Routes : préparez-vous à vous faire contrôler plus souvent encore

mar 21/02/2017 - 14:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:45

C'est bien la vitesse qui est en cause dans la mort du motard de Saint-Vincent dimanche... Comme c'était le cas à Vézézoux.
A Araules, un refus de priorité a coûté la vie à deux jeunes gens.
A Saint-Germain Laprade, samedi, un adolescent de 16 ans s'est grièvement blessé à la tête; il ne portait pas de casque.

Les motards ciblés
Alors le préfet serre la vis. Les contrôles routiers vont être renforcés. Ils cibleront d'abord les motards, mais aussi les comportements les plus accidentogènes : la vitesse, l’alcool et les stupéfiants au volant, l'usage du portable et les équipements de sécurité.

Tous responsables
Pour le préfet de Haute-Loire, Eric Maire, "les accidents de la route ne sont pas une fatalité". Il estime qu'il "appartient à chacun de respecter les règles du code de la route et d’adapter sa conduite aux circonstances". Et de "rappeler à chacun sa responsabilité" en demandant la poursuite des efforts de prévention et de répression des forces de l'ordre.
Et pour les éventuels râleurs, il insiste : "Ces accidents tragiques et inacceptables légitiment, s’il en est besoin, la forte mobilisation des services de l’État dans la lutte contre l’insécurité routière qui constitue une priorité nationale".

Le tragique bilan de la semaine passée

Au cours de la semaine écoulée, quatre personnes sont décédées et deux ont été grièvement blessées dans cinq accidents de la route. Cinq victimes sont âgées entre 16 et 28 ans.

  • Lundi 13 février, une collision entre une voiture et un poids-lourd au carrefour des routes départementales n° 15 et 42 à Araules, fait deux morts âgés de 19 et 22 ans. Un refus de priorité serait à l’origine de l’accident.

  • Ce même jour, avenue des Belges au Puy-en-Velay, un piéton âgé de 83 ans est renversé par un automobiliste. Gravement blessé, il est évacué à l’hôpital nord de Saint Etienne.

  • Mardi 14 février, suite à une vitesse excessive, un motocycliste perd le contrôle de son engin dans une courbe de la route départementale n° 16 à Vézézoux. Le pilote, âgé de 28 ans, décède.

  • Samedi 18 février, au lieu-dit « Le Villard » à Saint Germain Laprade, un adolescent âgé de 16 ans circule sur un chemin de terre au guidon d’une motocyclette prêtée par un camarade. Il chute et sa tête heurte le sol. Il n’est pas porteur du casque. Souffrant d’un traumatisme crânien, il est évacué à l’hôpital nord de Saint Etienne.

  • Dimanche 19 février, un motocycliste, âgé de 24 ans, perd le contrôle de son engin dans une courbe de la route départementale n° 103 à Saint Vincent. Une vitesse excessive serait également à l’origine de ce nouvel accident mortel.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire