Municipales au Puy : l'union de la gauche autour de Laurent Johanny (Vidéo)

mer 27/11/2019 - 22:38 , Mise à jour le 27/11/2020 à 09:01

Le 26 août dernier, Lionel Bouton (La France Insoumise), affirmait dans une tribune adressée à la presse : "Laurent Johanny nous paraît le mieux à même d'être le porte-parole d'une telle liste de renouveau pour Le Puy-en-Velay." Ce à quoi l'intéressé avait répondu sobrement, le 7 septembre, lors de la rentrée politique de Génération.s Haute-Loire : "Sur Le Puy-en-Velay, effectivement il y a des choses qui avancent dans un cadre unitaire pour la gauche et les écologistes. Génération.s s'inscrira totalement dans cette logique. En tout cas, ce que nous souhaitons mettre en avant ce sont des projets, avant des personnes et nous nous y tiendrons."


(L'union de gauche autour de Laurent Johanny pour les élections municipales 2020 au Puy-en-Velay. Photo © S.Ma)
----Laurent Johanny avait été candidat (PS) à la mairie du Puy en 2014. Il avait récolté 25,29% des suffrages. Laurent Wauquiez (UMP) avait été réélu avec 69% des voix.-----"Il ne s'agit pas d'une alliance de circonstance"
Ce mercredi 27 novembre 2019 à la salle Coluche du Val-Vert, Laurent Johanny a donc annoncé sa candidature aux élections municipales du Puy (15 et 22 mars 2020), et il n'était pas seul. Entouré des représentants locaux de divers partis de gauche (Ensemble !, La France Insoumise, le Parti communiste français, le Parti socialiste et le très sollicité Europe Ecologie Les Verts de l'aveu de sa représentante locale Celline Gacon), il a fait entendre la voix d'un collectif ; il n'est pas encore question de parler de liste. "Nous unissons les forces des écologistes et de la gauche dans cette équipe car nous sommes convaincus que les questions environnementales et sociales sont intimement liées. Il ne s'agit pas d'une alliance de circonstance mais bien d'une cohérence dans les actions que nous comptons mener", a déclaré celui qui occupe un siège d'élu d'opposition à la mairie du Puy depuis 2014.
Les premières propositions
Un collectif qui s'est donc lancé dans la campagne depuis quelques mois déjà à l'occasion de réunions et d'opérations de porte-à-porte dans les différents quartiers du Puy. Il en ressort quelques propositions, les premières à quatre mois du scrutin, énoncées par les soutiens de Laurent Johanny ce mercredi soir.
- Didier Allibert, conseiller municipal d'opposition : "Permettre que la commune n’emploie plus aucun pesticide ni aucun produit issu de l’industrie chimique nuisible à la santé et à la biodiversité."
- Michelle Chaumet (PCF) : "Développer enfin un réseau de transport en commun digne de ce nom et gratuit. Prévoir son redéploiement pour qu’il corresponde aux besoins réels des habitants."

>> A lire aussi : Les bus gratuits : "un enjeu à la fois écologique, social et éducatif

- Celline Gacon (EELV) : "S’engager vers des repas collectifs bio et locaux en préservant les terres agricoles et en initiant une production en régie municipale sur les terrains communaux disponibles (économie locale, santé, accès à des produits de qualité)."
- Lionel Bouton (LFI) : "Mettre en place des conseils de quartier pour permettre aux citoyens de participer à la politique de leur ville et leur consacrer 5% du montant des investissements pour qu'ils puissent réaliser des projets (budget participatif)."

Ces premières propositions auxquelles il faut ajouter le projet de "remettre la relation humaine dans la vie quotidienne en veillant à la proximité", ne sont pas figées sur le papier et seront soumises au débat au cours de six ateliers thématiques (économie et tourisme, accès aux biens communs, finances et marchés publics, etc). Le premier aura lieu le lundi 16 décembre 2019 à 18h30, au centre Roger Fourneyron au Puy-en-Velay.
Laurent Johanny, candidat aux municipales 2020, en vidéo

Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire