Roi de l'Oiseau : 'on ne baissera pas les bras' sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Roi de l'Oiseau : 'on ne baissera pas les bras'

Date : 19/05/2020 | Mise à jour : 19/05/2020 19:47
Partager

Tributaire des autorisations gouvernementales et alors que tous les festivals s'annulent en cascade, celui du Roi de l'Oiseau entend bien se maintenir, quitte à adapter la configuration, réduire les animations et la durée.

"D'ici début juin, on devrait y voir plus clair en fonction des annonces gouvernementales, mais en attendant, on travaille sur la fête et on n'a rien annulé". Le Président de l'association du Roi de l'Oiseau Gérard Langrené reconnaît être "dans un flou artistique" et ne pas savoir "sur quel pied danser".
Danser, justement, les Altilgériens n'en auront guère l'opportunité cet été, tous les festivals annulant un à un leur édition 2020, les derniers en date n'étant pas les moindres (ils ont essayé le plus tard possible de se maintenir) avec les Nuits de Saint-Jacques (jusqu'à 6 500 personnes l'an dernier) et celui de la Chaise-Dieu (environ 20 000 spectateurs).

S'il est maintenu, probablement sans spectacle, sur une durée et un périmètre réduits

"Quand on voit tous ces festivals annulés, ça met un petit coup au moral", reconnaît-il, "mais nous c'est différent, on n'a pas un public confiné, on a toute la ville et les gens ne sont pas côte à côte comme ils le sont pour assister à un spectacle ou à un concert". Pour la partie spectacle justement, "ce sera compliqué, on réfléchit à la façon dont on peut s'adapter", ajoute-t-il. Pour cette 35ème édition, un focus sur l'Italie était proposé.
Difficile pour l'instant d'évoquer des pistes puisque le prochain point d'étape sera le conseil d'administration de l'association, fin mai, où se prendront les principales décisions. Il n'y aura probablement aucune troupe étrangère, les frontières étant fermées et le contact rompu. Pas sûr non plus que les spectacles soient maintenus et le périmètre du festival, comme sa durée, pourrait être réduit.

Des mesures sanitaires incompatibles avec les Fêtes Renaissance ?

"Oui, c'est sûr que s'il faut encore respecter les gestes barrière et la distance sociale, ça ne paraît guère possible", répond-il. Fin avril, le Premier Ministre Édouard Philippe a annoncé l'annulation de tout événement regroupant plus de 5 000 personens jusqu'à septembre.
Le calendrier pourrait jouer en faveur de la fête ponote, qui clôture habituellement la saison des festivals, mais pas la jauge puisqu'habituellement, ce sont 120 000 personnes (sur quatre jours) qui viennent festoyer au rythme Renaissance. "Si jamais c'est maintenu, on aura forcément beaucoup moins de monde cette année", souligne Gérard Langrené.

Quid des prestataires ?

En cas d'annulation, les prestataires du Festival seraient également mis en difficultés, principalement des techniciens, mais aussi des services de sécurité et bien sûr les artistes.

Une Fête importante "pour l'économie locale et pour pour le moral de la population"

Le Président demeure dans l'optique de maintenir le Festival mais "s'il y a le moindre risque, on annulera". Il lui faudra de toute façon une autorisation préfectorale et elle dépendra notamment de l'évolution de l'épidémie sur l'ensemble du territoire cet été. "Pour l'économie locale et pour pour le moral de la population, pour sortir de cette morosité ambiante, ce serait important d le maintenir", argumente-t-il, "quitte à adapter la configuration".
Pour lui, un espoir demeure avec l'annonce de la tenue du Tour de France du 29 août au 20 septembre, une manifestation qui draîne "une population importante sur tout le territoire, bien plus que le Roi de l'Oiseau". Il espère donc pouvoir maintenir cette "belle fête populaire, ouverte à tous avec d'importantes retombées économiques pour tout le territoire, au Puy, dans le département et même en région". Mais prévient d'ores et déjà : "si on peut le maintenir, ce ne sera pas comme les années précédentes de toute façon".


Maxime Pitavy




Voici un bref retour sur nos articles de cette édition 2019 : 

* La Renaissance arrive aux portes du Puy
* À la rencontre d'une lainière 
* Avez-vous vu le numéro de l'ours Valentin ?
* Le Roi de l'Oiseau pour Tous
* Et soudain, les tableaux prennent vie
* Roi de l'Oiseau : qui récupère les clefs de la ville ?
* Combats militaires au Roi de l'Oiseau


Et voici nos vidéos de cette 34ème édition des Fêtes Renaissance

 

 


 


 



 


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistep le 22 mai 2020 - 19h05
Comment se fait il que tous les festivals ou toutes les fêtes soient annulés partout en France sauf la fête du roi de l'oiseau ? Et cela même si le virus ne devait plus circuler ? Le comite des fêtes parie t'il sur un cluster local pour faire connaître la ville à l'échelon national ? Ou bien le même comité bénéficie t'il de soutiens particuliers (...) au même titre que le puy du fou ce qui lui permettrait de mettre en danger la population locale ?

Signaler un abus

img_journalisteGL le 21 mai 2020 - 08h45
A la lecture de l'article, il apparait aucune garantie sur l'existence de ce festival en 2020, il est bien précisé que dans le cas ou le covid19 serait encore présent la fête serait annulée. Les organisateurs ont encore le sens des responsabilités, du respect sanitaire et de la santé de chacun. Il est inutile de vous enflammer, Actuellement, ce ne sont que des suppositions; Le covid19 aura ses raisons.

Signaler un abus

img_journalisteB le 20 mai 2020 - 18h28
J'attend avec impatience vos commentaires concernant le maintien de la fête de la musique. Allez vous tenir le même discours .... Pour le moment aucun commentaire sur l'article...

Signaler un abus