Quelle est votre vision du commerce au Puy ?

jeu 09/11/2017 - 12:58 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:49

Depuis le 1er janvier 2017, la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay regroupe 71 communes, issues des anciennes communautés de communes du territoire.
La ville du Puy-en-Velay reste la centralité majeure à l'échelle de cette nouvelle agglomération mais cette dernière est aujourd'hui également composée de plus petites centralités, structurantes à l'échelle de bassins de vie très différents, eux-mêmes composés d'un certain nombre de centre-bourgs dynamiques.

Une politique qui doit être pensée à l'échelle de l'agglo
Le commerce accompagne bien sûr ces mutations et répond aux besoins des populations, rurales ou urbaines. Mais face aux nouvelles tendances de consommation, au développement du commerce de périphérie, à la croissance du commerce sur Internet, etc., la politique de développement commercial doit être pensée à l'échelle de la Communauté d'Agglomération dans son ensemble, afin d'apporter une réponse cohérente.
Concernant la seule commune du Puy et l'attractivité de ses commerces en centre-ville, Zoomdici a déjà réalisé un article en octobre dernier recensant les mesures mises en place et votées par le conseil municipal.

Un Schéma de Développement Commercial
Ainsi, la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay a souhaité se doter d'un Schéma de Développement Commercial, une démarche participative visant à partager avec l'ensemble des acteurs (partenaires, commerçants, clients…) une vision commune du développement commercial pour les 10 années à venir.

Attractivité du centre-ville, stationnement, zones commerciales en périphérie, ouverture à midi, e-commerce...
En juin 2015, les rédactions de Zoomdici.fr et de RCF Haute-Loire avaient reçu dans leur émission Le Scan Laurence Cottier, la vice-présidente chargée du centre-ville au bureau de l'Office de commerce et de l'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.
Il avait notamment été question de l'attractivité du centre-ville, de la question du stationnement ou encore des zones commerciales en périphérie
En janvier 2016, Zoomdici avait également sondé clients et commerçants sur la possibilité d'ouvrir les commerces lors de la pause méridienne.
Quant à l'épineuse question du e-commerce, Zoomdici avait réalisé un dossier pour savoir s'il s'agissait plutôt d'un Eldorado ou d'un tueur de petits commerces en décembre 2016.

  • Pour répondre au sondage, il vous suffit de cliquer ici. Fin de la concertation le 31 décembre 2017.

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire