Le portrait du Maréchal Pétain au Puy-en-Velay

Par Nicolas Defay mar 31/05/2022 - 06:00 , Mise à jour le 31/05/2022 à 06:00

(Mise à jour) Dimanche 29 mai, des membres du parti nationaliste Jeune Nation ont colonisé les panneaux d’affichages associatifs du Puy-en-Velay et des communes voisines. Les réactions ont tout de suite fusé.

Peut-être avez-vous croisé ce visage du passé placardé sur les surfaces de communication normalement réservées au tissu associatif ? Le Maréchal Philippe Pétain, coiffé de sa casquette militaire, son visage flottant au-dessus de l’Ossuaire de Douaumont (Lorraine). La mention « Maréchal Toujours là ! Pétain à Verdun » écrite en blanc sur fond noir. La signature Jeune Nation.

Peut-être avez-vous également remarqué l’affiche collée à côté, estampillée du sceau du Parti Nationaliste Français (PNF) qui se caractérise comme un mouvement politique d’extrême droite ultranationaliste ? Son slogan « Défends ta peau ! Défends ton drapeau ! » et « La France aux Français ». Enfin, son tampon composé de l’épée, des lauriers et de la fleur de lys, référence directe au Parti national de Mussolini.

« Incroyable ! Honteux ! »

Outre le fait que les propriétaires des affiches remettent à jour ce personnage dont les traits rappellent l’une des époques les plus détestables que la France et le monde aient traversé, les colleurs n’ont pas hésité, dans la nuit du dimanche 29 mai, à cacher les annonces des associations locales. « Recouvrir l’intégralité des affiches des festivals de Haute-Loire, vous trouvez ça normal ?, s’insurge le comité des Fêtes Animations Brives-Charensac sur Facebook en espérant une réponse de leur part. Une honte ce que vous faites ! Aucun respect pour les autres. Quand on prône des valeurs, il serait bon de commencer par respecter les autres ! Incroyable ! Honteux ! »

« Des porteurs d’une idéologie de haine et de ségrégation »

Jean-Williams Semeraro, conseiller municipal de la minorité au Puy-en-Velay, partage, indigné : « Pourquoi ? Quel intérêt effectivement un tel affichage au Puy en Velay et dans les communes environnantes ? Une page sombre de notre histoire que nous pensions tournée et qui fait irruption sur les panneaux d’affichage recouvrant des informations associatives dont les actions plaident plutôt pour la cohésion sociale. Laissons le passé au passé et tournons nous plutôt vers l’avenir à la recherche de cette cohésion nécessaire à la communauté de destin que nous formons et qui est bien éloignée des thèses discriminantes des porteurs d’une idéologie de haine et de ségrégation ».

« Honte aux profanateurs de l’histoire, nous combattrons vos idéologies funestes qui ne sont pas des idées, mais des délits »

Celline Gacon et Yannick Massard de la Nupes ont, d'une même voix, condamné cet affichage et les symboles qu'il délivre. « Hier, dans plusieurs communes, des affiches indignes ont été apposées sur des panneaux associatifs dans le but très clair de pointer du doigt une partie de nos concitoyens, de les stigmatiser, de les humilier, de les menacer. À la gloire de Pétain, ces documents revendiquent la position de ce collaborateur avec le régime nazi : frappé d’indignité nationale et condamné à la peine de mort (transformé en emprisonnement à vie) pour intelligence avec l’ennemi et haute trahison en 1945. Par ailleurs, il a contribué à l’extermination massive et à la déportation de millions de Français parce Juifs, parce que Tziganes, parce qu’homosexuels,….».

Ils ajoutent de concert : « Voir ce type d’affiches placardé heurte et nous indigne : jamais nous n’accepterons que de telles crimes et atrocités soient revendiqués, y compris lorsque c’est le fond de commerce de personnalités « politiques » qui cherchent à tordre l’histoire. Notre département de Haute-Loire s’est illustré lors de la seconde guerre mondiale dans l’accueil des opprimés et dans la résistance plus globalement. Alors que plus de 70 habitants du plateau ont été reconnus « Justes parmi les Nations », nous ne nous résignons pas à voir se répandre la peste brune. Honte aux profanateurs de l’histoire, nous combattrons vos idéologies funestes qui ne sont pas des idées, mais des délits ».

« Nous invitons qui que ce soit choqués par ces affiches à les mettre à la poubelle »

D’après certaines sources, le quartier populaire de Guitard dans les hauteurs du Puy-en-Velay a été particulièrement visé par les colleurs nationalistes. Avec Brives et la cité ponote, les communes de Saint-Hostien et du Pertuis comportent également les mêmes portraits de Pétain. Et surement d'autres. « Nous avons déjà commencé à déchirer ces images immondes et les messages fascistes qu’elles comportent, livre un membre des Antifa Haute-Loire. Nous allons faire le tour d’un maximum de communes pour qu’il n’existe plus rien de cette haine sans borne et nous invitons qui que ce soit choqués par ces affiches à les mettre à la poubelle, mettre aux immondices ce parti ignoble ».

Les Antifa 43 ont aussitôt dégainé les ongles pour ôter les affiches fascistes.
Les Antifa 43 ont aussitôt dégainé les ongles pour ôter les affiches fascistes. Photo par DR
  • Le point sur l'affichage électoral

A l'occasion des élections législatives, les candidats disposent, dès l’ouverture de la campagne électorale, d’emplacements dédiés à l'affichage de leurs déclarations et à l'annonce de réunions publiques. Les emplacements sont attribués dans chaque commune dans l’ordre résultant du tirage au sort communiqué aux maires.
La campagne électorale en vue du premier tour de scrutin est ouverte du lundi 30 mai 2022 à zéro heure au vendredi 10 juin 2022 à minuit.
Pour le second tour, s'il y a lieu, la campagne est ouverte du lundi 13 juin 2022 à zéro heure au vendredi 17 juin 2022 à minuit.
Les panneaux d’affichage d’expression libre peuvent également être utilisés par les candidats.
La préfecture rappelle aux candidats que l'affichage électoral sauvage est formellement interdit et susceptible de faire l'objet de sanctions pénales (articles L. 90 et L. 113-1 du code électoral) ou d'une amende administrative (article L. 581-26 du code de l'environnement).
 

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

6 commentaires

ga

mer 01/06/2022 - 08:00

Zemmour et Le Pen vénère Pétain et Napoléon, Pécresse et Wauquiez adulent De Gaulle, Hidalgo et Mélenchon rêvent de gouverner comme Jaurès ... Tous ces gens commettent une erreur, celle de ne pas voir que nous sommes en 2022 et qu'il faut construire l'avenir et non ressasser des vieilles politiques de l'ère industrielle où la valeur travail régnait et où rien n'était comme aujourd'hui. Tout ce qui ancrent l'opposition gauche/droite et qui font référence à des figures passées sont des machines à perdre, ils devraient le comprendre.

mi

mar 31/05/2022 - 15:47

Comprendre comment le France passe d'une Grande puissance économique donc militaire à une désastre honteux en 1940 orchestré par la monté du pacifisme !!!! DANGER  car cette situation  nous guette à nouveau !!!

Je

mar 31/05/2022 - 10:12

La citation de Pétain apposée sur l’affiche fait clairement référence à l’engagement de ce dernier en faveur de la collaboration avec l’Allemagne. Les colleurs décérébrés dont tout le monde connaît le nid , se rendent donc, par leur action, coupables « d’apologie de crimes de guerre et délits de collaboration avec l’ennemi ». Ils ont dû soucis à se faire .. les imbéciles osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît . Hommage à ces militants « ANTIFA » trop souvent décriés, qui prennent sur leur temps pour décoller ces immondices ! Stop à l’impunité ! 

de

mar 31/05/2022 - 09:06

En Haute Loire : en avant vers le passé!

 

aj

mar 31/05/2022 - 08:15

C'est vrai que c'est honteux, mais c'est aussi honteux que ces panneaux, plus les panneaux routiers, les supports de feux tricolores soient recouverts par les affiches de Mélenchon et de la Nupes....

he

mar 31/05/2022 - 08:07

Laissez le Maréchal reposer en paix. Ces agissements ne vous grandissent pas, surtout quand ils détruisent ce qui est fait de positif dans notre département.