Un salon du vin sous le signe de la solidarité

Par Laetitia Dubois dim 13/03/2022 - 17:00 , Mise à jour le 13/03/2022 à 17:00

Pour sa 14ème édition, le salon du vin, organisé par le club caritatif Kiwanis, a eu lieu ce week-end dans la grande halle de Saint Paulien. A son habitude, le club reversera ses bénéfices à trois enfants malades altiligériens et également à des enfants réfugiés ukrainiens.

52 exposants, dont 42 viticulteurs ont vanté les mérites de leurs produits depuis vendredi 11 mars en fin de journée jusqu'à ce dimanche soir. La 14ème édition de ce salon, rendez-vous incontournable des amateurs de vin, s'est déroulé, comme à son habitude, sous le signe de la solidarité vis-à vis des enfants, répondant parfaitement à la devise du club caritatif : "Servir les enfants du monde".

« Nous nous sommes rapprochés d’un professionnel de l’événementiel, à savoir « Tout Un Événement », Michel Bilard, organisateur au sein du club Kiwanis

Une organisation au poil

"Nous avons déjà accueilli près de 550 personnes", annonce dimanche en fin de matinée, Jean-Pierre Guerrero, actuel président du Club Kiwanis du Puy en Velay. "La crise sanitaire liée au Covid ne nous a pas permis d’organiser de salon en 2021, explique Michel Bilard, organisateur du salon au sein du club caritatif, elle nous a obligés à réfléchir pour répondre de façon plus efficace aux nouvelles exigences telles que distanciation , circulation des visiteurs…. nous avons donc décidé, en accord avec la mairie de Saint-Paulien de quitter la salle polyvalente du Chomeil pour nous installer dans la grande Halle ».

Salon du vin Kiwanis
Jean Pierre Guerrero, Président du club et Michel Bilard, organisateur Photo par Laetitia Dubois

Le Kiwanis Club du Puy en Velay

Le Kiwanis Club du Puy en Velay a été crée en 1985 par René Grasset. C'est un "Club Services" qui fait partie de Kiwanis International crée en 1915 et présent dans 97 pays avec plus de 600 000 membres.
Le club du Puy en Velay compte 26 membres. Actuellement, son président est Jean-Pierre Guerrero.

« Nous nous sommes rapprochés d’un professionnel de l’événementiel, à savoir « Tout Un Événement », pour nous aménager le salon avec de nouveaux stands offrant tout le confort et la sécurité pour les exposants et les visiteurs : stands plus spacieux, circulation plus larges, moquette, zones de stockage... », ajoute Michel Bilard.

« Grâce à cette nouvelle implantation du salon, explique Michel Bilard, nous avons pu augmenter le nombre d’exposants passant de 36 à 52, et ainsi faire découvrir à nos visiteurs de nouvelles appellations telles que : Côtes de Blaye, Côtes du Ventoux, Fronton, St Nicolas de Bourgueil ,Côte du Forez, Madiran, Clairette de Die, Terrasse du Larzac… ».

"Nous sommes présents depuis 12 ans, les organisateurs sont formidables et très accueillants, au fil des années, nous avons créé des liens d'amitié très forts", Mireille Klein

Des exposants fidèles

Le long du salon, on découvre de tout :  la Vanille et des épices de Madagascar, les liqueurs de Verveine et de Génépi, le cidre et le Calvados de Normandie, la bière artisanale locale… En tout, ce sont 42 viticulteurs et 10 exposants de produits gastronomiques (fromages, salaisons, confitures, huile d’olive, foie gras, escargots…) qui présentent le fruit de leur travail et font profiter les visiteurs de tarifs intéressants directs du producteur au consommateur. Ces exposants viennent des quatre coins de France, de l’Alsace à la Provence en passant par le Bordelais, la Bourgogne, le Languedoc, les pays de la Loire… Dont certains sont fidèles depuis les premières éditions à l'instar de Mireille et Jacky Klein, venant tout droit d'Alsace : "Nous sommes présents depuis 12 ans, les organisateurs sont formidables et très accueillants, au fil des années, nous avons créé des liens d'amitié très forts", comment Mireille Klein.

Salon du vin kiwanis
Mireille et Jacky Klein, d'Alsace Photo par Laetitia Dubois

"Une année pour bien manger" : la BD pour agir contre la malnutrition

Le salon a aussi été l’occasion de présenter la Bande Dessinée « Une Année pour mieux manger ». Cette BD du Kiwanis a pour but d’agir contre lamalnutrition dans le cadre familial. Loïc Ballet (chroniqueur à Télé Matin), et son père Patrick Ballet (dessinateur) ont pensé « réaliser une bande dessinée dans laquelle on va donner des recettes ». Loïc a contacté douze « Grands Chefs » qui ont proposé chacun deux recettes par mois, l’une salée, l’autre sucrée.
Ce volet artistique passe aussi par l’Exposition des tableaux de « Billy », pastelliste amateur local.

 

Les actions du Club

Depuis sa création, le Kiwanis Club du Puy en Velay a réalisé de nombreuses manifestations en vue de récolter des fonds pour ses oeuvres sociales : 17 salons des antiquaires, 5 expositions/vente de cristaux de Bohème, 13 salons du vin, 11 salons du chocolat, 9 tournois de golf et 2 galas de magie.

Un salon au profit de trois enfants malades de Haute-Loire ainsi que l'aide aux enfants ukrainiens

Cette année, le Kiwanis Club du Puy-en-Velay a souhaité aider trois enfants originaires de la Haute-Loire.

Anouk, petite fille de 7 ans originaire de Rosières, qui présente, depuis sa naissance, d’importants troubles moteurs et psychomoteurs dus à une agénésie du corps calleux. Elle souffre particulièrement d’une hypertonie des membres inférieurs qui engendre, en plus de douleurs intenses, une déformation progressive de ses os. De ce fait, Anouk bénéficie d’un suivi médical important incluant séances hebdomadaires d’orthoptie et de kinésithérapie, ostéopathie, injections de toxine botulique et stages de rééducation fonctionnelle, suivi ophtalmologique et neuropédiatrique et psychomotricité. 

Jeanne, petite fille de 17 mois de Saint-Etienne Lardeyrol, est née avec un problème à la tête. Elle porte un casque et sera opérée quand elle sera plus grande. Elle a également un pied bot qui a été opéré et elle dort avec une attelle munie d’une barre que les parents ont dû acheter d'occasion (achetée 500 € et remboursée 60 €). Suite à une nouvelle intervention, elle va pouvoir utiliser une botte spéciale et n'aura plus les jambes attachées la nuit.

Timéo est un petit garçon de 5 ans originaire de Chaspuzac. Autiste, il a besoin de la thérapie Padovan mais malheureusement il n’y a plus d'intervenants en Auvergne. La famille doit se déplacer à Pau régulièrement. Des voyages non pris en charge.

NB. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire