Le "Consommer local" à Saint Paulien

sam 13/12/2014 - 13:00 , Mise à jour le 27/11/2020 à 08:31

« Démontrer la diversité du produit made in Haute-Loire. » Le Comité de promotion des Produits agricoles et agroalimentaires a organisé le 1er salon des produits alimentaires de Haute-Loire sur 1500 mètres carrés.

Le Consommer local
Les consommateurs, c'est un fait, sont de plus en plus sensibles à un mode de consommation local. Une constation qui n'a pas échappé aux organisateurs, le salon voulant rapprocher ce consommateurs des produits locaux . Trois objectifs ont été mis en avant : faire connaître et promouvoir la production alimentaire fermière et agro-alimentaire de Haute-Loire en mettant en avant les territoires le terroir, et tacher de démontrer que consommer local est « un gage de qualité ».

Des scolaires et des tables rondes
La journée de vendredi était plutôt orientée vers les scolaires. Une vingtaine de classes du département ont découvert les stands avec à la clé explications sur les produits et leur mode de fabrication. « Si nous faisions le pain de seigle tel que nous le faisions il y a 150 ans, il n'y aurait pas beaucoup d'amateurs» Laurent Duplomb souhaite « redonner des points de repère aux jeunes générations ».
Deux tables rondes accompagnaient l'événement. La première concernait la réglementation et l'étiquetage des produits alimentaites avec L'UFC Que Choisir, l'abattoir de Polignac, et l'entreprise Sabarot Wassner. La seconde plus générale était orientée sur la production alimentaire locale comme moteur du développement territorial, avec le Conseil général, l'IFP de Bains, l' Institut d'Auvergne de développement des territoires et la Chambre d'agriculture.

La fin des quotas
L'inauguration vendredi a été l'occasion pour le préfet de Haute-Loire Denis Labbé d'attirer l'attention sur le "chemin des labels" que doit prendre l'agriculture dépertementale, mais peut on tout labelliser ?

À découvrir

Contenus sponsorisés

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire