Le pari fou d’un ultra-trailer, parrain du trail St-Jacques 2021

Par T.Ch ven 28/05/2021 - 11:00 , Mise à jour le 28/05/2021 à 11:00

Reporté au 2 octobre 2021, le Grand Trail de Saint-Jacques (GTSJ) n’a pas vocation à s'installer en automne devrait retrouver sa place au calendrier dès juin 2022. Cette dixième édition devrait être concomitante de l'arrivée au Puy de Guillaume Arthus, qui, parti de Compostelle le 15 septembre, tentera là, d’établir un record sur les 1530 km de la via podiensis.

Pour sa dixième édition, le parcours 2021 est identique à celui de 2019. Le déplacement du GTSJ au 2 octobre en 2021 ne devrait être que provisoire et la course retrouvera normalement sa place dès juin 2022.
En effet”  expliquent les organisateurs dans leur présentation, ce jeudi 27 mai, “cette course s’est inscrite dans le calendrier des spécialistes de l’ultra-trail comme une très bonne préparation aux grandes courses estivales et c'est une des raisons de son succès grandissant au bout de 10 ans”. 

"Du lien social générés entre 700 ou 800 bénévoles" a expliqué Michel Chapuis Photo par Thierry Chabanon

Un clip pour présenter l’épreuve et le territoire

A l’occasion d’une épreuve qui célèbre sa dixième édition et “qui s’est maintenant installée dans le paysage sportif ponot” (Corinne Goncalves) en attirant en 10 ans plus de 25 000 coureurs, a été tourné un magnifique clip. Le film illustre la diversité des paysages traversés par le trail sur les 115 km tracés entre Saugues et Le Puy en suivant les ultra-trailers des éditions précédentes. 

Il y a peu de sites à proposer autant de terrains différents sur un espace aussi restreint pour des coureurs habitués à courir sur des terrains de montagnes beaucoup plus uniformes

Celui-ci, présenté en avant-première ce jeudi soir à l'auditorium de l'Hôtel Dieu, sera accessible au grand public dès le 5 juin, date à laquelle aurait dû se dérouler la course.

Deux épreuves de rando de 20 et 32 kms

  • RANDO : 32 km au départ de Saint-Privat-d’Allier une rando technique et difficile avec un pique-nique au milieu
  • RANDO : 20 km au départ de Bains

Quatre distances chrono 15 / 42 / 72 / 115 kms

  • ULTRA DU SAINT-JACQUES : 115 km au départ de Saugues – SOLO
  • GRAND TRAIL DU SAINT-JACQUES : 72 km au départ de Saugues – SOLO
  • MARATRAIL DU SAINT-JACQUES : 42 km au départ de Monistrol d’Allier – SOLO
  • LES CHIBOTTES : 15km au départ de Saint-Christophe-sur-Dolaison – SOLO

Le Challenge de la ville du Puy-en-Velay, regroupe les 15 km du Puy-en-Velay (reporté à septembre) et le 15 km du Grand Trail du Saint-Jacques

400 engangements maximum sur le 115 km

20 communes traversées

700 ou 800 bénévoles mobilisés pour la sécurité et le ravitaillement

70% des participants sont hors département

38% sont des femmes 62% sont des hommes

En 2016, deux amis corses sont arrivés à quelques minutes de la limite des 23 heures fixée par le réglement

Il y a un gros turn-over chez les particpants puisque sur les 25 000 partcipants en 10 ans, 17 000 ne sont venus qu'une fois.

En 2020, 90% des inscrits ont choisi de reporter leur inscription à 2021 plutôt que le remboursement.

 

On y remarque le témoignage de Karine Herry, coureuse et souvent en lice sur cette course remarquer que la particularité de cet ultra trail est “qu’il y a peu de sites à proposer autant de terrains différents sur un espace aussi restreint pour des coureurs habitués à courir sur des terrains de montagnes beaucoup plus uniformes".
 

Un maratrail de 42 km au rang des nouveautés

Au-delà de la performance sportive réalisée par les 400 “givrés” qui se lanceront dès une heure du matin sur le parcours de 115 km au départ de Saugues, il fallait proposer d’autres distances plus lisibles que celles proposées les années précédentes.
Dans un souci de clarification dans les distances proposées jusqu’alors, on a reconduit, un maratrail, imaginé pour l'éditon annulée de 2020, qui allie la distance  de 42 km d’un marathon et le parcours accidenté et pleine nature d’un trail. 
La randonnée de 32 km sera, cette année, d’un niveau plutôt sérieux alors que la randonnée des 20 kilomètres sera préférée par un  public plus familial.

Le profil du maratrail 2020 repoussé à 2021 Photo par trailsaintjacques.com
Photo par

La nouvelle date entraîne le déplacement de deux courses locales

Le décalage du trail du Saint-jacques n’est pas sans conséquence sur le calendrier d'autres courses locales.

 “Ce sont ainsi deux événements qui ont accepté de décaler leur date” explique Patrick Dufour, président depuis 2016. Les Foulées du Château de Polignac sont  reportées au 23 ou 24 octobre et la course des poulettes d’Yssingeaux est reportée d’une semaine. “Notre événement constituera, à notre sens, une caisse de résonance pour eux” détaillent les organisateurs du grand trail.
 

Guillaume Arthus, parrain d’exception pour cette dixième édition 

Guillaume Arthus est l’un des ultra-trailers les plus réputés en France. Le sportif de 31 ans détient le record de la via Alpina, une course de 2650 km entre la Slovénie et Monaco qui parcourt tout l’arc alpin sur 2650 km avec un dénivelé positif de 70 000 mètres  (!). Il a parcouru la distance en 44 jours.

Guillaume Arthus sur la via alpina Photo par peignée verticale

Son nouveau défi sera d’établir un nouveau record du parcours du chemin de Compostelle (1530 km). Selon son programme de course, en partant le 15 septembre de Galice, il souhaite arriver au Puy autour du 1er octobre, c'est-à-dire à  la veille du départ du GTSJ, ou au plus tard le jour même  de la course. Cela représente une moyenne de 90 km parcourus chaque jour.

> Voir la mini web série réalisée par les équipes :

 

Vous aimerez aussi

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire