Tentative de braquage à l'hôtel des ventes du Puy

mar 19/01/2016 - 10:19 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:38

Tout se passait comme tous les matins pour le commissaire priseur et sa compagne. Enfin presque. En arrivant à l'Hôtel des ventes du Puy-en-Velay ce mardi 19 janvier à 8h15, il déverrouille le portail et se charge d'ouvrir l'établissement pendant que sa compagne gare leur véhicule.

'Ouvre et tape le code'
Là, un homme "type nord-africain est sorti, arme à feu automatique en avant". Il est encore impossible de savoir s'il s'agissait d'armes véritables ou factices. "Il était déjà dans la cour", explique le commissaire-priseur. Tout s'est déroulé très vite. "Il m'a dit 'Ouvre et tape le code (de l'alarme, ndlr)", se souvient-il, persuadé que l'agresseur est déjà venu sur place. Sa compagne est tenue à l'écart par un deuxième homme "type européen". Choquée, elle essaye de se souvenir devant les officiers de police : "Il avait un bonnet et des lunettes de soleil". Face à la résistance du commissaire-priseur, les hommes lui portent un coup à l'arrière de la tête avant de renoncer et de prendre la fuite. Un pansement ensanglanté témoigne du passage des deux agresseurs d'une trentaine d'années.

Une vente de bijoux à l'hôtel des ventes était annoncée sur Internet. La compagne de la victime s'inquiète même : "Il faut qu'on se rende au commissariat ? Mais il y a la vente qui va commencer". Une personne a été interpellée sur place et une autre vers le carrefour de Baccarat. Mais impossible de dire s'il s'agit bel et bien des agresseurs. Peu après 9 heures, la police procédait à des relevés dans le cadre de l'enquête. Elle ne communique pas encore sur cette affaire.

Emma Jouve

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire