ViniVals, « un salon dans l’air du temps »

mer 07/02/2018 - 18:02 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:51

« ViniVals, ce n’est pas un salon de chapelle, il n’y a pas que des vignerons nature, pas que des vignerons conventionnels, c’est vraiment le reflet de la viticulture en France aujourd’hui, s’est félicité Vincent Legrand (Cave Marcon) à l'occasion de la présentation de la 8e édition, aujourd’hui ViniVals est un salon dans l’air du temps, avec cette transparence entre gens qui produisent et gens qui consomment.»
----51 vignerons et producteurs de terroir (voir sur le site Internet de l'évènement) attendent les visiteurs, au salon ViniVals, samedi de 10 heures à 18 h 30 et dimanche de 10 heures à 18 heures. Entrée 3€, gratuit pour les moins de 18 ans.
-----
1.700 visiteurs lors de la précédente édition
Transparence, jusqu’à l’eau claire, puisque la « Gazeuse de caractère » de Saint-Géron sera aussi de la partie, cette année.
Lors de la précédente édition, ViniVals avaient rassemblé 1.700 visiteurs, autour des plaisirs gustatifs, « on espère bien améliorer notre score, a confié le président de l’association Vals’Avenir, organisatrice de l’évènement, on a prévu 2000 verres et si on peut atteindre ce chiffre ce sera très bien.»
On scrute bien entendu la météo, du côté des chevilles ouvrières de ce salon, faisant confiance au savoir-faire des conducteurs quand, comme c’est le cas une fois par an, l’hiver montre immanquablement le bout de son nez.

Blind-tests sous forme de QCM
Les visiteurs pourront se restaurer su place, avec la venue d’un foodtruck, aux abords du Palais des spectacles, « il proposera des burgers confectionnés avec des produits locaux », assurent les organisateurs.
Comme l’an dernier, les cavistes (La Chèverie, Marcon, Molière) proposeront, à chaque milieu de journée, des dégustations à l’aveugle, un blind-test sous forme de questionnaire à choix multiple (QCM), « rien de très difficile, rassurent ces habitués de la convivialité autour du vin, qu’ils aiment à faire découvrir tout en sympathie
Un verre à dégustation sera offert aux 1.500 premiers visiteurs, les mineurs doivent être accompagnés d'un adulte.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire