"Des choix désastreux opérés par la Région avec la complicité de la SNCF"

Par Nicolas Defay ven 23/12/2022 - 12:00 , Mise à jour le 23/12/2022 à 12:00

Le syndicat CGT cheminots SNCF Auvergne a partagé, ce 23 décembre 2022, un véritable pamphlet. En quatre paragraphes, il se dresse contre un éventuel transfert de la gestion d'une grande partie des lignes TER auvergnates et ligériennes à la Région. 

Depuis 1986, c'est la Société Nationale des Chemins de Fer français qui gère les TER, autrement dit les Transports Express Régional. À l'échelle de l'Hexagone, cela représente pas moins de 260 trains et 240 autocars qui relient 2 575 gares en France.

Dans un contexte de guerre chaude entre la Société anonyme à capitaux publics et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, la première demandant à la deuxième 168 millions d'euros pour compenser le prix de l'électricité, la gestion des TER pourrait bien changer de mains. Cette information a été délivrée ce 23 décembre par la CGT cheminot à travers un courrier qui concerne directement les lignes de la Haute-Loire et de ses départements riverains.

« La SNCF, c'est un autre monde. Leur qualité de service est une honte et ils nous demandent 168 millions d'euros parce que les prix de l'électricité augmentent. Si j'accepte c'est un doublement du prix du billet TER ». Laurent Wauquiez dans un article des Echos le 22 décembre.

"La Région envisage de reprendre la gestion de l'ensemble des lignes"

"Nous avons récemment appris que la Région envisage de reprendre la gestion de l'ensemble des lignes de bus TER à l'exception des lignes Clermont/Saint Etienne et Clermont/ Volvic/ St Gervais d’Auvergne. Pour rappel ces lignes de bus ont été mises en place pour pallier la suppression des trains par la SNCF. Avec la fin des bus TER, les usagers se retrouvent donc une nouvelle fois privés de service public !"

"Les correspondances ne seront plus assurées dans les gares auvergnates"

"Cette annonce va avoir un impact sur le quotidien des usagers, en effet les correspondances ne seront plus assurées dans les gares auvergnates ! En cas d’aléas et notamment de retard du bus ou du train les usagers se retrouveront bien seuls sur le quai de la gare ! Comment vont faire les étudiants se rendant sur les différentes écoles corréziennes notamment ? Les parents vont une nouvelle fois se retrouver dans l’obligation de pallier le manque d’ambition en matière de service public".

"Avec la (...) Région, ces différents moyens de substitution seront aux frais des usagers"

"Aujourd’hui si votre bus avait une correspondance sur un train en retard et que celui-ci était parti, la SNCF assurait une prise en charge en Taxi ou réservait des chambres d’hôtel. Demain, avec la reprise en gestion direct de la Région, ces différents moyens de substitution seront aux frais des usagers".

"Les usagers (...) obligés de se rendre sur un autre site internet"

"À partir du 1er Janvier, les usagers voulant acheter un billet de train/bus ne pourront plus le faire dans les gares. En effet les vendeurs ne sont autorisés à vendre que les billets SNCF. Les usagers seront donc obligés de se rendre sur un autre site internet (OURA) pour acheter les billets de cars régionaux ! Une nouvelle fois les usagers se retrouvent prisonniers des choix désastreux opérés par la région avec la complicité de SNCF !"
 

Ci-dessous, un précédent communiqué de presse en date du 19 décembre du Secteur Fédéral CGT des Cheminots Auvergne-Niverais ▼

 

.

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

9 commentaires

ga

sam 24/12/2022 - 14:04

Certains syndicats pouvant être catalogués "extrémistes", n'auront qu'à s'en prendre à eux mêmes par leurs positions suicidaires. A vouloir abuser de leur pouvoir de nuisance par des grèves à répétition, au mépris des usagers, ils récolteront ce qu'ils ont semé. Quel dommage et quel gâchis pour ce service public !

bb

ven 23/12/2022 - 20:27

Il vaut mieux tout laisser au privé évidemment, ça marche bien avec les maisons de retraites (en tout cas pour les actionnaires)

la

ven 23/12/2022 - 20:11

Bonjour je peut apporter quelques précisions étant moi même un des chauffeur de car de la ligne clermont volvic saint gervais . ( Ligne 84 ).

Cette ligne passe effectivement "region" ( ligne X51) sauf la dernière ligne de la journée qui reste " sncf " .

Pour l'usager aucune différence les tarifs restent les mêmes avec les mêmes réductions. Les horaires et nombre de services reste identique.

Les differences sont pour les chauffeurs qui doivent avoir tous le matériel en double ( matériel region ) et matériel SNCF pour la dernière ligne du soir .

La région veut en effet reprendre la main car la SNCF fait preuve d'une incompétence train annulé toute les semaines ( difficulté de production , mouvement social etc ), remplacer par des cars heureusement pour les usagers .

 

me

ven 23/12/2022 - 20:02

parceque la CGT se soucie des usagers ? ne craint elle pas surtout de perdre son pouvoir de nuisance ?

pe

ven 23/12/2022 - 18:36

Mais comment peut on gober le discours de la CGT ? Cette entreprise est un gouffre et surtout ça fonctionne très mal
Je me souviens des propos de René Souchon (PS) alors président de la région auvergne il y a 15 ans environ qui faisait le même constat "On donne des sommes considérables pour un service désastreux" Les régions investissent des centaines de millions d'euros.
Globalement état et région ont versé cette année à la SNCF 18 milliards d'Euros, soit 270 euros par habitant qu'on prenne le train ou pas
Non seulement on subit les grèves mais on paye le déficit en plus.

th

ven 23/12/2022 - 18:11

Les régions doivent se détourner de la SNCF qui offre un service de piètre qualité dans la gestion des TER d'autres opérateurs plus fiables arrivent sur le marché. Il faut vite privatiser cette entreprise qui est un gouffre financier et un nid de racailles syndicales.

li

ven 23/12/2022 - 16:10

L'idée que la Région gère les TER peut être un atout si les financements suivent. La situation ne pourra pas être pire. La SNCF est lamentable et ses syndicats outranciers. Ils gâchent les vacances de milliers de français pour garder leurs avantages. Ils pourrissent la vie des travailleurs ou étudiants qui sont tributaires des trains.

Pourquoi ne pas laisser passer les voyageurs sans les faire payer ? Ce serait plus probant et percutant. Non ? Messieurs les CGTistes. L'esprit cheminot n'est pas  ni plus crédible. Une gestion par les collectivités territoriales serait bien meilleure que par les grands pontes de la SNCF parisienne. 

ne

ven 23/12/2022 - 12:26

Impact sur les usagers.... ? Et que dire des amendes pour oubli du Pass région jeune (  pour une réduction de 1€ !!!!! ) = Amende de 48€ +50€ de frais de dossier !!!! Incroyable.... de quoi dégouter les jeunes de prendre le train et de se diriger vers un autre moyen de transport. Pour nous , le choix est fait. SNCF , tout est possible.

mo

ven 23/12/2022 - 12:18

La CGT et surtout cheminot n'est vraiment pas du tout credible....mais vraiment aucunement credible.... malheureusement .......je n'ai pas donc voulu continuer a lire l'article!!! tant pis pour moi!!! On recolte ce que l'on seme CGT! cheminot ??