L'envolée des prix des carburants

mar 29/05/2018 - 20:28 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:52

De semaine en semaine, l'inquiétude devient plus grande lorsque, à la limite de "la réserve", il n'y a d'autre solution que de se diriger vers la station-service la plus proche pour ravitailler son véhicule. Les yeux rivés sur le compteur déroulant de la pompe à carburant, l'automobiliste voit des dizaines d'euros s'échapper de sa poche. En Haute-Loire, le prix du litre de gazole varie entre 1,446€ et 1,626€ ; le litre de Super 95 entre 1,529€ et 1,659€ et le litre de Super 98 entre 1,569€ et 1,766€.

----Du plus au moins cher
Le gazole
1,626 €/l - Station Shell à Lorlanges
1,446 €/L - Station U à Aiguilhe

Le Super 95
1,659 €/l - Station Avia à Yssingeaux
1,529 €/l - Station Intermarché à Monistrol-sur-Loire

Le Super 98
1,766 €/l - Station Shell Lorlanges
1,569 €/l - Station Carrefour Market à Monistrol-sur-Loire

(Source : Ministère de l'Economie et des Finances)
-----Comment expliquer cette envolée des prix ?
Bien sûr, le prix du carburant varie en fonction du cours du baril de pétrole et du taux de change euro-dollar. Mais ce n'est pas le seul critère, en tout cas pas celui qui justifierait cette envolée spectaculaire et hebdomadaire. L'association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV) qui possède notamment une antenne départementale à Brioude, pointe du doigt les distributeurs qui s'accorderaient une marge plus importante depuis le début des années 2010. "En 2017, la marge était en moyenne de 11 centimes par litre sur le prix de l’essence. Depuis le début de l’année, elle est à près de 14 centimes. Même constat pour le diesel, alors qu’elle était de 11,2 centimes en moyenne en 2017, elle est passée à 12,6 centimes", explique l'association dans une publication datée du 14 mai 2018.

"Pour le diesel, le montant des taxes atteint 84 centimes/litre en moyenne"
Autre coupable de cette augmentation des prix selon la CLCV, l'Etat et sa taxe carbone. "Le relèvement, le 1er janvier 2018, de la contribution climat énergie a fortement impacté le diesel. Cette hausse est plus importante pour ce carburant car l’État souhaite aligner sa fiscalité sur celle de l’essence d’ici 2021. Pour le diesel, le montant total des taxes atteint 84 centimes/litre en moyenne depuis le début de l’année, soit près de 9 centimes de plus que l’année dernière. La hausse s’élève à 5 centimes pour l’essence."

Stéphanie Marin

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire