Loi travail : la CGT à l'épreuve du feu dans le Scan

jeu 09/06/2016 - 14:34 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:42

Contre la loi travail, les syndicats ne cessent de battre le pavé depuis le début du printemps mais le gouvernement, bien qu'une grande partie de la loi ait été amendée, refuse d'ouvrir les négocviations quant à l'article 2, celui qui cristallise toutes les tensions ces dernières semaines.
Il s'agit de "l'inversement de la hiérarchie des normes" martèle l'intersyndicale, c'est à dire que dorénavant, l'accord d'entreprise prendra le pas sur l'accord de branche, une option qui va "nécessairement fragiliser le salarié" selon les syndicats, en particulier dans les petites et moyennes entreprises.
Cette émission du Scan est l'occasion d'aborder à la fois la question de fond sur la loi travail, mais aussi la forme (manifs, actes de vandalisme, blocage des raffineries, etc.)

Une pléiade de manifs depuis début mars
Pour aller plus loin et pour souligner l'ampleur et la durée du mouvement, voici une sélection de nos précédents articles et reportages faisant référence au mouvement de contestation :
Forte affluence à la manif contre la loi travail au Puy (09/03/2016)
Les lycéens mobilisés en masse contre la loi travail au Puy (17/03/2016)
Vidéo : Affluence monstre à la manif' anti loi-Travail au Puy (31/03/2016)
Manif contre la loi travail : la lutte continue (09/04/2016)
Vidéo. Loi travail : 2 à 3 000 manifestants au Puy (28/04/2016)
Fête du travail : nouvelle manifestation contre la loi El Khomri (01/05/2016)
* Vidéo : contre la loi travail, une nouvelle mobilisation, et un nouveau parcours au Puy (17/05/2016)

Au Puy, la mobilisation contre la loi El Kohmri ne faiblit pas (19/05/2016)

Une panne réseau liée à "un acte de vandalisme"
Le mardi 3 mai 2016, une panne réseau avait duré plus de 9h (voir notre article) et impacté certainement plusieurs milliers d'usagers sur le bassin du Puy-en-Velay. Non seulement le réseau mobile avait été mis hors service mais aussi le fixe et l'internet. Une fibre optique avait été coupée. 
A 14h38, le réseau était revenu et rapidement la direction régionale de la communication de SFR confirmait qu'il s'agissait d'un acte de vandalisme (deux câbles avaient été sectionnés), ce qui explique la longue panne. Dans les 48 heures suivantes, la CGT a revendiqué la coupure des réseaux.

----Le leader national de la CGT, Philippe Martinez, a confirmé, ce jeudi, que la ministre du Travail, Myriam El Khomri, l'a invité à le rencontrer le vendredi 17 juin selon l'agence Reuters.-----Des plaintes et des réactions
On ignore à ce jour quels sont les montants des travaux de réparation et si des poursuites judiciaires auront lieu, hormis celles de RTE et Arteria. Le Parquet du Puy ne l'exclut pas en tout cas. 
Reste à savoir si c'est la personne morale (le syndicat CGT) ou la personne physique (l'individu qui a coupé la fibre) qui pourra être poursuivi... "ça peut très bien être les deux" nous avait-t-on répondu au Parquet trois jours sulement après les faits. Notons également que les particuliers voulant entamer une action en justice pourront probablement le faire à la manière du "class action" (voir encadré).
On sait que depuis, deux plaintes contre X ont été déposées auprès du Procureur de la République et Zoomdici est également allé prendre la température du côté du syndicat CGT, qui a revendiqué les coupures de réseau. Enfin le syndicat patronal de la CGPME a pour sa part d'ores et déjà porté plainte contre le syndicat CGT. Zoomdici avait reçu Jean-Pierre Bouiller, Président de la CGPME 43, qui qualifie la CGT "d'organisatioon stalinienne"...

Des extraits vidéo

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'entretien en vidéo en bas d'article. Comme d'habitude, la rédaction de Zoomdici vous propose une sélection de moments clefs de cette interview :

Blocages et coupure réseaux... Est-ce la bonne méthode ?
Au-delà du fond, cette émission était aussi l'occasion d'évoquer la forme. On a vu la circulation bloquée le long de l'avenue du Breuil au Puy, plus globalement en France des raffineries bloquées... N'y a-t-il pas un risque d'agacer un certain nombre de concitoyens ? La méthode est-elle la bonne ? Face au 49-3, cette riposte vous semble la bonne ? La CGT est même allée jusqu'à une coupure du réseau à Brives... Est-ce une action que vous regrettez ? Personne n'a été recadré dans cette affaire ?

 

Est-ce possible de réduire le temps de travail à 32 heures ? 
La durée du temps travail est également dans l'oeil du cyclone intersyndical car la loi travail envisage de remettre en cause les 35 heurez. Est-ce dépassé ? Avec du recul, peut-on parler d'une avancée sociale ? Dans ce cas pourquoi ne pas aller plus loin encore, jusqu'à 32 heures hebdomadaires, comme l'a suggéré le secrétaire national Philippe Martinez lors de sa récente venue en Haute-Loire ? Est-ce une proposition réaliste ? Est-ce également applicable dans les plus petites entreprises ? De 39h à 35h, puis 32h... Où se situe la limite ?

Faut-il nécessairement provoquer un trouble à l'ordre public pour être entendu ?
Si on s'attarde sur la forme du mouvement social, un internaute, Christian, demande à Pierre Marsein : "comment peut-on dire que l'on défend la solidarité entre travailleurs et en même temps leur refuser la possibilité de travailler ?".  Faut-il nécessairement provoquer un trouble à l'ordre public pour être entendu ? Le dialogue est-il encore possible ? L'Euro de foot ne va-t-il pas entraver la bonne marche de ce mouvement et essouffler ses participants ?

 


>> Retrouvez ci-dessous l'intégrale de l'entretien avec Pierre Marsein, le secrétaire général de la CGT 43 :

> En savoir + sur Le Scan

Retrouvez ci-dessous les dernières émissions du Scan :

* Luc Crépy, nouvel évêque du Puy-en-Velay

* Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental

* Gérard Roche, nouveau directeur du festival de La Chaise-Dieu

* Michel Wagner
, directeur de la maison d'arrêt du Puy

* Gérard Roméas, Président du COP rugby qui remonte en Fédérale 3

* Jacky Crespy, entrepreneur sur le tourisme en Haute-Loire

Christophe Gauthier et Antoine Kuntgen, du Puy Foot 43 Auvergne

Laurence Cottier, co-présidente de l'office de commerce et d'artisanat de l'agglomération du Puy-en-Velay.

Olivier Servaire-Lorenzet, qui a passé sept ans à la tête de l'hôpital du Puy, avant de quitter ses fonctions début juillet.

Jean-Louis Roqueplan, le grand architecte des fêtes du Roi de l'Oiseau, à l'aube de la trentième édition des Fêtes Renaissance.

Jean-Jack Queyranne, le Président de la région Rhône-Alpes et le candidat socialiste aux élections régionales de début décembre. 

* Cécile Cukierman, candidate d'une "Gauche qui ne renonce pas" pour la tête de liste l'Humain d'abord, qui réunit le Parti communiste et le Mouvement républicain et citoyen (MRC).

* Jean-Pierre Vigier, député et numéro trois de la liste de Laurent Wauquiez, défend les couleurs de la droite et du centre dans Le Scan.

Jean-Charles Kohlhaas, tête de liste du Rassemblement citoyen et solidaire en Rhône-Alpes Auvergne.

* Michel Chapuis, fraîchement élu maire du Puy, conseiller régional et Président de l'UDI.

Eric Maire, le préfet de la Haute-Loire, entre crise agricole et réfugiés de St-Beauzire, en passant par l'avenir des services publics dans les territoires ruraux.

* André-Frédéric Delay, le Président du tribunal de grande instance de Haute-Loire, à propos de la délinquance rurale, la surpopulation carcérale et les peines alternatives qui en découlent, en passant par la difficulté de juger les délits routiers et les affaires qui marquent personnellement.

Abdelkader Railane : trois semaines après les attentats de Bruxelles, et à peine quatre mois après ceux de Paris, les rédactions de RCF Haute-Loire et Zoomdici.fr avaient souhaité donner la parole à un auteur qui a grandi dans une cité du Nord et dont les romans tournent autour des thèmes communautaires et religieux.

Brigitte Masset Bourret, auteure ponote de l'essai « Prostitution Pour ou Contre ? ». Le 14 avril dernier, une nouvelle loi sur la prostitution a été adoptée après de nombreux débats houleux au Parlement...

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire