Une douzaine d'accidents liée aux gelées blanches

mar 06/12/2016 - 12:37 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:44

De nombreuses interventions ont mobilisé les sapeurs-pompiers du département ces dernières heures, probablement à cause des gelées blanches qui rendent la chaussée glissante car presque l'intégralité de ces accidents fait état de perte de contrôle de véhicules seuls.
La gelée blanche est un dépôt de glace qui provient de la vapeur d'eau contenue dans l'air par passage direct de la phase gazeuse à la phase solide, le plus souvent par rayonnement nocturne, au point de givrage. Elle se présente généralement sous un aspect cristallin, prenant la forme d'aiguilles, de plumes ou d'écailles. Elle rend la chaussée particulièrement glissante.

Deux jeunes garçons légèrement blessés
C'est d'abord le long de la Départementale 105, commune d'Yssingeaux, qu'une voiture a terminé sa course dans le fossé, lundi vers 18h30. Deux jeunes garçons, âgés de 10 et 15 ans, ont été légèrement blessés et conduits en urgence relative au centre hospitalier de Firminy.
Idem à 19h40 : une femme de 23 ans, seule en cause, a perdu le contrôle de son véhicule sur la chaussée glissante de la Départementale 15, commune du Mazet-Saint-Voy. Elle a été légèrement blessée et évacuée en urgence relative au centre hospitalier de Firminy.

Deux quinquagénaire glissent sur l'asphalte : l'une fait trois tonneaux
La série se poursuit ce mardi matin avec d'abord juste avant 6h une perte de contrôle d'une automobiliste, seule, sur la route Laurent Eynac à Coubon. Une femme de 59 ans a été légèrement blessée et accompagnée par les secours jusqu'à l'hôpital Emile Roux du Puy-en-Velay.
Puis vers 6h40, une femme de 55 ans a connu le même sort : une perte de contrôle sur une chaussée glissante, le long de la Départementale 589, commune de Ceyssac. Elle aussi a été conduite, en urgence relative, vers l'hôpital du Puy. Pourtant, elle avait effectué trois tonneaux.

Deux femmes évacuées à l'hôpital de Firminy
Puis c'est à nouveau à l'est du département que les sapeurs-pompiers sont sollicités, juste après 7h. Une femme de 36 ans n'a pas maîtrisé son véhicule route de Bozon, commune de la Séauve-sur-Semène. La trentenaire, légèrement blessée, a pris la direction de l'hôpital de Firminy.
Même conclusion pour une jeune femme de 20 ans qui a aussi été évacuée en urgence relative au centre hospitalier de Firminy. Seule en cause, elle a glissé sur la route départementale 46, commune d'Aurec-sur-Loire, vers 7h40.

Une femme gravement blessée dans un accident de scooter
Deux accidents de scooter ont ensuite suscité l'attention des secours. Juste avant 8h, c'est avenue du Maréchal Foch, au Puy-en-Velay, qu'un jeune homme de 15 ans a perdu le contrôle, seul en cause. Il a été légèrement blessé et conduit à l'hôpital Emile Roux.
Le constat est beaucoup plus alarmiste pour cette femme de 31 ans, toujours en scooter, qui a percuté une voiture peu avant 9h sur le boulevard Aristide Briand à Brioude. Selon les premiers éléments, gravement blessée, elle souffrait de traumatismes aux membres inférieurs. Elle a été conduite, en urgence absolue, en direction du centre hospitalier de Brioude.

Un choc entre deux voiture pour clore la série
Enfin l'hôpital de Brioude aura reçu une autre accidentée de la route : une jeune femme de 19 ans, encore en scooter, a glissé sur la Départementale de Mazeyrat d'Allier 14 juste après 9h. Elle n'était que légèrement blessée cependant.
Et pour conclure cette triste série, vers 10h40, c'est un choc entre deux voitures, avenue du Forez, à Aurec-sur-Loire, qui a fait quelques dégâts, avec deux femmes, âgées de 47 et 64 ans, légèrement blessées : elles ont été évacuées vers l'hôpital de Firminy pour des examens de contrôle.

Notons que cette série d'accidents pourrait se poursuivre puisqu'on recensait encore quelques gelées blanches à midi en Haute-Loire.
La rédaction de Zoomdici ayant contacté les sapeurs-pompiers vers 11h, elle ne dispose pas d'autres accidents recensés au-delà de cet horaire.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire