Musique : quand le distanciel permet des collaborations à foison

Par Annabel Walker ven 16/04/2021 - 07:00 , Mise à jour le 16/04/2021 à 07:00

Pendant le confinement de l’automne, Yvan Marc a proposé des duo à une multitude d’artistes. L’auteur-compositeur-interprète du Meygal a reçu une avalanche de réponses positives. À tel point qu’il publie un album, probablement suivi d’un autre.

Vous l’avez peut-être écouté sur les plateformes de streaming audio dès la semaine dernière. Mais le clip vidéo sort ce vendredi 15 avril. Yvan-Marc dévoile le premier d’une série de duo de reprises de ses chansons avec des guests. C’est donc « Yvan-Marc featuring Yves Jamait » qui inaugure ce 9e album sur le single « Danser ». Un album, intitulé très justement « Pas tout seul », comprenant 11 titres de précédents albums d’Yvan-Marc dont il a remixé et remasterisé la moitié. 
Quant à savoir quels autres artistes il contient, ce n’est que le 18 juin, à la sortie de l’album complet, qu’on le découvrira. On peut cependant faire quelques suppositions puisque le chanteur originaire de Saint-Julien Chapteuil dit avoir sollicité de nombreux artistes qui se sont produits au festival « Le Chant des Sucs » ces dernières années. On se souvient notamment de San Severino, Manau, Ours (le fils d’Alain Souchon), Sand, Cécile Hercule, le trio Bodie, Lidel’air, Lisa Portelli, ou encore des locaux Lo Radzouka, La Rue Ketanou ou Comme John. En effet, Yvan-Marc est également l’enseignant qui encadre les élèves du BTS Développement et Animation des Territoires Ruraux du lycée agricole George Sand d’Yssingeaux, en charge d’organiser le festival de l’Yssingelais.

Beaucoup d’artistes sont issus de la scène « indé »

S’il ne dévoile pas les noms des artistes qui se sont prêtés au jeu du duo, il nous livre celui d’un refus : « Je suis un grand fan de Dominique A mais il m’a répondu qu’il avait fait beaucoup de collaborations et qu’il allait se calmer un peu. » On saura juste qu’il y a beaucoup d’artistes issus de la scène « indé », que certains ont connu de gros succès, ou encore qu’il s’agit exclusivement de chanson française. Certains sont des intimes, d’autres des coups de coeur musicaux sans aucun lien avec Yvan-Marc : « des gens que j’allais voir en concert mais qui ne me connaissaient pas ».

C’est pendant le deuxième confinement, fin octobre dernier, que l’idée de proposer des collaborations a germé dans la tête de l’artiste vellave. Le grand nombre de réponses positives l’a très agréablement surpris. « Peut-être qu’ils n’avaient que ça à faire après l’annulation des tournées, sourit-il, mais s’ils ont accepté c’est aussi qu’ils ont aimé mes chansons... Yves Jamait m’a dit qu’il les avait beaucoup appréciées donc c’est plutôt plaisant d’avoir cette reconnaissance ». D’autant qu’avant sa venue au Chant des Sucs il y a quelques années, Yves Jamait ne connaissait pas du tout le chanteur vellave.

Pour nous, Yvan-Marc raconte comment se sont déroulées les collaborations dans un contexte de confinement. Ce qui aurait pu être un frein est devenu un atout. Écoutez :

Les collaborations ont été si nombreuses qu’Yvan Marc a décidé de n’en publier que 11 dans un premier temps, avant un deuxième album à suivre très probablement… cette-fois principalement avec les « intimes ».

Parallèlement, Yvan Marc crée aussi de nouvelles chansons. Il n’en est pas encore à la phase d’enregistrement. « J’en ai une dizaine qui me paraissent correctes mais il m’en faudrait 15 à 20 pour avoir suffisamment de choix pour sélectionner les meilleures ».

> Voir le clip du single "Il faut danser" en duo avec Yves Jamait :

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire