Vidéo : mobilisation massive contre les retraites

jeu 05/12/2019 - 11:57 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

Avocats, lycéens, chômeurs, retraités, agriculteurs, gilets jaunes, salariés du privé comme du public : on peut dire que la mobilisation de ce 5 décembre a vraiment traversé tous les pans de la société avec un seul mot d'ordre : non à cette réforme des retraites.

>> A lire : Haute-Loire : la mobilisation du 5 décembre sera-t-elle massive ?

"Macron démission" et autres "de cette société là, on n'en veut pas" rythment le cortège
Les sono poussées à fond encouragent les manifestants dans ce froid glacial. "Macron démission" et autres "de cette société là, on n'en veut pas" rythment le cortège parti de la place Cadelade au Puy-en-Velay ce jeudi matin.
Selon FO, ils seraient 8 000 à battre le pavé au Puy-en-Velay, environ 4 200 selon les services de la préfecture de Haute-Loire, ce jeudi 5 décembre 2019 en fin de matinée.
En fin de défilé, alors qu'aucune demande n'avait été formulée par l'intersyndicale, le préfet de Haute-Loire a proposé de recevoir une délégation, probablement surpris par l'ampleur de la mobilisation.
Mais les leaders syndicaux ont décliné cette offre, estimant que leurs revendications étaient connues de longues dates et qu'aborgoer la loi n'était pas dans les prérogatives du représentant de l'Etat en Haute-Loire.

La manifestation de ce jeudi 5 décembre en vidéo

Aucun incident en marge de la manifestation...
40 CRS avaient été appelés en renfort mais sont restés stationnés à La Bouteyre à Chadrac.
La manifestation s'est déroulée dans le calme quelques contrôle on a été opérée parmi la foule mais aucune interpellation.
En début d'après-midi, il restait quelques groupes en périphérie de la ville notamment au rond-point de Lachamp sur la RN 88.

... jusqu'à l'occupation de l'ancienne école de Chadrac
En début d'après-midi ce jeudi, des manifestants occupaient illégalement un bâtiment désaffecté à Chadrac, en l'occurence l'ancienne école de la Renaissance. Selon les services de l'Etat, ils génaient l'entraînement de pompiers stagiaires, au point même d'avoi tenté de subtiliser du matériel. Ils ont donc pris la décision de déloger les manifestants, une trentaine dans l'école et une cinquantaine aux abords.

> Reportage vidéo "Du grabuge en marge de la manifestation"

La CGT Finances Publiques informe qu'un agent sur deux est en grève et qu'une grande partie des sites sont fermés aux Finances Publiques de la Haute-Loire.

>> A lire aussi : Près de 70% des écoles fermées ce jeudi 5 décembre en Haute-Loire 

Avec quelques collègues d'une école privée du Puy-en-Velay, Viviane a tenu à manifester pour ses fils et ses frères :

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

L'imagination des manifestants en image

Les manifestants, en grand nombre, n'ont pas manqué d'imagination pour exprimer leur désaccord face à cette réforme. Voici notre galerie photo :

Maxime Pitavy

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire