Vidéos : 1400 participants dans le froid

dim 01/05/2016 - 21:10 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:41

Avec un vent fort et des températures oscillant entre 3 et 7 degrés, ce n'est pas exactement la météo espérée pour les coureurs et les spectateurs en ce dimanche premier mai. Cela n'a toutefois pas empêché les supporters de venir braver le froid et n'a pas entaché la bonne humeur qui règne sur la course, rythmée tambours battants par Erwan et ses comparses de Batela Massif, un groupe basé à Brioude. C'est la troisième fois qu'ils viennent animer les 15 kilomètres, cette fois accompagnés par un groupe de Genève. Le directeur musical, quoiqu'un peu entravé par le froid, trouve l'événement « plutôt plaisant, bon enfant, familial. »
Le sentiment est partagé par les bénévoles qui permettent la bonne marche des courses et des animations. Ils sont entre 150 et 170 aujourd'hui, à s'occuper de diverses tâches allant des inscriptions au ravitaillement, en passant par la sécurité, comme Laura, 21 ans, de Sanssac l'Eglise, pour qui c'est la première fois. Emmitouflée dans des couvertures à la boutique, elle confie « il fait froid mais sinon, ça va, on rigole bien avec toute l'équipe. » Et cela à l'air de bien lui plaire, puisqu'elle ajoute « c'est vraiment cool, c'est à faire. »

Un travail remarquable chez les jeunes
Avant l'épreuve principale, ce sont bien sûr les 1000 et 2000 mètres, vaillamment courus par des jeunes comme Marie, 11 ans, de Allègre, pour qui c'est la troisième participation et qui pense s'être bien débrouillée malgré le froid. C'est Thibault Vialla qui remporte l'épreuve des 2 kilomètres, avec un temps de 07:11, suivi de près par Viacheslav Bolotnikov, de Velay Athlétisme, qui finit à 07:14. Enfin, Esteban Bringer clôt le top trois à 07:17. La première jeune fille du classement est Justine Margerit, qui réalise un temps de 08:09, qui lui permet d'arriver 19ème.
----Les écoles maternelle et élémentaire Michelet du Puy-en-Velay ont participé à la course du 1er mai. L'équipe constituée d'élèves, de grands frères et sœurs et de parents comportait 38 personnes, de 3 ans 1/2 à 45 ans 1/2 . L'école était donc présente dans les trois épreuves.-----Le Défi Jeunes a quant à lui été remporté par l'Athletic Club Secteur Monistrol. Les 5 benjamins-minimes « ont bien fait plaisir » à leur entraîneur, Christophe Margerit « puisqu'ils sont bien éclatés et en plus ils ont gagné la course. » Il se dit « super content pour eux d'avoir eu la chance de vivre une expérience inoubliable » aux côtés de grands athlètes et devant un aussi large public. La demoiselle qui a couru aux côtés de Romain Courcières, remplaçant Girma Asebir sur la fin de la course, est naturellement « très fatiguée, c'était dur. » Un de ses camarades estime que les conditions n'étaient pas vraiment un obstacle, « quand t'es bien échauffé, après t'as plus froid. » Ils sont satisfaits de l'expérience et de la performance, appréciant aussi la gentillesse et le fair play des champions, « à la fin il est resté à côté de moi, il nous parlait, c'était bien. »

Retrouvez ci-dessous notre reportage des courses des enfants : 

 

Les résultats de la course phare
C'est Birhanu Yemataw, du Barhrein, qui remporte l'épreuve des 15 kilomètres hommes, avec un temps remarquable de 43:19, faisant ainsi mieux que le gagnant de l'édition précédente. Toutefois, il ne parvient pas à battre la meilleure performance, comme l'espérait les organisateurs. Ce sont deux kényans qui viennent compléter le podium, Abraham Kipyatich à 43:20 et Kennedy Kipyeco avec 43:57. Chez les femmes, c'est Kuma Dibaba qui réalise le meilleur temps de 49:46. Et pour défendre les couleurs locales chez les messieurs, on trouve Esteban Botelho de Velay Athlétisme en 18ème position, avec un temps de 49:17. Il bat ainsi le premier altiligérien de l'an dernier, son camarade du club, Thibaut Imbert. Ce dernier améliore toutefois sa performance de presque une minute, réalisant un temps de 49:45.
Il nous fait d'ailleurs part de ses impressions sur ce nouveau parcours, avouant « on savait pas trop à quoi s'attendre, puis finalement les chronos sont meilleurs, le parcours est plus roulant que les autres années. » Pour lui, c'était « une super course » et la météo ne l'a pas dérangé, estimant que « 10 degrés c'est les bonnes conditions. » L'avis n'est pas partagé par Geoffrey, 40 ans de la Drôme, qui fait sa dernière course et qui trouve que « les conditions climatiques étaient pas super, c'est un peu dommage. » Ce n'est de toute manière pas là que réside le vrai charme des 15km du Puy, mais plus dans le « super public et le parcours vraiment bien. »

> Voir les quatre galeries photos

> Voir les résultats des 15km : >Global    >Femmes    >Hommes

> Voir le résultat des 2km (Global)

T.N.

Voir notre reportage vidéo (avec interview de Thibaut Imbert, spécialiste de course en montagne, originaire de Vals près Le Puy, premier au micro) :

Vidéo réalisée par Maxime Pitavy et Matt Farineau.
Pour voir la vidéo en haute définition, cliquer sur "HD" et choisir 720 ou 540p, puis sur "pause" en attendant que la mémoire tampon prenne de l'avance.

Jubilé des sportifs : Mgr de Germay évêque d'Ajaccio avale les #15kmdupuy en 1h12. Respect ! #jubiledupuy pic.twitter.com/TYlZhUWdsX

— Père E.Gobilliard (@EGobilliard) 1 mai 2016

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire