au Puy - La Brûlerie au Puy - Belle en Bio au Puy -Mairie de Vals-près-le-Puy -L'art des airs Le Puy - Gym Club Emblavez à Beaulieu - Institut de Beauté Oxalis à Saint Paulien -Mairie de Cussac-sur-Loire -Mairie du Monastier-sur-Gazeille -Marjolaine à Yssingeaux -L'Instant Beauté à Vorey.

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés