Tous

Aiguilhe

Plus de 80 000 visiteurs au Rocher St-Michel : record battu à Aiguilhe

ven 30/09/2016 - 17:43 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:43

A la fin du printemps, Sébastien Falcon, le régisseur du Rocher Saint-Michel d'Aiguilhe, pointait du doigt l’avance par rapport à la fréquentation de l’année précédente. "De ce constat nous nous sommes donnés, tous les deux, l’objectif d’atteindre 80 000 visiteurs cette année", explique le premier magistrat de la commune Michel Roussel.
Il est bien évident que cette progression est le fruit d’un travail de de longue haleine car n’oublions pas que 20 ans auparavant, la fréquentation tendancielle s’établissait autour de 60 000 visiteurs à l’année. Ces données font état d unombre de visiteurs recensés entre le 1er octobre et le 30 septembre.

Peut-on parler de performance exceptionnelle ? Comment la justifier ? 
Sébastien Falcon, est-ce vraiment une année exceptionnelle en termes de fréquentation ? A-t-on d'autres données en comparaison ? Comment explique-t-on une telle performance ? Le jubilé a-t-il amené des touristes supplémentaires à Aiguilhe ? 

"Ce rocher, c'est un peu le vôtre"
Pour faire du rocher une véritable attraction touristique, il a déjà fallu entretenir et consolider ce rocher plus fragile que sa majesté laisse imaginer et Michel Roussel a souligné l'excellent travail de ses prédécesseurs, notamment pour la chapelle, presque à l'abandon au lendemain de la dernière guerre.
Puis il a tenu à remercier et féliciter le régisseur Sébastien Falcon : "ce rocher, c'est un peu le vôtre", a-t-il lancé dans un large sourire, "tout le monde reconnait ici son implication, sa disponibilité, son professionalisme. Sébastien est très actif dans la promotion du rocher et de sa chapelle".

Le soutien financier du député Jean-Pierre Vigier
Le député Jean-Pierre Vigier, également présent, a mis en avant les investissements lourds et "surtout une vision stratégique avec une réflexion sur l'ensemble du périmètre". Pour le député, "il n'y a pas de hasard lorsqu'on obtient un tel résultat et on arrivera rapidement à 100 000 vsisteurs annuels".
Rappelant que le tourisme est "une activité économique essentielle" sur notre territoire, avec "le Puy comme vitrine qui rayonne ensuite sur tout le département", il a enfin assuré de sa participation financière, en tant que conseiller régional et aussi à partir de sa réserve parlementaire, pour que le site puisse poursuivre sa mutation.

Nourrir de nouvelles ambitions
Et justement, la mutation est en marche pour que ce résultat ne soit éphémère mais se poursuive et s’amplifie au cours des prochaines années, avec l'objectif de franchir le cap des 100 000 visiteurs par an. Pour y parvenir, la commune s'est fixée quelques objectifs. D'abord de réaliser dans la maison, juste à côté, une extension de l’espace Saint-Michel afin d'améliorer l’accessibilité et l’attractivité du site, en installant un ensemble scénographique qui offre au visiteur qui ne peut pas se hisser jusqu’au sommet une visite virtuelle de la chapelle et de son chemin de ronde.
Cet espace scénographique devra aborder les différentes thématiques de découverte du site de manière interactive et ludique. Un programme de consolidation du rocher et de ses escaliers sera entrepris dès l’hiver prochain. Le développement de l’activité touristique passe aussi par une démarche stratégique coordonnée pour faire du territoire une réelle destination touristique clairement identifiée, où culture et nature seront des fers de lance. 

Quel est le profil du visiteur du rocher d'Aiguilhe ?
Quel est le socio-type du visiteur du rocher d'Aiguilhe, quel est son profil, quelles sont ses caractéristiques ? On a quand même beaucoup de personnes âgées non ? Elles n'ont pas peur de gravir les marches ? 


Maxime Pitavy

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire