Le 8 mai commémoré à Coubon : le public répond présent

Par Clara Serrano , Mise à jour le 11/05/2024 à 15:30

Alors que se déroule en ce 11 mai la troisième et dernière journée d'animations liées aux commémorations du 8 mai 1945 à Coubon, la prise d'armes a réuni les personnalités militaires et politiques locales, mais pas seulement. Le public, lui aussi, a répondu présent en nombre. 

C'est un spectacle qu'on ne voit qu'une fois par an, les commémorations du 8 mai 1945 sont un moment important pour la mémoire de l'histoire de France. Du moins, c'est ce que pensaient la plupart des personnes présentes ce samedi 11 mai, devant la mairie de Coubon. 

C'est le cas de Martine, accompagnée de sa fille Camille. Chaque année, elles viennent du Puy-en-Velay pour assister à ces festivités, admirer les reconstitutions, et participer aux animations. La mère souligne : « Il y a cette atmosphère particulière, où la plupart des gens sont habillés avec des vêtements de l'époque, tout le monde rit, discute, passe un bon moment tout en rendant hommage aux combattants et aux victimes. »

Beaucoup de personnes présentes en tenue d'époque, pour célébrer ce jour. Photo par Clara Serrano

« Je suis très émue de voir que les gens se déplacent pour assister aux commémorations. C'est important »

Rendre hommage aux combattants, c'est en effet l'objectif premier de ces commémorations du 8 mai, dont on célèbrera l'an prochain les 80 ans. 

« La guerre est gagnée ! Voici la Victoire ! C’est la Victoire des Nations Unies et c’est la Victoire de la France ! » Ainsi sont les mots prononcés et radiodiffusés par le Général Charles de Gaulle ce jour de 1945. Des mots repris par le préfet de la Haute-Loire Yvan Cordier, qui émeuvent quelque peu Patricia, qui vêtue d'une longue robe et d'un béret, se dit « fière du passé Français, et très émue de voir que les gens se déplacent pour assister aux commémorations. C'est important, parce que cela fait partie de notre devoir de mémoire, pour toutes les victimes que cette guerre et les autres ont causées. »

La maire de Coubon et le préfet de la Haute-Loire, lors de la cérémonie. Photo par Clara Serrano

Une résonance particulière

Cette année, les commémorations du 8 mai et de cette victoire des Alliés ont une résonance toute particulière. En effet, le préfet de la Haute-Loire rappelle dans son discours le contexte géopolitique actuel, à l'heure où cette Europe, fondée d'une ambition partagée de sécurité, se trouve menacée avec des guerres naissant à ses portes. 

Alors, il rappelle l'importance de cet héritage, d'une Europe forte et solidaire. Selon le discours ministériel, il prononce : « De la guerre, du 8 mai 1945, nous avons conservé une mémoire. Celle-ci s’est nourrie de l’histoire des combats de la France Libre et de la Résistance comme de celle de la déportation et de la collaboration. Cette mémoire est notre héritage autant qu’une leçon. »

Vous aimerez aussi

Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire

1 commentaire

dim 12/05/2024 - 18:27

C'est bien de revivre un peu les évènements heureux de nos parents après cinq années d'occupation honteuses tragiques Il faut retrouver la ferveur du patriotisme car nous avons de nouveau un dictateur aux portes de l' Europe !!!!!! DANGER